Bridgestone dérape dans le rouge

Le grand fabricant de pneus nippon affiche une perte nette de plus de 200 millions d'euros sur neuf mois. Il est pessimiste pour ses résultats annuels.

C'est un dérapage financier incontrôlé que connaît le grand fabricant de pneus nippon Bridgestone.

Il affiche en effet une perte nette de 27,46 milliards de yens soit 203 millions d'euros sur neuf mois.

Et il est pessimiste pour ses résultats annuels, s'attendant désormais à ce qu'ils soient déficitaires.

Le groupe vient d'annoncer son retrait de la Formule 1 dont il était le seul fournisseur depuis le retrait du français Michelin en 2006.

 

(retrouvez le communiqué de Bridgestone).