Suppressions d'emplois en France chez Visteon selon les syndicats

Selon des sources syndicales, le groupe américain Visteon, grand équipementier automobile, s'apprêterait à réduire ses effectifs dans l'Hexagone de 150 emplois.

1 mn

Selon des sources syndicales, l'équipementier automobile américain Visteon ex filiale de Ford, prévoirait de supprimer 150 emplois sur différents sites. Seraient touchées les usines de Gondecourt (101 postes sur 874), dans le Nord, de Flins dans les Yvelines (32 suppressions et 18 transferts) et de Rennes (18 postes supprimés sur 345). Enfin, huit postes à Gondecourt et Rougegotte, en territoire de Belfort, font l'objet de propositions de transfert vers la Hongrie.


La direction en aurait informé les syndicats hier mercredi, au cours d'un comité d'entreprise extraordinaire. Ces derniers soulignent que depuis le rachat en 1999 de la société Reydel par Visteon, six plans sociaux ont déjà été menés et deux sites fermés (La Verpillère dans l'Isère en 2004 et Bellignat dans l'Ain). Ce serait le septième plan social.
 

Visteon emploie actuellement 1.937 salariés en France contre environ 2700 en 1999. Et au niveau mondial, il est passé de 80.000 à 35.000 et en chiffre d'affaires de 20 à 11 milliards de dollars.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.