Les exportations militaires françaises se sont envolées de 43% en 2013

Pour Jean-Yves Le Drian, les opérations militaires à l'étranger ont démontré "la puissance et la fiabilité" des armements français. Il a souligné le triple bénéfice de cette industrie pour la France.
Opération militaire française en Afrique.
Opération militaire française en Afrique. (Crédits : reuters.com)

L'année 2013 aura été un très bon cru pour le complexe militaro-industriel tricolore. La France a ainsi vu ses commandes d'armements à l'exportation augmenter de 43% à 6,87 milliards d'euros, selon une étude du ministère de la Défense, du conseil des industries de défense avec le cabinet McKinsey & Co.

La hausse est de 30% par rapport à la moyenne 2002-2012 précise l'étude. Présent à l'université d'été de la Défense à Bordeaux où a été présentée cette étude, le ministre français de la Défense a qualifié cette performance d' « exceptionnelle ». Jean-Yves Le Drian a souligné « la puissance et la fiabilité » du matériel militaire français, démontrées à l'occasion des « nombreuses et difficiles » opérations militaires dans lesquelles la France est engagée, en Afrique notamment.

40.000 emplois

Il a également mis en avant les bénéfices « économiques, sociaux et technologiques » de cette industrie. Ainsi, toujours d'après l'étude, les exportations d'armement représentent 40.000 emplois soit près de 25% des emplois de ce secteur. Près de 669 entreprises françaises ont exporté du matériel militaire dont plus de la moitié sont des petites et moyennes entreprises. « Sans ces exportations, le déficit de la balance commerciale aurait été de 5 à 8 points plus élevés chaque année », poursuit l'étude.

En janvier dernier, une étude du ministère montrait que l'Arabie Saoudite avait été le premier client de la France avec 1,8 milliard d'euros de commandes. Soit plus du quart du montant des contrats engrangés en 2013 (28 %) même si la France pouvait espérer plus avec le programme Mark 3 (4 milliards d'euros pour Thales). C'est évidemment le programme LEX (Life Extension) portant sur la modernisation des frégates saoudiennes Sawari I qui pèse lourd dans la balance (570 millions d'euros de parts françaises pour un contrat évalué à 1,15 milliard).

La France, 5e exportateur mondial

L'industrie de défense française génère un chiffre d'affaires de plus de 17 milliards d'euros pour 165.000 emplois directs ou indirects, selon le rapport du ministère. La France se place ainsi à la cinquième position des exportateurs mondiaux d'armements derrière les Etats-Unis (29% du marché), la Russie, l'Allemagne et la Chine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.