Les annulations de commandes augmentent chez Airbus et Boeing

 |  | 206 mots
Lecture 1 min.
Les deux principaux avionneurs mondiaux n'ont pas connu un premier trimestre faste en terme de commandes. Ils s'en sortent mieux sur le plan des livraisons d'appareils.

Alors que le transport aérien traverse une zone de turbulences, mis en mal par le repli du fret et du trafic affaires, les avionneurs mondiaux peinent à remplir leur carnet de commandes. Airbus n'a ainsi enregistré que 8 commandes nettes au premier trimestre (22 commandes et 14 annulations). De son côté, Boeing a enregistré 32 annulations sur la période, pour seulement 28 commandes.

Côté livraison, Airbus a remis aux compagnies aériennes 76 appareils sur les deux premiers mois de l'année 2009, soit autant que l'an passé sur la même période. Sur l'ensemble de l'année, l'avionneur européen espère atteindre les 483 livraisons mais anticipe un repli pouvant atteindre 15% en 2010.

De son côté, Boeing a livré 121 appareils au premier trimestre. Cela représente six livraisons de plus que l'an passé à la même période. Dans le détail, l'avionneur américain a livré 91 modèles du moyen-courrier 737 de nouvelle génération, 23 de la famille des long-courrier 777, 4 gros porteurs 747 et 3 long-courrier 767.

Boeing espère livrer entre 480 et 485 avions cette année. En 2008, il n'avait pu remettre que 357 appareils, notamment en raison de la grève de deux mois de ses 27.000 ouvriers mécaniciens à l'automne. Celle-ci avait en effet conduit à la fermeture de plusieurs usines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :