En commandant des Airbus A321Neo, United Airlines fait une croix sur le "NMA" de Boeing pour remplacer ses B757

La compagnie américaine United Airlines a annoncé ce mardi la plus grosse commande de son histoire: 200 Boeing 737 MAX et 70 Airbus A321 Neo. Cette commande d'A321 s'ajoute à celle passée en 2019 pour 50 A321 XLR. Elle montre que la compagnie a cessé d'attendre le lancement d'un nouvel avion évoqué par Boeing pour remplacer sa flotte de B757.
Fabrice Gliszczynski

2 mn

Scott Kirby,  le directeur général de United Airlines a déclaré que le renouvellement de la flotte permettrait d'accélérer nos activités pour répondre à la reprise du transport aérien.
Scott Kirby, le directeur général de United Airlines a déclaré que le renouvellement de la flotte permettrait d'"accélérer nos activités pour répondre à la reprise du transport aérien". (Crédits : Reuters)

270 avions, dont 200 Boeing 737 MAX et 70 Airbus A321 Neo, le tout pour une valeur de 35,38 milliards de dollars au prix catalogue : la commande de United Airlines est énorme. Elle est même surprenante puisque l'on aurait pu imaginer que la compagnie active ses livraisons d'avions qu'elle a déjà en commande avant d'en commander de nouveaux.

Augmentation de capacités sur le réseau domestique

 En tout cas, ces deux nouveaux contrats, qui portent le carnet de commandes de la compagnie à plus de 500 appareils, traduisent bien le dynamisme de la reprise transport aérien intérieur aux Etats-Unis. Ils illustrent également la volonté de United Airlines de combler son retard sur cette partie de son réseau en plein rebond, sur lequel elle est aujourd'hui la moins bien placée de toutes les compagnies américaines. En effet, en étant le transporteur américain le plus dépendant du trafic international, United Airlines est de facto la compagnie la plus durement touchée par la crise de l'activité long-courrier, impactée par les restrictions de voyage.

Avec ces 270 nouveaux avions, United entend augmenter d'environ 30% ses capacités sur le réseau nord-américain. Le rythme des livraisons est soutenu puisque 40 avions seront livrés en 2022, 138 en 2023 et plus de 350 à partir de 2024.

Pas de Boeing pour remplacer les 757

Autre enseignement de cette commande. Si tout ou partie des commandes de MAX entrent forcément dans le cadre d'une négociation sur les pénalités de retard liées à la suspension de l'avion pendant un an demi entre mars 2019 et fin 2020, la commande d'A321 Neo montre que United Airlines a fait son choix pour le remplacement de sa flotte de B757, au nombre de 72 encore actifs aujourd'hui.

"Avec les 50 A321 XLR commandés il y a deux ans, United a cessé d'attendre un éventuel lancement d'un appareil de Boeing sur le segment du Middle of the Market", explique Yan Derocles, analyste chez Oddo BHF.

En gestation depuis plusieurs années, le lancement d'un "NMA" (new midsize aircraft), qui remplacerait à la fois le 757 et le 767, suscite toujours des débats en interne chez Boeing. S'il voit le jour, cet appareil pourrait être mis en service vers 2029.

Fabrice Gliszczynski

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 29/06/2021 à 21:06
Signaler
Le nombre d'appareils vendus est important, mais le potentiel de marge l'est tout autant, voire plus ! Il me semble, qu'autant Airbus gagne de l'argent sur les A321, autant les marges sur l'A320 sont faibles, surtout sur des commandes aussi grandes....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.