Chômage partiel aux cristalleries Baccarat

 |   |  198  mots
Les célèbres cristalleries ont prévu des mesures de chômage partiel jusqu'en juillet prochain.

Les cristalleries de Baccarat ont programmé du chômage partiel jusqu'en juillet, justifiant leur décision par une forte baisse des commandes, a-t-on appris mercredi de source syndicale.
Les cristalleries basées à Baccarat (Meurthe-et-Moselle) et qui emploient 742 personnes arrêteront leur production à raison de quatre lundis par mois du 30 mars au 17 juillet, a indiqué à l'AFP Hubert Weiss, délégué syndical Sud.
La direction a justifié sa décision lors d'un CE mardi en raison d'une baisse des commandes de 42% en un an et de la morosité des marchés américain et japonais, a-t-il précisé. D'après les accords en vigueur, les salariés seront indemnisés à hauteur de 60% du salaire brut.
Selon le syndicaliste, le chômage partiel pourrait se poursuivre jusqu'à la fin de l'année, mais nécessite une nouvelle autorisation de la Direction départementale du travail.
Les cristalleries Baccarat n'avaient pas connu de chômage partiel depuis 1995. Une réunion entre les syndicats et la direction doit avoir lieu jeudi pour discuter des modalités de la mise en application du chômage partiel.
La direction a confirmé l'information mais n'était pas en mesure de la commenter dans l'immédiat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :