François Baroin, un "VRP de luxe" à la présidence de Barclays France

L'ancien ministre de l'économie, après avoir occupé des fonctions de conseiller depuis 2018, prend la tête de la filiale de la banque britannique. L'entité, qui emploie environ 300 personnes dans l'Hexagone, développe une activité de banque d'affaires mais aussi d'investissement, de financement et de banque privée.

1 mn

L'ancien ministre de l’Économie prend la tête de la filiale française de la banque britannique Barclays, après avoir exercé depuis 2018 un rôle de conseiller au sein de la banque britannique.
L'ancien ministre de l’Économie prend la tête de la filiale française de la banque britannique Barclays, après avoir exercé depuis 2018 un rôle de conseiller au sein de la banque britannique. (Crédits : Charles Platiau)

Quelques semaines après avoir lâché la présidence de la puissante Association des maires de France, François Baroin, maire de Troyes, s'offre une nouvelle carrière professionnelle. L'ancien ministre de l'Économie prend la tête de la filiale française de la banque britannique Barclays, après avoir exercé depuis 2018 un rôle de conseiller au sein de l'institution. Il apportait jusqu'alors sa connaissance du territoire et des arcanes françaises, en somme une sorte de "VRP" de luxe.

La banque britannique emploie environ 300 personnes en France, avec une activité de banque d'affaires mais aussi d'investissement, de financement et de banque privée. Elle a stoppé son activité de détails en 2017 en cédant permettant la naissance de Milleis Banque, lancée en 2018.

Développer les activités en France

François Baroin aura notamment pour mission de participer au développement des relations avec les grands clients de la banque et à la promotion de toutes les activités et solutions proposées par Barclays en France, est-il précisé dans un communiqué publié ce jeudi.

"En élargissant son rôle, il sera en mesure de contribuer encore plus fortement à l'expansion de nos activités en France", explique Francesco Ceccato, PDG de Barclays Europe, cité dans un communiqué.

Ancien parlementaire, François Baroin a été plusieurs fois ministre de gouvernements de droite entre 2005 et 2012, notamment de l'Intérieur, du Budget et de l'Economie et des finances. En 2018, il a démissionné de son mandat de Sénateur et a pris progressivement ses distances avec le parti politique Les Républicains.

A LIRE AUSSI | Finances locales : Baroin fustige les choix "incompréhensibles" de l'Etat

(avec AFP).

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 20/01/2022 à 12:54
Signaler
Pour quelles compétences, c'est du grand n'importe quoi?

le 20/01/2022 à 14:33
Signaler
Non, c'est de l'entre-soi. Faudra vous y faire. Si vous aimez les stats, la France a recule de treize place sur le tableau de la corruption mondiale. Ranking corruption etc...

à écrit le 20/01/2022 à 11:33
Signaler
De la finance à la politique, de la politique à la finance, il serait temps de parler du néolibéralisme, Bourdieu en a fait une description détaillée très intéressante en 1998 ou 99 sur le diplo.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.