Les autorités belges injectent 1,5 milliard d'euros dans Ethias

 |   |  230  mots
Le gouvernement fédéral belge et les gouvernements régionaux de la Flandre et de la Wallonie vont injecter 1,5 milliard d'euros dans l'assureur mutualiste en difficulté.

Les autorités belges vont venir en aide à Ethias, a annoncé ce lundi le Premier ministre Yves Leterme. Le gouvernement fédéral, la Région wallonne et la Région flamande recapitaliseront  l?assureur mutualiste à hauteur de 500 millions d'euros chacun. Les trois entités détiendront chacune 25% plus une action du groupe et disposeront de ce fait d'une minorité de blocage.

"Dès le début, j'ai affirmé que le gouvernement de ce pays allait tout faire pour exclure tout risque qu'un épargnant belge perde un euro de l'épargne qu'il a placée dans une institution enregistrée en Belgique", a expliqué le Premier ministre à l'issue d'une réunion lundi midi avec les chefs des gouvernements wallon et flamand.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a décidé d'étendre aux comptes "First", un produit d'assurance similaire à un compte d'épargne commercialisé par Ethias, la garantie bancaire de 100.000 euros décidée la semaine dernière pour les comptes bancaires.

Dans une interview accordé à La Tribune, le patron de l'assureur Guy Burton avait indiqué que son groupe avait besoin de trouver rapidement 1,5 milliard d'euros pour renforcer sa solvabilité, mise à mal par la chute en bourse de Dexia. Ces propos avaient provoqué vendredi un début de panique auprès des clients d'Ethias, qui selon la presse belge auraient retiré près de 110 millions d'euros en trois jours.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :