Guerre commerciale : 1,5 million d'emplois américains menacés

 |   |  474  mots
Le fret passant par le port californien est estimé à plus de 380 milliards de dollars et l'activité économique génère plus de trois millions d'emplois américains, indique un communiqué.
Le fret passant par le port californien est estimé à plus de 380 milliards de dollars et l'activité économique génère plus de trois millions d'emplois américains, indique un communiqué. (Crédits : Reuters)
C'est ce qui ressort d'une étude menée pour le compte du port de Los Angeles (Californie), premier port des États-Unis. Donald Trump, de son côté, a toujours soutenu que la guerre commerciale n'avait pas d'impact sur l'économie américaine.

Les tarifs douaniers punitifs imposés par l'administration Trump aux importations, principalement de Chine, et les représailles contre les biens américains menacent l'activité et près de 1,5 million d'emplois aux États-Unis, selon une étude publiée mardi.

D'après les auteurs de cette étude menée pour le compte du port de Los Angeles (Californie), premier port des États-Unis, les importations et exportations affectées représentent 186 milliards de dollars annuels, en valeur de fret et sur la base des données de 2018.

L'enquête comprend les droits de douane additionnels portant sur plus de 360 milliards de dollars de biens chinois déjà en vigueur, ainsi que ceux qui pourraient être imposés le 15 décembre aux quelque 160 milliards de dollars de biens chinois - dont les iPhones - n'ayant pas encore été surtaxés.

Les États-Unis nient tout impact

Jusqu'à présent, le président Donald Trump et son administration n'ont eu de cesse de marteler que la guerre commerciale n'avait pas d'impact sur l'économie américaine.

En septembre, peu après une nouvelle vague de tarifs punitifs, le secrétaire américain au Trésor avait lui-même affirmé ne pas voir "pour le moment de signe d'impact sur les États-Unis".

Les économistes s'accordent pourtant à dire que la croissance économique américaine ralentit en raison notamment de l'incertitude entourant la guerre commerciale, qui décourage les investisseurs.

"Toutes les zones urbaines, suburbaines et rurales de notre pays bénéficient des importations et des exportations transitant par les ports de San Pedro Bay", a souligné Gene Seroka, directeur exécutif du port de Los Angeles.

Le fret passant par le port californien est estimé à plus de 380 milliards de dollars et l'activité économique génère plus de trois millions d'emplois américains, indique un communiqué.

Selon M. Seroka, certaines régions et industries ressentent déjà "les dommages causés aux emplois, aux revenus".

La Chine, principale source d'approvisionnement

L'étude montre que les droits de douane imposés depuis mars 2018 pourraient entraîner des coûts supplémentaires de 31 à 35 milliards de dollars, qui sont supportés par les consommateurs et par les fabricants américains ayant besoin de matières premières importées et de certains composants.

Alors que la majorité des tarifs douaniers visent les produits chinois, les auteurs du rapport rappellent que la Chine est la principale source d'approvisionnement, comptant "à hauteur de 54% pour les importations".

Donald Trump a annoncé le mois dernier un accord commercial de principe avec la Chine, qui doit encore être signé.

Lire aussi : Ce qu'il faut retenir de l'accord commercial partiel Chine-Etats-Unis

Le rapport publié mardi montre enfin que les États agricoles les plus vulnérables comprennent des bastions républicains comme le Kansas, le Texas et la Louisiane, ainsi que des États plus disputés tels que l'Ohio et l'Arizona.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2019 à 15:47 :
Tiens ! un Etat où la réelection de Trump est compromise.
Et pour cause...
Faut dire qu'ils ont les moyens...numériques de traiter les fake news de l'administration fédérale en les expurgeant de leur Trumperie !! Ah sh.t !!
a écrit le 14/11/2019 à 14:35 :
Si je ne peux pas me passer du trollage d'hercule ou faire supprimer son trollage vous viez mon commentaire vous ne l'instrumentalisez pas
a écrit le 13/11/2019 à 18:50 :
La "guerre commerciale", comme vous l'appelez, n'est en rien une guerre, c'est juste du protectionnisme, c'est légitime, salutaire et écologique.
Réponse de le 14/11/2019 à 9:46 :
Le protectionnisme, c'est la doctrine des lâches et des faibles. C'est le repli sur soi qui ne convient qu'aux peureux. A ceux qui savent qu'ils font moins bien que tous les autres et qui désirent se complaire dans leur médiocrité. Oui, vous avez raison, c'est salutaire. pour les minables incompétents.
a écrit le 13/11/2019 à 12:12 :
Et si les pays redécouvraient l'autarcie.. Incroyable ce système, bientôt une seule usine dans le monde pour le bidule "A", le bidule "B" et le bidule "C".. Quant aux quelque 320 porte-conteneurs en commande ils seront tous construits en...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :