Disparition d'Yves Carcelle, l'emblématique patron de Louis Vuitton

 |  | 256 mots
Lecture 2 min.
Yves Carcelle a notamment mené la diversification de Louis Vuitton, entre autres dans la chaussure.
Yves Carcelle a notamment mené la diversification de Louis Vuitton, entre autres dans la chaussure. (Crédits : reuters.com)
Yves Carcelle, qui a dirigé la marque de luxe pendant 22 ans, est décédé dimanche.

Il a fait du monogramme de Louis Vuitton, l'un des symboles de la mondialisation du luxe. Yves Carcelle, patron de la marque entre 1990 et 2012, est décédé dimanche à 66 ans des suites "d'une longue maladie".

Pionnier du luxe en Chine

Il est parvenu à hisser la maison Vuitton au premier rang mondial des marques de luxe, notamment en misant parmi les premiers sur les marchés qui allaient devenir émergents comme la Chine, en créant un réseau de distribution très intégré ou encore en diversifiant la production au prêt-à-porter, chaussures, montres et à la haute joaillerie. C'est également lui qui avait nommé Marc Jacobs directeur artistique en 1997.

Art contemporain

Il a passé les manettes de Louis Vuitton à l'espagnol Jordi Constans en 2012, depuis remplacé par Michael Burke. Yves Carcelle s'est ensuite consacré à la fondation d'art contemporain de Vuitton dessinée par l'architecte Frank Gehry qui doit ouvrir ses portes en octobre dans le jardin d'Acclimatation, au Bois de Boulogne.

       >> Un portrait du patron de Vuitton publié par La Tribune en 2011

Les messages de condoléances ont afflué après l'annoncé de son décès. Le PDG de la maison-mère LVMH, Bernard Arnault a loué un " infatigable voyageur, (...) à l'image de la maison qu'il a si longtemps incarnée: un pionnier", dans un communiqué publié ce 1er septembre. Suzy Menkes, l'une des "papesses" de la mode récemment embauchée par Condé Nast pour Vogue, a de son côté qualifié de "génie du marketing" l'ancien PDG de Louis Vuitton.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/09/2014 à 10:20 :
Voyagueur infatigable, au bureau à 6H15.
Il sacrifié sa vie de famille pour servir sa majesté Bernard Arnault.pour lui faire gagner quelques milliars de plus.

Il aurait pu profiter d'une retraite bien méritée.
a écrit le 01/09/2014 à 17:52 :
Vive la croyance.
Nous sommes tous des croyants. Simplement, des gens mal intentionnés ont la capacité à faire croire qu'ils sont plus croyants que les autres.
Non, lui était simplement un suceur de limonade.
C'est uniquement à ce titre qu'il ne doit pas être méprisé.
Réponse de le 01/09/2014 à 21:15 :
veuillez développer merci car si c'est un code ,suceur de limonade quèsaco??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :