La décollecte du livret A n'inquiète pas la Caisse des dépôts

 |  | 396 mots
(Crédits : reuters.com)
Les Français boudent le livret A, et cette désaffection semble plus forte mois après mois. Mais les dirigeants de la Caisses des dépôts ne s'en inquiètent pas outre mesure

Mois après moi, les titres se succèdent et se ressemblent : le livret A perd de son attrait, et les Français retirent plus d'argent qu'ils n'en déposent : c'est la fameuse décollecte, qui semble s'accélérer. En juillet, elle a atteint 1,06 milliard d'euros, puis 3,15 milliards en septembre et 3,81 milliards en octobre (livret A et livret de développement durable). Un mouvement sans doute lié à la baisse de la rémunération du livret A, qui est tombée en août à 1%, soit un plus bas historique.

 Mais les dirigeants de la Caisse des dépôts et consignations, qui se charge de centraliser les sommes déposées par les épargnants, et d'en prêter une bonne part, notamment en faveur du logement social, ne s'en inquiètent pas outre mesure de cette désaffection croissante. A destination des épargnants, ils signalent que le rendement réel (une fois la hausse des prix défalquée) du livret A n'est pas si faible. L'inflation étant proche de zéro, cette épargne rapporte près de 1% en termes réels, ce qui n'est pas si négligeable.

 20 milliards d'euros prêtés en 2014

Ils estiment que, compte tenu des mouvements saisonniers habituels, la décollecte est en réalité sur un rythme de 2,5 milliards d'euros par an, ce qui est parfaitement supportable, en regard des 67 milliards d'euros collectés ces deux dernières années. En effet, avant d'être boudé par les épargnants, le livret A avait connu un grand succès, à la suite du relèvement de son plafond, décidé par le gouvernement en 2012.

La décollecte n'empêchera pas de la Caisse de prêter une vingtaine de milliards d'euros en 2014 (les trois quarts en direction du logement social, un quart pour les collectivités locales, avec des prêts à très long terme), soit un restant largement supérieur à la moyenne des 15 dernières années. Le financement du logement social devrait d'ailleurs rester en 2015 à un très haut niveau, même si un certain tassement se fait sentir.
D'un point de vue strictement financier, la Caisse des dépôts n'a aucune inquiétude à avoir : si le montant des prêts atteint 158 milliards d'euros, elle dispose d'un matelas financier -sous forme de placements divers- d'une centaine de milliards, dans lequel elle peut puiser, en cas de besoin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2015 à 6:38 :
moi je laisse l'équivalent d'un salaire sur le LDD en cas d'urgence. le reste est en immo , scpi , assurance vie ( un peu ) et actions de rendement.
a écrit le 20/12/2014 à 20:26 :
J'attends le 1er janvier pour vider mon livret A, ça ne sert vraiment plus à rien.
a écrit le 18/12/2014 à 20:46 :
Livret, PEL, Assurance vie, LDD du pain pour les canards....au train où vont les choses dans notre pays investissons dans quelques poules, un stock de pâtes et un groupe électrogène .....
a écrit le 18/12/2014 à 20:15 :
Les français ont transférés de grosses sommes du livret A sur les PEL dont le rendement est de 2.5 % (2011 net aprés prelevements sociaux à 15.5 %)!Bien sur pour avoir ce taux il faut laisser l'argent au moins deux ans !C'est les conseils de mon banquier .....
a écrit le 18/12/2014 à 1:14 :
De toute manière tant que l'état français pourra emprunter pour une bouchée de pain en fourguant des obligations aux banques privées empruntant à leur tour à taux négatif à la BCE financée par vos impôts... c'est une affaire qui roule! Il faut rappeler que l'état français détient directement 57 % du capital d'Adoma (ex-Sonacotra) et indirectement 43 % via la SNI, filiale de la CDC.
a écrit le 18/12/2014 à 0:47 :
Pouvoir puiser à tout moment dans son livret A sans taxe est un grand intérêt pour chacun, contrairement aux produits obligataires comme l'assurance vie, pour faire face rapidement à un impôt nouveau, ou un cour dur.
Réponse de le 18/12/2014 à 16:16 :
Ok avec vous, retrait sans taxe. De plus, un autre argument en faveur du livret A est que les assurance-vie libellées en fonds en euros vont devoir être amputées en cas de haircut des dettes souveraines, car ces fonds sont investis en Obliagtions d'état... On vous incite à aller sur l'assurance vie pour continuer à endetter gratuitement le pays avant de vous voler lors des haircut. N'ayez pas d'assurance vie ou alors totalement vide le temps d'épuiser les 8 années sur les taxes au retrait !
Réponse de le 18/12/2014 à 20:23 :
@S Pastor !Vous oubliez une chose c'est que les fonds placés en € sont garanties à hauteur de 100000 € et que l'on peut avoir autant que l'on veut d'assurances vies
Réponse de le 19/12/2014 à 14:41 :
@saz

Bien sûr et qui assurent les dépôts à hauteur de 100 000 euros en cas de faillite bancaire systémique? Vos impôts! Vous avez d'autres blagues en stocks?
a écrit le 17/12/2014 à 22:55 :
Seuls les gens sans besoin conservent ce livret du petit fils jusqu'aux arrière-grands-parents.Un truc net d'impôt!
a écrit le 17/12/2014 à 16:59 :
les français puisent dans le livret A surtout pour placer en assurances vies...voyez la collecte!!!!
a écrit le 16/12/2014 à 20:51 :
preter a 1% a un etat qui n'a pas l'intention de rembourser, faut etre motive! quand les gens vont mettre ca sur leur compte courant ou sous leur matelas, j'en connais qui vont un peu moins rire...
Réponse de le 17/12/2014 à 11:22 :
Pas grand monde de mon entourage mettra des sous sur leur compte courant... Une fois les factures passées reste rien...
Réponse de le 18/12/2014 à 20:17 :
Qui vous a dit que l'état n'a pas l'intention de rembourser !Il remboursera toujours vous savez comment !En augmentant vos impots .........
a écrit le 16/12/2014 à 19:04 :
commentaires ne sont jamais affichés
a écrit le 16/12/2014 à 18:36 :
soyez logique si les Français puisent dans leur Livre A c'est tout simplement pour payer apres les impots leurs factures et ttes les taxes qui leurs tombent dessus régulièrement -
Réponse de le 17/12/2014 à 11:19 :
En tout cas, c'est le cas... Suis obligé de piocher dans les réserves pour payer les factures qui tombent à la fin de l'année... Sais pas combien de temps on va encore tenir, mais suis pas serein pour l'avenir...Et c'est pas du pessimisme, c'est juste mathématique. .
a écrit le 16/12/2014 à 18:34 :
les Français puisent dans ler livret A pour payer impots factures , bref ttes taxes , soyez logique , il faut voir CLAIR

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :