Sandro, Maje et Claudie Pierlot bientôt en Bourse

Après avoir réalisé une année record (+33% de chiffre d'affaires), le distributeur de "luxe accessible" entend, avec son introduction en Bourse, poursuivre son développement, notamment par l'expansion de son réseau de magasins.

2 mn

Le groupe dirigé par Daniel Lalonde a ouvert 139 nouveaux points de vente en 2015 dont 101 opérés en propre, et 38 opérés par des partenaires.
Le groupe dirigé par Daniel Lalonde a ouvert 139 nouveaux points de vente en 2015 "dont 101 opérés en propre, et 38 opérés par des partenaires". (Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer)

Le groupe SMCP, qui rassemble les marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot, a annoncé mardi 8 mars son projet d'entrer en Bourse. En fonction des conditions de marché, l'opération pourrait devenir effective d'ici à la fin du premier semestre.

"Nous sommes heureux d'annoncer l'enregistrement de notre document de base auprès de l'AMF, ce qui constitue une première étape en vue d'une possible introduction en Bourse", déclare Daniel Lalonde, président du groupe, cité dans le communiqué.

Un chiffre d'affaires en hausse de 33%

L'an dernier, SMCP indique avoir réalisé une "année record", avec un chiffre d'affaires de 675 millions d'euros, en progression de 33% en publié et de 11% à périmètre comparable. Sur les trois dernières années, SMCP a ainsi doublé le montant de ses ventes, avec une croissance moyenne de 26% chaque année, précise son président.

Sur la France, principal marché du groupe (50% des ventes), le chiffre d'affaires a progressé de 12% en 2015. Par marques, c'est Maje qui a enregistré la plus forte croissance (+46%), suivie de Claudie Pierlot, racheté par le groupe en 2009 (+28%) et Sandro (+25%). L'Ebitda du groupe a augmenté de 44%, à 107 millions d'euros, alors que la marge d'Ebitda ressort à 15,8% du chiffre d'affaires, en hausse de 130 points de base.

Les ventes sur internet ont, elles, progressé de 138%, tandis que le chiffre d'affaires à l'international a bondi de 61%, et représente désormais la moitié de l'ensemble des ventes du groupe.

Le "luxe accessible", un marché à près de 100 milliards d'euros

Le distributeur de "luxe accessible" entend ainsi poursuivre son développement, notamment par l'expansion de son réseau de magasins "sur ses marchés clés à l'international où SMCP connaît déjà un succès important, et notamment en Grande Chine, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie". Il ambitionne également d'accélérer sur le digital, les accessoires et la mode masculine avec Sandro Homme.

Le groupe estime notamment que son segment de marché du "luxe accessible" est actuellement le "plus dynamique et le plus porteur" dans le monde de la distribution de mode. Actuellement, ce marché représente 96 milliards d'euros, avec une croissance estimée d'environ 6% d'ici 2020.

(avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.