Puma en forme, mais pas olympique

 |   |  207  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
L'équipementier sportif, numéro 3 mondial, annonce des résultats en hausse au deuxième trimestre mais légèrement inférieur aux attentes.

Puma a annoncé ce jeudi un bénéfice net en augmentation de 16,4% à 44,8 millions d'euros au deuxième trimestre, un peu inférieur au consensus Reuters qui le donnait à 49,1 millions d'euros.

Le bénéfice d'exploitation ajusté est ressorti en hausse de 1,7% à 64,1 millions d'euros (consensus: 69 millions d'euros) d'avril à juin 2010.

Le chiffre d'affaires a progressé de 2,5% à 615,4 millions d'euros (consensus: 628 millions d'euros).

La filiale de PPR, qui a également annoncé ce jeudi le démarrage d'un programme de rachat d'actions, a un PER de 13,7, alors qu'il est de 15,1 pour Adidas et de 17,1 pour Nike, selon Reuters.

Coté prévision, Puma anticipe une hausse de son bénéfice d'exploitation ajusté en 2010 par rapport à 2009, la reprise économique mondiale ayant un effet bénéfique sur la demande d'articles de sport.

Le numéro trois mondial du secteur, derrière l'américain Nike et son compatriote Adidas, avait une première fois revu à la hausse ses objectifs pour 2010 en avril. Il avait alors dit qu'il projetait une croissance de son chiffre d'affaires annuel entre 0% et 5% mais plus proche du bas de cette fourchette, ainsi qu'une croissance d'au moins 70% de son bénéfice imposable. Il a confirmé cet objectif ce jeudi.

L'action cédait 2,3% à 230,45 euros en début de matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :