Emporiki, la filiale grecque du Crédit Agricole, creuse ses pertes

La banque affiche une perte trimestrielle en hausse de 24,1% par rapport à l'an dernier, à 209,3 millions d'euros. Elle est victime de l'augmentation de ses provisions.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La banque grecque Emporiki, contrôlée par le Crédit agricole, a publié une perte trimestrielle en hausse de 24,1% par rapport à l'an dernier, à 209,3 millions d'euros, conséquence de l'augmentation de ses provisions.

Son coût du risque a bondi de 44% sur les trois premiers mois de l'année par rapport à la période correspondante de 2009, à 249,4 millions.Par rapport au quatrième trimestre 2009, les provisions ont augmenté de 111 millions d'euros.

"Emporiki a augmenté ses provisions liées à son portefeuille de prêts existants pour prendre en considération les prévisions économiques difficiles pour l'ensemble de l'exercice fiscal", a déclaré la banque dans un communiqué.

Les autorités grecques prévoient cette année une contraction de 4% du produit intérieur brut. Emporiki a précisé que son produit net d'intérêts était resté stable d'un trimestre sur l'autre, mais qu'il avait augmenté de 35,1% sur un an.

Son portefeuille de prêts est lui resté à peu près stable par rapport au quatrième trimestre 2009, à 22,7 milliards d'euros tandis que les dépôts ont diminué de 9% d'un trimestre sur l'autre, à 13,5 milliards.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.