S&P va changer la note de 4 banques sur 10

Alors que S&P a commis deux erreurs coup sur coup, l'une sur la France, l'autre sur le Brésil, l'agence de notation a annoncé qu'elle modifiait ses critères pour les banques afin tenir compte du contexte macro-économique. Etait-ce le bon moment ?

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'agence de notation financière Standard and Poor's a modifié ses critères de notation pour les banques ce qui va se traduire d'ici trois semaines par l'abaissement des notes de certaines d'entre elles, ont expliqué vendredi des responsables de SP.

Pour tenir compte des leçons de la crise, SP a modifié sa méthodologie, donnant une plus grande importance à l'environnement macroéconomique, désormais le point de départ de la note des banques, et elle a affiné son analyse des capitaux et des risques.

Les nouveaux critères vont entrer en vigueur à partir de fin novembre et se traduire par des annonces de modifications de notations jusqu'au 15 décembre.
SP commencera par les 30 plus grandes banques internationales puis publiera l'impact des nouveaux critères de notation bancaire par région.

L'agence a prévenu que 60% des notes actuelles seraient inchangées, 90% des notations seraient soient inchangées soit modifiées d'un cran dans un sens ou l'autre. Seules 5 à 6% des banques suivies par SP verront leur note augmentée ou abaissée de plus d'un cran.

Lors d'une conférence de presse, les responsables de ces notations n'ont pas donné de détail sur les pays où les banques risquaient d'être les plus affectées par ces changements de notation.

Les agences de notation financière ont été très critiquées pour avoir attribué de très bonnes notes avant la crise à des obligations financières très risquées et pour n'avoir pas prévenu sur l'imminence de défaillances comme celle de Lehman Brothers en 2008.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 21/11/2011 à 8:48
Signaler
Ils peuvent même changé la taille de mon slip, ils ne servent que la spéculation de ceux qui ont créé cette pseudo entité qui appartient à McGraw-Hill une entreprise américaine basée à New York qui produit trois services soit, en matière d'éducation ...

à écrit le 21/11/2011 à 6:11
Signaler
Arrêtez de donner tant d'importance à des organismes qui se trompent sans arrêt. Publiez plutôt les prédictions des astrologues, elles sont plus fiables!

à écrit le 19/11/2011 à 14:05
Signaler
Comme tous les Etats courent à la faillite en raison de leurs dettes, aucune banque ny échapera ! Donc, selon S&P, 40% des banques verront leurs notatios gravement abaissées, les autres, soit 60% des banques, conserveront leurs CCC- . Question d'hab...

à écrit le 19/11/2011 à 1:43
Signaler
ce qui ce passe c'est pas très compliquer a comprendre. la croissance de ces 20 dernières années et celle actuelle se fait au prix d'un endettement important des ménages et des Etats. ; les ménages et les états ne peuvent plus trop emprunter vu que l...

à écrit le 18/11/2011 à 22:24
Signaler
Si quelqu'un comprend ce qui se passe , merci de nous l'expliquer . Le Rodéo dette souveraine , liquidité des banques , emprunt à la banque cenrale et Merkel qui annonce qu'il y en a pour 10 ans ! Est ce que les agences de notation vont nous emmerde...

le 19/11/2011 à 14:55
Signaler
Pour financer les promesses des élus politiques ont a eu recours a l'endettement, ce qui nous a permi globalement de bien vivre et d'éléver nos enfants de partir en vacances d'avoir ponts, d'être soigné sans trop y laisser de sa poche de pouvoir part...

le 19/11/2011 à 20:04
Signaler
Corrigez moi si je me trompe: Un banquier a besoin de 1 million d'euros pour prêter a son client; il demande donc, disons, 1 010 000 euros a la Banque Centrale Européenne. La BCE le débite de 1 010 000 euros. Il reçoit l'argent et envoie immédiateme...

à écrit le 18/11/2011 à 20:46
Signaler
afin DE tenir compte du contexte macro-économique. Était-ce ... le bon moment ?

à écrit le 18/11/2011 à 20:24
Signaler
nous en avons assez de ses agences de notations fermer les, arrêter les bourses et l'économie normale reprendra le dessus il n'y aura plus de crises

le 19/11/2011 à 14:50
Signaler
enfin un eclair de lucidité... oui fermons la Bourse et les agences de notation qui ne servent qu'à une minorité d'opportunistes sans vergogne

le 19/11/2011 à 15:15
Signaler
Fermons les bourses , les agences de notations , les banques, les aeroports, les usines automobiles, etc et revenons au troc et a la voiture a bras. En plus, ce serait la fin du rechauffement climatique et des indignes, La Presse aussi, supptimons la...

à écrit le 18/11/2011 à 18:50
Signaler
Oui c'est le bon moment, enfin c'est beaucoup trop tard mais mieux que jamais comme avec le superbe AAA des subprimes. Les banques sont en faillite et ne peuvent pas gérer en ayant prêté 40 fois leurs fonds propres, c'est un FAIT.

à écrit le 18/11/2011 à 18:48
Signaler
Ces agences commencent vraiment à faire rire, comment peuvent elles avoir les moyens et capacités pour analyser un si grand nombre d'entités.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.