JP Morgan reprend les activités bancaires de Washington Mutual dans l'urgence

 |   |  390  mots
Les autorités américaines ont décidé jeudi soir de fermer la première caisse d'épargne du pays, Washington Mutual. Ses activités bancaires ont été immédiatement transférées chez JPMorgan. Le repreneur va lever 8 milliards de dollars pour réaliser ce rachat.

Nouvelle faillite bancaire aux Etats-Unis. C'est au tour du sixième établissement du pays, Washington Mutual (WaMu) d'abandonner la partie. La première caisse d'épargne du pays a été fermée jeudi soir par les autorités américaines.

Dans cette affaire, JPMorgan confirme son rôle de "flibustier" de la finance. Après la reprise de Bear Stearns en début d'année, la banque de Wall Street a racheté les activités bancaires de Washington Mutual pour 1,9 milliard de dollars.

JPMorgan a déjà repris les actifs et les engagement des deux filiales bancaires du groupe : Washington Mutual Bank et Washington Mutual FSB. Grâce à cette opération, elle devient la plus grosse banque américaine par le montant de ses dépôts : 900 milliards de dollars, dont 188 milliards repris à WaMu.

Comme l'a expliqué la FDIC, l'agence gouvernementale américaine assurant les dépôts bancaires, la transaction exclu le capital social et l'intégralité de la dette supporté par le groupe financier de Seattle. Actionnaires et créanciers de Washington Mutual devraient donc perdre la totalité de leur mise, mais la solution choisie par le gouvernement américain ne devrait pas coûter un dollar au contribuable.

La chute de la caisse d'épargne était attendue par les marchés. Beaucoup avaient même spéculé dessus, comme le montre la chute spectaculaire de 90% du cours de WaMu en un an. Pourtant, les ratios financiers du groupe ont toujours été jugés satisfaisants par le régulateur.

Washington Mutual a connu une croissance spectaculaire ces dernières années, grâce à la "bulle immobilière". La caisse d'épargne a alors fortement développé ses activités hypothécaire. La crise du secteur du logement a fait de l'établissement l'un des plus fragiles des Etats-Unis.

JPMorgan a donc décidé de passer par pertes et profits 31 milliards de dollars de créances détenues par Washington Mutual, afin de nettoyer complètement ses comptes. Pour cela, la banque de Wall Street va devoir procéder à une levée de fonds de 8 milliards de dollars, pour maintenir ses ratios de solvabilité.

Cependant, le nouveau géant bancaire estime que l'opération de rachat des activités bancaires de Washington Mutual sera relutive immédiatement, puisqu'elle devrait augmenter de 50 cents son bénéfice par action en 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :