Les dépenses militaires repartent à la hausse après quatre ans de baisse

 |   |  330  mots
En Asie, la hausse des dépenses de l'Indonésie, des Philippines mais aussi du Japon et du Vietnam reflète les tensions, plus ou moins ouvertes, avec la Chine et avec la Corée du Nord.
En Asie, la hausse des dépenses de l'Indonésie, des Philippines mais aussi du Japon et du Vietnam reflète les tensions, plus ou moins ouvertes, avec la Chine et avec la Corée du Nord. (Crédits : Reuters)
Les dépenses militaires ont augmenté de 1% l'année dernière, tirées par la guerre contre l'organisation Etat Islamique ou encore les tensions en Asie.

Les dépenses militaires mondiales ont augmenté en 2015 du fait de la multiplication des tensions dans le monde, a indiqué mardi 5 avril l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri). Sur l'ensemble de l'année, les dépenses militaires se sont élevées à 1676 milliards de dollars, une hausse de 1% sur un an. Avant 2015, les dépenses militaires avaient connu quatre années de recul.

Les États-Unis, pays le plus dépensier

Outre cette hausse globale, principalement portée par l'Europe de l'Est, l'Asie et le Moyen-Orient, le centre de recherches a constaté que la diminution des dépenses militaires en Occident avait ralenti.

Les États-Unis restent le pays qui dépense le plus, de très loin. Leur budget, de 596 milliards de dollars, est en repli de 2,4% par rapport à l'année précédente, soit moins que les années précédentes. Sam Perlo-Freeman, chercheur du Sipri, a évoqué "des dépenses supplémentaires sur les théâtres extérieurs dues à la guerre contre" l'organisation État Islamique (EI). Le deuxième plus gros budget, celui de la Chine, est estimé à 215 milliards de dollars, suivi par celui de l'Arabie saoudite (87,2 milliards) qui a dépassé la Russie (66,4 milliards).

La France, cinquième budget en 2014, est tombée à la septième place, derrière le Royaume-Uni et l'Inde. Dans l'ensemble de l'Europe occidentale, les budgets baissent toujours, mais moins vite.

Les tensions régionales font augmenter les dépenses en Asie

Les raisons du changement de tendance en 2015 dans les dépenses militaires "sont la Russie, l'organisation État Islamique et l'OTAN", selon am Perlo-Freeman, chercheur du Sipr. Les membres de l'OTAN se sont engagés à respecter d'ici 2024 l'objectif de dépenses militaires correspondant à 2% du produit intérieur brut.

Par ailleurs, en Asie, la hausse des dépenses de l'Indonésie, des Philippines mais aussi du Japon et du Vietnam reflète les tensions, plus ou moins ouvertes, avec la Chine et avec la Corée du Nord.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2016 à 12:33 :
logique après 40 ans de baisse, vu que les menaces de toute sortent augmentent de façon exponentielle, tout le monde se réarme et fait la guerre selon leur intérêts.
L'asie, L'afrique/proche orien, l'Europe, sont les pays concernés. la France doit protéger ses intérêts. Le message prépare la guerre pour avoir la paix, n'a jamais été aussi vrai qu'ajourd'hui. Il faut s'attendre à pas mal de conflit.
a écrit le 06/04/2016 à 17:59 :
Bonjour, nous somme en 1933, dans la même situation... Certain pays pour faire fasse a la crise économique baisse leur effort de défense, suppression de la conscription, diminution des budgets et d'autre dépense énormément dans leur moyen militaire... Malheureusement le monde n'as jamais été en paix, la guerre est un sport lucratifs...
EN 1805 Napoléon 1er empereur des français a conduite une armée de 800 000 hommes à pieds sur 2500 km sur une bande de 200 km de large, les Nazie en 1941 on conduits 7 000 000 de soldat tous juste mécanisé sur 3500 km sur 2000 km de large , que pourra faire une armée moderne de 50 millions de soldat....
Cela devrais mal ce terminer et juste les forts devraient survivre... la question est de savoir de quel coté nous voulons être...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :