Vers la suppression de 3.000 emplois chez BAE Systems

 |   |  200  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le britannique BAE Systems s'apprête à annoncer jusqu'à 3.000 suppressions d'emploi, face au ralentissement des commandes d'avions de combat Eurofighter Typhoon et des livraisons aux Etats l'ayant déjà commandé, rapportent ce dimanche les médias du Royaume-Uni.

Selon le journal Sunday Telegraph et la chaîne de télévision Sky News, jusqu'à 3.000 salariés de BAE Systems, tous britanniques, pourraient perdre leur emploi. Le Sunday Telegraph précise que l'annonce pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine.

BAE dispose de 33% de la coentreprise Eurofighter, tout comme EADS et Finmeccanica. Quelque 550 avions de combat ont été commandés par les quatre pays impliqués dans le projet: Royaume-Uni, Allemagne, Italie et Espagne.

Une porte-parole de BAE a qualifié ces articles de spéculations. "En tant qu'entreprise, nous n'avons encore rien annoncé officiellement. Nous prévoyons, lorsque ce sera le cas, d'informer en premier lieu le personnel", a-t-elle dit.

Dans un communiqué, le groupe dit être en train de "réexaminer (ses) opérations dans divers secteurs d'activités" afin de favoriser l'obtention de futurs contrats.

Le premier groupe manufacturier britannique attribue ses difficultés à un manque de commandes d'avions de combat dans le monde.

Le principal syndicat du pays, Unite, a fait savoir qu'il chercherait à obtenir au plus vite des éclaircissements de la part de BAE afin de savoir quels sites seraient concernés par des suppressions d'emplois et d'appeler à un plan de départs volontaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :