Mastercard et Visa stoppent les paiements à Wikileaks

 |   |  272  mots
Copyright Reuters
Mastercard International et Visa Europe ont annoncé mardi qu'ils suspendaient les virements à destination du site d'information Wikileaks. Ces décisions qui pourraient mettre en péril le financement des activités du site interviennent alors que le fondateur Julian Assange, poursuivi par un mandat d'arrêt européen, s'est rendu à la police britannique mardi.

Les opérateurs de cartes bancaires Mastercard International et Visa Europe ont annoncé mardi qu'ils suspendaient tous les paiements au site Wikileaks. Le premier se justifie en qualifiant "d'illégales" les activités du site de publications de documents officiels secrets. Visa Europe dit attendre de savoir si les activités de Wikileaks contreviennent à ses règles de fonctionnement avant de confirmer cette "suspension". Paypal, le site de paiement en ligne, a également cessé les virements adressés à Wikileaks ou aux fondations qui le soutiennent notamment en Allemagne.

En rendant accessible au public des milliers de documents diplomatiques relayés dans la presse du monde entier, Wikileaks a provoqué la colère des autorités américaines qui multiplient les pressions pour faire cesser les activités du site. Plusieurs attaques informatiques se sont par ailleurs produites contre le site, l'obligeant à changer d'adresse et de serveur. Pour poursuivre ses activités, le fondateur australien Julian Assange a appelé le public à faire des donations.

Mais il va devenir difficile de faire parvenir de l'argent à Wikileaks. Les virements par les deux grands opérateurs de cartes bancaires et par Paypal vont être désormais impossible. Et le compte bancaire de Julian Assange susceptible d'accueillir les dons des internautes et sympathisants a été clôturé lundi par Postfinance, filiale bancaire de la Poste suisse, au prétexte qu'il aurait fourni de "fausses indications sur son lieu de domicile à l'ouverture de son compte".

Ces évènements interviennent alors que Julian Assange, visée par un mandat d'arrêt européen lancé par la Suède pour viol et agression sexuelle, s'est rendu à la police britannique mardi.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2010 à 7:46 :
JE VIENS DE RECEVOIR UNE OBLIGATION DE ME CONNECTER POU4R MA CARTE BLEU A MASTER@VISAEUROP.FR SES QUOI CE TRUC
Réponse de le 24/08/2011 à 11:55 :
Ne surtout pas répondre ni se connecté : tentative de phishing. Vous remarquerez qu'il n'y a pas de E à europ, ce n'est pas le vrai site.A fuit et à signaler comme phishing !
a écrit le 08/12/2010 à 17:15 :
suite au précédent commentaire je continue celui-ci. Oui il faut vraiment que nos gouvernements soient à la botte des EU pour ainsi se plier a leurs exigences. Vite wikileaks sortez nous tous les petits secrets de nos diplomates et surtout de nos banquiers qui ne veulent rien comprendre et ne pas admettre qu'ils sont les principaux acteurs néfastes dans la crise qui nous affecte depuis 2008.
a écrit le 08/12/2010 à 13:05 :
toutes les banques ont le droit d'agir ainsi.
Elles sont propriétaires des moyens de paiements de leurs clients !
Réponse de le 08/12/2010 à 13:42 :
Visa et Mastercard ne sont PAS des banques. Elles travaillent pour les banques et avec les banques et rien que POUR les banques. Donc si Bank of America, prochaine cible de Wikileaks demande a Mastercard et Visa de couper les tuyaux, les 2 caniches hochent la tete et s'executent.
Réponse de le 31/12/2010 à 13:58 :
"pierre 2" 08/12/2010 à 14:05, vous dites "toutes les banques ont le droit d'agir ainsi". Pouvez-vous dire précisément quelle loi donne, selon vous, aux banques une autorisation aussi ahurissante ?

Versailles, Fri 31 Dec 2010 14:58:15 +0100
a écrit le 08/12/2010 à 12:10 :
Je m'exprime trés rarement sur des forums, mais là, trop est trop, cette obstruction caractérisé, ces procés d'intention, wikileaks fait il si peur que celà à ceux qui dirigent, qu'ont ils donc à cacher, cette chasse aux sorciéres est trés grave, elle crédibilise les informations diffusées, la prochaine annonce de diffusion d'informations concernant de grandes banques y est-elle aussi pour quelque chose, la réaction des banques semble le prouver, la peur fait faire des bétises, là je crois qu'ils en font une belle, au fond on doit les remercier, mais qu'ont ils à cacher de si terrible?
a écrit le 08/12/2010 à 1:24 :
On l'a deja dit mille fois mais l'evenement wikileaks et surtout les reactions inedites du pouvoir et des multinationales, annonce le debut d'un nouveau monde.
Toutes les institutions, les centres de pouvoir, les conglomerats se sentent menace et ils ont reagi comme ils ne l'avaient jamais fait auparavant contre aucun groupe terroriste. Ils savent que si le modele wikileaks se propage, le monde qu'ils ont construit a leur avantage s'effondrera.
La resistance des citoyens s'organise.
a écrit le 07/12/2010 à 23:25 :
Autant de ripostes de tant d'instances gouvernementales ou institutionnelles sont plutôt troublantes et inquiétantes et crédibilisent encore plus Mr ASSANGE et WIKILEAKS. On peut partir, si l'on veut, sur l'hypothèse que si toutes les informations publiées ne sont peut être pas vraies, elles ne peuvent pas toutes être fausses au vu des réactions qui s'enchainent et se font écho Il est très clair que les publications révélées sont gênantes, et ensuite tous les évènements se succèdent comme dans les films à la Costa Gavras ou autre film comme Ennemis d' Etat, ou bien encore Complots sauf que là, ce n'est pas du cinéma, ni un reality show, mais la vraie réalité. Les ficelles sont là, énormes, sous nos yeux. Comment peut- on aider ce type ? Et le site ?
Bien à tous.
Réponse de le 08/12/2010 à 8:50 :
Le film s'appellera Ennemis d'états (avec un "S") et Julian Assange sera représenté comme le manifestant chinois seul face à une armée de chars.
Réponse de le 08/12/2010 à 21:28 :
Comment peut-on aider ce type: PAYPAL! a ma connaissance ils n'ont pas encore bloqué les virements.

Sinon, les accusations de viol sont tellement manifestement bidon , on se croirait en URSS.
a écrit le 07/12/2010 à 21:42 :
Où est la décision de justice qui demande à ces 2 boites d'agir ainsi?
Réponse de le 07/12/2010 à 22:13 :
@ Plus Rien: très bon point !!! mais Orwell n'a-t-il pas dit que nous étions tous égaux, mais que certains étaient plus égaux que d'autres :-)
Réponse de le 08/12/2010 à 13:43 :
Nouvel ordre mondial en place qui edite et execute ses propres lois, adieu la souverainete des Etats, les constitutions on peut s'essuyer avec.
a écrit le 07/12/2010 à 21:38 :
La Matrix vient d'ouvrir la boite de Pandore qu"elle a elle même crée!
Rien ne sert de la fermer,les miroir par milliers l'on dupliquer!
a écrit le 07/12/2010 à 21:16 :
On tient le bon bout ! Nous adoptons les mêmes méthodes que la Chine. Les salaires baissent, les médias sont tenus par des groupes d'armement ou des proches de l'UMP CANTONA a raison. Les banques ? Apprenez à leur dire "merde".
a écrit le 07/12/2010 à 21:05 :
totalement scandaleux.quel mandat ont-ils pour bloquer un compte de cette façon ? pourquoi faire l'europe ? alors qu'on dépend pratiquement tous de banques américaines ,de sociétés américaines et de fonds de pension américain.il est temps de stopper la progression tantaculaire de la pieuvre.
a écrit le 07/12/2010 à 19:39 :
Bon, s'ils veulent couper les sources de revenus de WikiLeaks, admettons... Mais alors , pourquoi donc ne le font-ils pas vers toutes les vendeurs de produits spammés a longueur de journée (je tairais les usages de ces produits ...), alors que cela fait un bail qu'on sait que tout cela est encore plus illégal ??
Deux poids deux mesures encore ?
Réponse de le 07/12/2010 à 20:14 :
@ MailSpam: les "vendeurs de produits spammés" lèsent le consommateur dont personne n'a rtien à cirer, alors que Wikileaks s'attaque au coeur du système. Le plus drôle, c'est que si la même chose s'était produite en Chine, on aurait trouvé cela normal en Occident et on aurait même accusé le gouvernement chinois de dictature pour stopper l'argent :-)
Réponse de le 08/12/2010 à 13:45 :
On donne des lecons a la Chine en terme de liberté et au monde entier, mais on ne vaut pas mieux quand on voit la chasse aux sorcieres organisée et structurée contre Wikileaks. Ca va trembler dans les urnes en 2012
Réponse de le 08/12/2010 à 13:45 :
On donne des lecons a la Chine en terme de liberté et au monde entier, mais on ne vaut pas mieux quand on voit la chasse aux sorcieres organisée et structurée contre Wikileaks. Ca va trembler dans les urnes en 2012

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :