Banco popolare et BPM donneront naissance au troisième groupe bancaire italien

 |   |  219  mots
Cette fusion de Banco Popolare avec Banca popolare di Milano doit donner le coup d'envoi de la consolidation d'un secteur bancaire italien très éclaté avec plus de 700 établissements différents.
Cette fusion de Banco Popolare avec Banca popolare di Milano doit donner le coup d'envoi de la consolidation d'un secteur bancaire italien très éclaté avec plus de 700 établissements différents. (Crédits : Reuters)
Le lancement de ce projet de fusion a pris plus longtemps que prévu en raison des exigences formulées par le superviseur bancaire européen (MES). Ce dernier réclame que la banque nouvellement créée soit "solide dès le début".

Le président de Banco Popolare, Carlo Fratta Pasini, a annoncé mercredi soir la fusion de son établissement financier et de Banca popolare di Milano (BPM), opération très attendue qui va donner naissance à la troisième banque italienne.

"Les réformes fonctionnent, les (banques) coopératives changent: plus grandes, plus fortes, plus transparentes", a écrit sur Twitter le ministre de l'Economie, Pier Carlo Padoan, au sujet de cette annonce.

Coup d'envoi de la consolidation d'un secteur bancaire éclaté

Cette fusion doit donner le coup d'envoi de la consolidation d'un secteur bancaire italien très éclaté avec plus de 700 établissements différents. Son retard, de même que l'importance des créances douteuses détenues par les banques italiennes, ont contribué à l'effondrement des valeurs bancaires à Milan en début d'année.

Le lancement de ce projet a pris plus longtemps que prévu en raison des exigences formulées par le superviseur bancaire européen (MES), notamment en terme de patrimoine. Le MES avait dit voir d'un bon œil cette fusion, mais avait indiqué travailler "très dur avec les collègues italiens pour être sûr de poser les conditions adéquates" à ce rapprochement. La banque nouvellement créée "devra être solide dès le début", avait insisté sa présidente Danièle Nouy.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :