12.000 salariés de LCL et du Crédit Agricole passent le "périph"

 |   |  415  mots
DR
DR (Crédits : LCL)
LCL quitte son siège historique du boulevard des Italiens. Un mouvement qui concerne plus largement l'ensemble du groupe Crédit Agricole.

C'est le big bang chez LCL. Cette semaine a débuté l'installation, dans le nouveau siège situé à Villejuif, des salariés de l'ancien Crédit Lyonnais. Un événement en interne qui va conduire au transfert immédiat de 2.000 personnes et de 3.000 autres d'ici à mi-2012, soit un quart de ses effectifs en France. LCL réalise ainsi une véritable centralisation puisque, jusqu'ici, ses salariés étaient répartis dans douze sites à travers l'Île-de-France. Ce déménagement permettra à la banque d'économiser 35 millions d'euros par an à partir de 2013.

Huit ans après son rachat par le Crédit Agricole, l'ancien Crédit Lyonnais quitte donc définitivement le siège historique parisien du boulevard des Italiens où demeuraient encore 450 personnes. Quelques équipes resteront sur place pour recevoir les clients fortunés de la banque privée et les dirigeants des grandes entreprises. Le site de Villejuif va devenir le centre névralgique de LCL grâce à cinq bâtiments couvrant 70.000 mètres carrés. Le nouveau siège accueille depuis lundi la direction générale et son nouveau patron Yves Nanquette (voir page 20), nommé la semaine passée. Mais il abritera uniquement des fonctions supports et centrales aux groupes. Depuis deux ans, LCL a redistribué dans son réseau de 2.000 agences tous ses conseillers commerciaux.

Vaste centralisation

Ce déménagement lance un mouvement beaucoup plus vaste à l'échelle du groupe Crédit Agricole dont LCL est la filiale. Il a en effet démarré lui aussi il y a quelques semaines un déménagement vers son nouveau site situé à Montrouge. Un mouvement qui s'étalera jusqu'en 2013 et concernera, en dehors des employés du siège, ceux des principales filiales. Au total, pas moins de 9.000 salariés rejoindront le nouveau site de 40.000 mètres carrés qui pourra être étendu à 150.000 mètres carrés à terme. Les 2.000 salariés du siège, des filiales immobilières et de capital-investissement, ainsi que la direction générale ouvriront la voie en déménageant d'ici au mois de février. Suivront le transfert des filiales de crédit-bail et d'affacturage fin 2011, puis, en juin 2013, les équipes du courtier Cheuvreux et de la banque d'investissement Crédit Agricole CIB, actuellement logées à la Défense.

Le Crédit Agricole n'est pas la seule banque à quitter le centre de la capitale. BNP Paribas devrait transférer les salariés de sa banque d'investissement sur le boulevard Macdonald, aux portes de Paris, à partir de 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :