En France, six nouveaux établissements ont reçu des oeufs au fipronil

 |   |  294  mots
La Commission européenne a demandé la tenue d'une réunion au niveau ministériel pour discuter des conséquences de cette crise qui a nécessité le retrait des rayons de millions d'œufs contaminés par l'insecticide potentiellement dangereux dans 15 pays membres de l'UE, ainsi qu'en Suisse et à Hong Kong.
La Commission européenne a demandé la tenue d'une réunion au niveau ministériel pour discuter des conséquences de cette crise qui a nécessité le retrait des rayons de millions d'œufs contaminés par l'insecticide potentiellement dangereux dans 15 pays membres de l'UE, ainsi qu'en Suisse et à Hong Kong. (Crédits : FRANCOIS LENOIR)
Au total, 14 établissements de transformation d’œufs ou d'ovoproduits ont été touchés par cette contamination liée à des produits venant de Belgique ou des Pays-Bas.

Le ministère français de l'Agriculture a annoncé lundi 14 août avoir identifié six nouveaux établissements de transformation et 40 grossistes qui ont reçu en France des œufs contaminés par l'insecticide fipronil, au cœur d'un scandale sanitaire.

Ce nouveau bilan porte à 14 le nombre d'établissements de transformation d'œufs ou d'ovoproduits touchés par cette contamination liée à des produits venant de Belgique ou des Pays-Bas. Au total, à ce jour, ils ont reçu 1,947 million d'œufs et 109 tonnes d'ovoproduits.

Ils sont situés dans les départements du Maine-et-Loire, du Morbihan, de Moselle, du Nord, du Pas-de-Calais, du Haut-Rhin, de Vendée et de Vienne. Ces établissements viennent s'ajouter aux deux centres de conditionnement qui ont reçu 478.204 œufs. Il convient d'y ajouter les 45,4 tonnes d'ovoproduits reçus par 40 grossistes français.

250.000 œufs contaminés et consommés en France ?

Près de 250.000 œufs contaminés par le fipronil auraient pu avoir été consommés par les Français dans les derniers jours et pourraient encore se trouver dans leur réfrigérateur, a déclaré vendredi le ministre de l'Agriculture, précisant toutefois qu'il n'y a aucun risque pour la santé.

La Commission européenne a demandé la tenue d'une réunion au niveau ministériel pour discuter des conséquences de cette crise qui a nécessité le retrait des rayons de millions d'œufs contaminés par l'insecticide potentiellement dangereux dans 15 pays membres de l'UE, ainsi qu'en Suisse et à Hong Kong.

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), un adulte, y compris les femmes enceintes, ne devrait pas consommer plus de 10 œufs contaminés par jour. Pour les enfants de 1 à 3 ans, il s'agit d'un oeuf par jour, selon les scénarios les plus protecteurs.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2017 à 11:22 :
Le friponil est efficace contre le cholestérol,il fera baisser votre taux alors que les oeufs sont connus pour l'augmenter
a écrit le 16/08/2017 à 9:43 :
la quoi servent nos élus ,,? la politique serait malade !!
a écrit le 15/08/2017 à 21:18 :
Nouveau proverbe: qui vole un œuf, vole du fipronil :-)
a écrit le 15/08/2017 à 18:53 :
Le ministère de l'agriculture annoncera, d'ici la fin de la semaine, les produits concernés : quelle honte ! On attend que tous les produits aient été consommés... Au contraire, un ministre responsable ne devrait pas perdre de temps pour communiquer les informations...au fur et à mesure qu'elles sont disponibles, pour que les consommateurs s'en débarrassent... Amateurisme ou connivence ?
a écrit le 15/08/2017 à 18:29 :
Ils nous disaient que ça ne devait pas nous toucher puis finalement ça nous touche de plein fouet mais rassurons nous maintenant ils nous disent qu'en fait nous ne risquons rien.
a écrit le 15/08/2017 à 18:08 :
Pourquoi ne pas vendre ces oeufs aux maisons de retraite a prix cassé?Ce serait un moyen d'amortir la crise économique qui touche ces pauvres producteurs.De plus le produit chimique n'est pas dangereux
Réponse de le 16/08/2017 à 10:31 :
Incitation au meurtre Vous êtes dans un état inquiétant
Est-ce la façon dont vous voudrez être traité plus tard, et celle dont vous voulez traiter vos parents et grands parents ?
a écrit le 15/08/2017 à 16:05 :
La spéculation sur les denrées est sans limites, la santé ils s'en foutent, du moment qu'ils se font du blé merci (Blythe Masters) les pays bas et la Belgique souvent tétes de ponts ?
a écrit le 15/08/2017 à 13:36 :
Ils nous mentent sans vergogne et vous, messieurs les journalistes, vous avez le tort de relayer leurs mensonges sans faire le tri !!
On a eu "quelques lots d'oeufs" : c'est quoi 1 lot ? 13 à la douzaine ? ... non : 1 "lot" c'est 1 wagon d'oeufs, c-à-d. 1 million d'oeufs.
On nous a parlé des biscuiteries et de quelques brioches susceptibles d'être contaminées : et les desserts ? et les crèmes glacées ? et les plats cuisinés ? et les artisans pâtissiers, traiteurs, charcutiers, qui achètent leurs oeufs en bidon ? et les Cuisines Centrales ?
Quand, parmi les quelques sociétés importatrices certaines sont équipées de calibreuses qui traitent 100.000 oeufs à l'heure, qui va nous faire avaler les quelques 250.000 contaminés sur 3 mois ...ou plutôt, 6 mois et + !!
En 2013, on importait déjà 17.180 TEOC (Tonne Équivalent Œuf Coquille), sachant qu'il y a ~20 oeufs dans 1 kg, ...et que nos importations ont augmenté de 15 % cette année...

Et dans tout ça : les oeufs sont contaminés ...et la viande est saine ??!!
.
a écrit le 15/08/2017 à 10:47 :
Et pendant ce temps là nous avons sabordé les producteurs de poules en cages (qui au passage ont tout perdus) de notre pays au prétexte qu une association avait filmé des poules en cages .... et du coup on importe des oeufs contaminés. ... merci L214 et ses toutous.
a écrit le 15/08/2017 à 8:37 :
Les brioches, les gâteaux, les pattes,les sauces,les pizzas, les glaces,les charcuteries, etc etc les œufs sont présents dans de nombreux aliments.....
a écrit le 14/08/2017 à 23:14 :
Je dis BEURK à votre 6(sigma)vilisation!
a écrit le 14/08/2017 à 21:52 :
Si j'ai bien compris pas de risque sanitaire réel mais clairement tromperie sur la marchandise comme dans l'affaire de la viande de cheval. Assez forts dans ce domaine les belgo-hollandais
a écrit le 14/08/2017 à 21:30 :
Le ministre de l'Agriculture qui dit qu'il n'y a aucun risque pour la santé, c'est comme mon plombier qui dit que le saucisson, c'est pareil que le fromage. Le point commun entre mon plombier et le ministre, c'est qu'ils sont tous les deux blagueurs, même si on ne comprend pas toujours leurs blagues :-)
a écrit le 14/08/2017 à 21:04 :
40 "grossistes" ayant importé 45,4 tonnes d'ovoproduits
Vive les importations de basse qualité à bas coût !
Les pâtes aux œufs frais qu'ils vous disent !
Réponse de le 15/08/2017 à 1:27 :
@Marie: les œufs sont frais parce qu'ils les transportent par camions réfrigérés ! Cela dit, ils ont tous à mon avis trempé dans la combine :-)
Réponse de le 15/08/2017 à 13:41 :
Il n'y a pas de "bas coût" : les oeufs, comme la plupart des denrées alimentaires font l'objet d'une "cotation", nationale et internationale.
a écrit le 14/08/2017 à 19:20 :
Ces quantités représentent quel pourcentage de la consommation française ? C'est marginal, pour compléter, ou uniquement axé sur le bas prix vu qu'une fois transformé l'origine disparait ?
En gros, on produit en France les œufs (tracés) pour mettre en boite et le reste on l'importe ?
Un œuf par personne par semaine ça doit bien en faire trois milliards par an (65g l'oeuf ?).
Réponse de le 14/08/2017 à 21:08 :
Bah oui on importe le reste c'est 2 centimes de moins l'œuf !
C'est tout le circuit de la bouffe industrielle non traçable qui fait des profits.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :