Les 5 infos business à retenir ce mercredi matin (ChatGPT, Russie, Evergrande, prix alimentaires, carburant)

La Tribune a sélectionné pour vous les cinq principales informations économiques du matin pour vous permettre de démarrer la journée au top de l'actualité !
(Crédits : Reuters)

OpenIA valorisée entre 80 à 90 milliards de dollars moins d'un an après le lancement de ChatGPT

OpenAI, la startup californienne qui a créé ChatGPT, envisage de vendre des actions, une opération qui la valoriserait à 80 milliards de dollars, voire 90 milliards, selon le Wall Street Journal, soit trois fois qu'il y a a un  an au moment du lancement de ce cette interface d'intelligence artificielle (IA) générative qui a séduit des millions de personnes.

ChatGPT, Open AI

►► LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE

En 2023, la croissance économique russe va dépasser celle de la zone euro

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement estime même que le PIB de la Russie sera en hausse de 1,5% en 2023. Une résilience que la Berd attribue notamment à la hausse des prix du pétrole.

Le president russe vladimir poutine a moscou, en russie

►► LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE

Chine : le patron du promoteur surendetté Evergrande placé en résidence surveillée

Xu Jiayin, le patron d'Evergrande, le promoteur chinois frappé par une dette colossale, est en résidence surveillée. Pour rappel, son groupe fait face à une pression accrue de ses créanciers.

Evergrande

►► LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE

Prix alimentaires : les négociations commerciales entre industriels et distributeurs devront être finalisées le 15 janvier

Les négociations commerciales entre les distributeurs et les plus grandes marques nationales se termineront au plus tard le 15 janvier: un mois et demi plus tôt que prévu. Le gouvernement espère ainsi obtenir plus vite des baisses des prix alimentaires, mais rien n'est moins sûr. Et l'idée d'une intervention directe sur les marges des industriels est en suspens.

supermarché France

►► LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE

Carburants : les distributeurs promettent 120.000 opérations à prix coûtant d'ici à 2024

Après l'abandon du projet de vente à perte de carburant, Matignon a obtenu des grandes enseignes de distribution qu'elles vendent une partie de leur carburant à prix coûtant jusqu'à la fin de l'année.

Des injecteurs de carburant a nice, en france

►► LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE

__________

ARTICLES BONUS :

RETROUVEZ NOTRE DOSSIER SPÉCIAL « RÉINDUSTRIALISATION : UN DÉFI FRANÇAIS »

► Cliquez sur la Une pour accéder à notre édition spéciale 150 pages

Bonne lecture et très bonne journée !