Livre blanc de la Défense : budget inchangé mais les effectifs encore en baisse

 |   |  190  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour maintenir son budget inchangé, l'armée française devra céder certains actifs. D'après Les Echos, elle pourrait également supprimer 20.000 postes, à ajouter aux 54.000 postes supprimés lors du précédent quinquennat.

Le très attendu Livre blanc de la Défense laisse filtrer ses premières informations. D'après le quotidien économique Les Echos, le rapport concocté par la commission chargée d'élaborer les grandes lignes de l'armée française pour les cinq prochaines années, consacre la promesse de François Hollande de maintenir inchangée l'enveloppe budgétaire de ce poste régalien, à savoir 179,2 milliards d'euros, hors pension, pour la période couvrant 2014 à 2019.

5.000 postes supprimés par an

En réalité, l'armée française devra chercher elle-même près de 4,5 milliards d'euros de cash pour maintenir cette enveloppe grâce à la vente de fréquences hertziennes ou d'actifs mobiliers et immobiliers. Enfin, la Défense devrait se séparer de 20.000 postes au rythme de 5.000 postes par an. Pour rappel, le Livre blanc du quinquennat précédent avait programmé la suppression de près de 54.000 postes entre 2010 et 2015.

D'après ce rapport - qui doit être remis ce lundi à François Hollande - les entreprises de Défense devraient toutes voir leurs commandes confirmées. Celles-ci pourraient, en revanche, être étalées dans le temps.


 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2013 à 20:08 :
Ce serait bien de faire progresser une armée européenne, cela éviterait peut-être une multiplicité d'armements qui coûtent souvent plus cher en développement qu'à l'usage (voir le char Leclerc!)
a écrit le 29/04/2013 à 16:50 :
Juste une question

Je n'ai absolument pas lu ou entendu le renseignement sur "combien restent" ? et surtout leur répartition. Les seuls renseignements approximatifs concernent les généraux qui comme beaucoup de militaires très tôt retraités reprennent un autre travail (les généraux sont présents dans presque toutes les sociétés industrielles liées à la défense où ils "vendent" leurs carnet d'adresses

a écrit le 29/04/2013 à 15:17 :
avec ces départs chez les soldats j ai la vague impression que l on ne va faire d une part de faire revenir nos soldats du MALI ca c'est acté mais après s il on en vire autant que va t il rester si un pays est arttaqué comme par exemple des iraniens ou autres que feront nous pour nous défendre aussi je pense que ca aussi c'est a mettre au credit d HOLLANDE et je suis abasourdi de voir cela et je dis qu un pays sans grande armée est un pays de second plan et de second blanc on a vite passé le rubicon;
a écrit le 29/04/2013 à 14:30 :
5500 généraux en France, la solde moyenne d?un officier général serait de 5 850 euros, moyenne d?une fourchette comprise entre 5 200 et 6 600 euro.Ces chiffres ne correspondent en fait qu?à un peu plus de 50% de la réalité, puisqu?ils n?expriment que la solde de base brute mensuelle d?un général de division. En fait, de 46 à 60% de la rémunération nette est constituée par des primes, comme dans le reste de la haute fonction publique -hors nouvelle bonification indiciaire et prime de résultat.

a écrit le 29/04/2013 à 14:22 :
Il y a en France, selon des chiffres arrêtés au 31 décembre 2012, 498 officiers généraux en activité dont 173 pour l?armée de terre, 74 pour l?armée de l?air et 52 pour la marine. Et 5 500 en section II, c?est-à-dire en pré-retraite, sans affectation?
Quand on sait qu?un général est un officier censé commander au moins une brigade, une division ou un corps d?armée, l?armée française devrait compter, avec 5 500 généraux, plus de? 2 millions 600 milles combattants, sans compter les personnels civils administratifs. Un tout petit plus que l?armée chinoise, autant que l?armée américaine et l?armée russe réunie? La France aurait ainsi la première armée du monde.

a écrit le 29/04/2013 à 14:02 :
Je suis triste à la lecture de certain commentaire. Y a qu'a, faut qu'on, c'est facile assis devant un ordinateur.

La 1° question à poser est quel objectif donne t on à la défense nationale? La 2° quelle est la doctrine d'emploi des forces? Ensuite on pourra définir le nombre d'homme, le type de militaire et les moyens qui seront affectés.

La défense du territoire métropolitain n'a plus de sens hors de l'Europe mais qu'en ait il de nos territoires d'outre mer? Souhaitons nous avoir encore un rang international ou pas?

Depuis Jean-Pierre Chevenement (1990) et son plan armée 2000 plus de la moitié des effectifs a disparu, idem pour les bâtiments à la mer et les avions.Quel autre ministère a vue de telle coupe? Aucun.
Réponse de le 29/04/2013 à 19:09 :
@Rafale. C'est son boulot qu'il le fasse bien ou ra-ouste.
a écrit le 29/04/2013 à 13:34 :
Si c'est pour supprimer les administratifs qui sont encore pléthore Bd Saint-Germain ou rue St Dominique, on ne peut gagner qu'en efficacité !! Si on supprime les notes de frais dans les restos du quartier, encore quelques économies... et nos officiers seront plus agiles !!
a écrit le 29/04/2013 à 13:01 :
A quoi sert la suppression de soldats si après l'armée coûte aussi cher qu'avant? Je m'en fous du nombre de soldats, ce qui importe c'est de diminuer le budget de l'armée et que l'Etat arrive à un équilibre de son budget.
Réponse de le 29/04/2013 à 13:11 :
et vous serez le premier a chouiner si on vient pas vous defendre...Pathetique il y a bien d autres secteurs a qui couper les vivres avant de menacer notre defense
a écrit le 29/04/2013 à 12:52 :
Bien, ils peuvent aussi supprimer les pompiers, les gendarmes, les policiers, le samu, c'est aussi des fonctionnaire, tant qu'a faire, on va bien rire. c'est d'ailleurs déjà commencé. Bon je vais m'acheter quelques armes.
a écrit le 29/04/2013 à 12:38 :
24 000 fonctionnaires en moins, c'est parfait.
Réponse de le 29/04/2013 à 12:52 :
@ john: c'est parfait et pas assez.Il faudra commencer chez l'Elysée avec la garde républicaine
la on trouve encore des restes de Fanfan la Tulipe et Sissi
a écrit le 29/04/2013 à 12:25 :
l'armée ne sent relèvera pas, qui va remplir les missions et ceux qui vont rester ne vont pas travailler 24/24.c'est la fin quand le savoir faire est partie on ne pourra pas revenir en arrière.
a écrit le 29/04/2013 à 12:05 :
Nous devrions aussi faire supporter une partie du coût des armées par le budget européen. Notamment l'intervention au Mali devrait être financée par l'Europe, car il s'agit d'une mission de sécurité aux portes de l'Europe dont tous les Européens profitent....
Réponse de le 29/04/2013 à 12:44 :
Je ne vois pas pourquoi les européens devrait payer pour quelque chose que les Français ont décidé dans leur petit coin. Lorsque le Mali était une colonie, les Français n'ont pas fait profiter les européens, donc aujourd'hui si les français doivent faire de l'ordre dans leur ancienne colonie c'est leur problème.
Réponse de le 29/04/2013 à 12:47 :
@ozarmes: vous etes angélique ou vous travaillez à la croix rouge.... vous dites " les européens "
mais qui? les polonais,roumaines,bulgares,hongrois,autrichiens.Qui peut avoir peur d'une
invasions des maliens? Seulement la France!!
a écrit le 29/04/2013 à 12:03 :
Fait dire que nous n'avons pas besoin de défense, depuis Napoléon nous avons toujours pris la branlée alors autant baiser son foc tout de suite.
Réponse de le 29/04/2013 à 13:16 :
je pense pas qu en 14-18 on ait baissé notre froc, en 39-45 beaucoups n ont pas baissé leur froc non plus mais je vois ce que vous voulez dire
a écrit le 29/04/2013 à 11:50 :
Inexorable déclin d'une ex-puissance économique et militaire de premier rang.Après l'affaiblissement politique et économique de notre pays, décroissance de la puissance militaire.Nous serons bientot, vu notre situation géographique et notre formidable interet touristique, à la merci du premier envahisseur.N'ayons crainte les descendants de l'oncle Sam viendront encore nous sauver...
a écrit le 29/04/2013 à 11:48 :
Ben y sait plus lui Pépère ou il faut prendre le pognon. Pis quand c'est la défense personne ne dit jamais rien alors !
a écrit le 29/04/2013 à 11:45 :
Quand on est c.. (content) on est c.. (content).
a écrit le 29/04/2013 à 11:32 :
La France décidemment ne comprendra jamais rien. A l'heure ou la Chine vient d'augmenter son budget militaire de 10%, ou l'Allemagne a pour projet de relancer son industrie militaire (ce qui est logique étant donné son état économique), ou la Russie s'arme aussi, dans un monde totalement instable et en pleine mutation, qui peut prévoir la situation géopolitique dans 10 ans, 20 ans ? Absolument personne. L'expérience de l'histoire ne sert malheureusement à rien. N'a t-on rien appris des chimères de la pensée française du XXème siècle ? L'armée est la police d'assurance d'une Nation, vérité intemporelle. Il est stupéfiant de constater à quel point les générations sont solidaires à travers le temps et les erreurs. Il suffit d'une période de tranquillité assez longue pour que les naïvetés d'un monde meilleur soient de nouveau dans les esprits. Et oublions les choses inutiles comme l'armée européenne, c'est une utopie puérile.
a écrit le 29/04/2013 à 11:32 :
N'essayons pas de faire croire aux français qu'ils seront bien protégés demain s'ils sont en Afrique ou ailleurs, n'essayons pas de faire croire aux français que sans armée la France aura encore une place sur l'échiquier mondial. Notre économie s'effondre, ce sera bientôt le tour de nore politique étrangère.On récolte ce que l'on sème et nos gouvernants ont perdu le bon sens paysan qui serait pourtant bien utile.
a écrit le 29/04/2013 à 11:04 :
Faudrait pas que l'on s'embrouille avec Monaco, nous serions submergés tout de suite.
Réponse de le 29/04/2013 à 11:33 :
D'autres pays réarment ...
a écrit le 29/04/2013 à 11:03 :
Le désarmement militaire de la France et l'Europe se poursuit. Dommage que se "désarmement" concerne aussi nos capacités de recherche et développement avec l'austérité. Désarmement commercial aussi. Bref nous baissons la garde alors que le monde réarme à toute vitesse.
a écrit le 29/04/2013 à 10:56 :
notre budget défense qui sert sourtout à l'étranger(nous ne sommes meme pas capable de faire la police en corse) devrait de ce fait etre européenne
Réponse de le 29/04/2013 à 11:28 :
Sauf que les autres pays réduisent drastiquement leurs capacités militaire. Le Congrès américain dans un rapport à montré que seule la France et l'Angleterre auraient les capacités de se défendre en cas d'attaque de leur territoire par une puissance étrangère. Même l'Allemagne et l'Italie serait balayées. Ok, le scénario d'une attaque militaire de l'Europe est très improbable mais quand même....
a écrit le 29/04/2013 à 10:42 :
Trop de genereaux un peut partout toulon etc qui se pavane avec chauffeurs etc Trop d'argent gaspillé..qu'ont suprimes des generaux qui coute tres chére et bien souvent pour rien ...enfin c'est mon avis.....
a écrit le 29/04/2013 à 10:17 :
Il a au moin interet de maintenir le budget à son niveau actuelle comme il là dit devant des millions de personnes en direct à la TV
Réponse de le 29/04/2013 à 10:53 :
En effet c'est la moindre des choses. Son prédécesseur n'y est pas parvenu.
a écrit le 29/04/2013 à 10:02 :
Bientôt, en exclusivité dans l'armée française : les pilotes de chasses prépareront et répareront leurs avions eux-mêmes. L'armée mettra également à leur disposition le nécessaire (1 par base, 1 base par continent) pour qu'ils puissent usiner leurs pièces de remplacement.
a écrit le 29/04/2013 à 10:02 :
Les fonctionnaires et les militaires de catégories A et B ont obtenu depuis l'ère Chirac des augmentations de primes et d?indices qui rendent leur situation plus aisée et tant mieux pour eux. Cette hausse du pouvoir d?achat a toutefois le défaut de faire croitre d'année en année la masse salariale malgré la diminution nombre de ceux-ci. Les primes et salaires étant contractualisées, la seule variable d'ajustement à budget constant est donc la réduction de personnel. La devise de Nicolas Sarkozy était « moins de fonctionnaires » mais mieux payés, je ne suis pas sur que ce soit la meilleure solution en période de fort chômage durable, mais les Armées ouvrent une fois de plus la voie.
a écrit le 29/04/2013 à 9:59 :
L'armée moderne a moins besoin de porteurs de baionnnetes et de chevaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :