Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale va s'agrandir outre-mer

 |   |  513  mots
Le directeur général du Crédit Mutuel Antilles-Guyane Eric Petitgand et le président du CM AG, Alex Weimert, au premier rang à gauche, aux côtés de Nicolas Théry, le président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale et de Daniel Baal, le directeur général de CMAF.
Le directeur général du Crédit Mutuel Antilles-Guyane Eric Petitgand et le président du CM AG, Alex Weimert, au premier rang à gauche, aux côtés de Nicolas Théry, le président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale et de Daniel Baal, le directeur général de CMAF. (Crédits : Crédit Mutuel)
Le plus grand ensemble du groupe bancaire mutualiste, ex-CM11, sera rejoint de la plus petite fédération, celle d'Antilles Guyane, en attendant celle du Massif Central qui souhaite quitter Arkéa.

Déjà très dominant au sein de l'ensemble bancaire mutualiste, le Crédit Mutuel CM11 CIC, rebaptisé en novembre dernier Alliance Fédérale, n'en finit pas de tisser sa toile. Le groupe bancaire, qui inclut 11 fédérations dont la puissante Centre Est Europe (Strasbourg) et l'Ile-de-France, sera bientôt rejointe par une douzième, la plus petite, Crédit Mutuel Antilles Guyane. Cette fédération, qui emploie environ 350 personnes dans 26 caisses locales (16 en Martinique, 7 en Guadeloupe, 2 en Guyane et une à Saint-Martin), a annoncé ce lundi 8 avril qu'elle avait engagé un processus d'adhésion à la caisse fédérale de Crédit Mutuel en vue d'une "convergence bers le Crédit Mutuel Alliance Fédérale au 1er janvier 2020."

Le Crédit Mutuel Antilles Guyane, qui revendique 155.000 clients, a réalisé un bénéfice net de 21 millions d'euros en 2018, stable par rapport à l'année précédente, pour un produit net bancaire de 83 millions d'euros. De son côté, Crédit Mutuel Alliance Fédérale a réalisé 2,9 milliards d'euros de bénéfice net, soit 82% du total de l'ensemble Groupe Crédit Mutuel, pour un produit net bancaire de 14 milliards d'euros.

--

Crédit Mutuel carte résultats 2018

[Les résultats du groupe Crédit Mutuel par groupes régionaux. Crédit : Crédit Mutuel]

--

De 11 à 13 fédérations en 2020

La banque mutualiste d'outre-mer va soumettre à ses sociétaires en assemblée générale ce projet qui a été voté à l'unanimité par son conseil d'administration le 21 mars. Cette entrée dans le giron de l'Alliance Fédérale est présentée comme la continuité d'un "partenariat étroit, à la fois technologique et commercial" noué en 1992 avec le Crédit Mutuel Centre Est Europe : le Crédit Mutuel Antilles Guyane était ainsi déjà intégré sur le plan informatique à Euro-Information, le SI désormais commun aux fédérations de l'Alliance Fédérale. Sur le plan commercial, si les fédérations partagent les produits de bancassurance, la banque antillaise devrait garder certaines offres spécifiques adaptées au marché de l'outre-mer.

Le principe de l'adhésion de cette douzième fédération a été validé par le conseil d'administration de la caisse fédérale et la chambre syndicale qui représente les 11 autres.

« Nous sommes très heureux d'accueillir une nouvelle fédération au sein de Crédit Mutuel Alliance Fédérale » se sont réjouis Nicolas Théry et Daniel Baal, respectivement président et directeur général du CMAF.

Une treizième fédération entend rejoindre l'Alliance Fédérale au 1er janvier 2020, il s'agit du Crédit Mutuel du Massif Central, qui fait actuellement partie du groupe Arkéa, lequel veut lui-même quitter le giron du Crédit Mutuel.

Les sociétaires de la fédération implantée à Clermont-Ferrand (30 caisses) ont voté en octobre à 85% pour "rester Crédit Mutuel", et engager le projet de "convergence". Cependant cette sortie nécessite un changement de l'agrément bancaire et des statuts d'Arkéa ce qui pourrait prendre plus de temps.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :