Trump pourrait présenter un nouveau décret anti-immigration

Pour gagner du temps, le président américain pourrait concocter un nouveau texte plutôt que d’aller devant la Cour suprême pour défendre le premier, dont la suspension a été confirmée jeudi par la cour de San Francisco.
Trump envisage un nouveau décret anti-immigration
Trump envisage un nouveau décret anti-immigration (Crédits : © Joshua Roberts / Reuters)

Face à la confirmation de suspension du décret migratoire bloquant l'accès aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane (temporairement pour l'Iran, l'Irak, le Soudan, la Libye, la Somalie et le Yémen, de façon illimitée pour la Syrie) et de tous les réfugiés, le président américain envisage notamment de présenter un nouveau décret, dès le début de la semaine prochaine. C'est ce qu'il a déclaré aux journalistes présents à ses côtés à bord de l'avion présidentiel Air Force One qui l'emmenait en Floride où il doit jouer au golf avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe qu'il avait reçu à la Maison Blanche.

Gagner du temps « pour des raisons de sécurité »

L'injonction temporaire bloquant l'application sur l'ensemble du territoire américain du décret sur la "Protection de la nation contre l'entrée aux Etats-unis de terroristes étrangers", prononcée par un juge fédéral de Seattle (Etat de Washington) le 3 février a été confirmée par la cour de San Francisco qui a rejeté l'appel de l'administration Trump. Celle-ci n'exclut pas pour autant de porter l'affaire devant la Cour Suprême, et Trump, après un tweet rageur donnant rendez-vous aux juges au tribunal, avait préalablement affirmé qu'il allait "poursuivre le processus judiciaire". Mais c'est pour aller plus vite "pour des raisons de sécurité", que la piste d'un tout nouveau décret est envisagée. Le président américain n'a cependant pas donné de détail sur les modifications qui pourraient être apportées à ce nouveau texte pour éviter qu'il soit frappé par la même interdiction que le précédent.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 15/02/2017 à 18:07
Signaler
11 millions de sans papiers, ça veut dire autant de gens qui ne payent pas d'impôts parce qu'ils travaillent au black ,mais ça commence à faire beaucoup

à écrit le 13/02/2017 à 23:53
Signaler
Trump tu commence mal très mal mme

à écrit le 13/02/2017 à 23:51
Signaler
Trump tu commence mal très mal mme

à écrit le 12/02/2017 à 11:15
Signaler
Avec tous les événements en France, le FN doit sûrement suivre la démarche TRUMP et étudier pour la France comment procéder.

à écrit le 11/02/2017 à 19:47
Signaler
"Le président américain n'a cependant pas donné de détail sur les modifications qui pourraient être apportées à ce nouveau texte pour éviter qu'il soit frappé par la même interdiction que le précédent."Il en serait bien incapable, le premier décret a...

à écrit le 11/02/2017 à 11:50
Signaler
Il pourrait.... comme pourraient les centaines de recours être posés en justice. Ça commence mal pour POTUS.

à écrit le 11/02/2017 à 10:37
Signaler
Pas difficile , il faut faire le contraire des Européens .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.