La banque centrale russe victime d'un casse à 18 millions d'euros

 |   |  206  mots
'institut d'émission monétaire russe a réussi à récupérer une partie des montants visés, entre autres sur des comptes bancaires ouverts ailleurs par les voleurs
'institut d'émission monétaire russe a réussi à récupérer une partie des montants visés, entre autres sur des comptes bancaires ouverts ailleurs par les voleurs (Crédits : REUTERS/Maxim Zmeyev)
Des pirates se sont introduits sur des comptes de correspondant ouverts auprès d'elle en utilisant les identifiants de l'un de ses clients

La somme est à peine croyable. Des pirates informatiques ont volé près de 18 millions d'euros sur des comptes ouverts à la banque centrale russe. Une somme six fois plus importante que celle subtilisée lors de l'attaque informatique sur Tesco Bank début novembre. Dans un rapport publié vendredi, l'établissement expliquait que des pirates s'étaient introduits sur des comptes de correspondant ouverts auprès d'elle en utilisant les identifiants de l'un de ses clients et qu'ils avaient même tenté de dérober plus de 42 millions d'euros au total.

Une partie de la somme récupérée

Selon le rapport, l'institut d'émission monétaire russe a réussi à récupérer une partie des montants visés, entre autres sur des comptes bancaires ouverts ailleurs par les voleurs, qui n'ont pas été identifiés pour le moment.

Moscou a par ailleurs déclaré vendredi avoir découvert un complot d'agences d'espionnage étrangères pour semer le chaos dans le système bancaire russe via une vague coordonnée de cyberattaques et de fausses informations sur les médias sociaux. L'attaque, censée passer par les serveurs néerlandais de l'entreprise ukrainienne BlazingFast, devait avoir lieu ce lundi, selon les autorités.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2016 à 9:27 :
Les régimes autoritaires comme celui de Russie sont truffés de mafias en tout genre, le clientélisme étant la panache des oligarques, tout ce petit monde se connait et se comprend parfaitement.
Réponse de le 05/12/2016 à 12:45 :
Mais noon ... il n'y a pas de mafias ni de clientélisme dans nos "démocraties". Mais nooon... Je suppose que, comme tout le monde, vos 100 millions, vous les avez "gagné" grâce à votre travail...
Réponse de le 05/12/2016 à 14:43 :
En fait on pourrait comparer le casse d'une banque en russie avec un sarkothon en France par exemple, ils sont juste un peu plus expéditifs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :