Nestlé reste confiant pour 2011

Le groupe suisse a été moins impacté que prévu par la cession d'Alcon et la hausse du franc suisse par rapport au dollar et à l'euro.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Les ventes de Nestlé au premier trimestre 2011 ont été meilleures que ne l'anticipaient les analystes. La croissance organique a ainsi progressé à 6,4% contre 6,1% un an plus tôt, a précisé dans un communiqué le numéro un mondial de l'agroalimentaire, alors que les marchés tablaient sur une hausse de 5,7%.

Certes les effets de changes, du fait de l'envolée du franc suisse, ont une nouvelle fois impacté négativement la performance, à raison de 9,8% contre 2,6% un an plus tôt. De même que les changements de périmètre, avec la cession d'Alcon, ont réduit les ventes de 5,9%. Mais le chiffre d'affaires est quasiment resté stable. Il a atteint 20,26 milliards de francs suisses contre 20,52 milliards à la même époque de l'année précédente.

"A la lumière de notre bon démarrage pour l'année en cours, nous pouvons confirmer nos objectifs pour 2011" a déclaré le directeur général et administrateur délégué Paul Bulcke dans le communiqué. Le groupe vise une croissance organique entre 5% et 6% et une amélioration de la marge EBIT à taux de change constants".

Les marchés anticipaient déjà jeudi une surprise positive du groupe dans le sillage de Danone, qui avait dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel meilleur que prévu ."Les chiffres sont décents, avec une croissance organique supérieur au consensus et par région, l'Europe montre une amélioration digne d'être mentionnée", souligne Deborah Aitken, analyste chez Bryan Garnier.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.