Le comité d'entreprise d'Opel opposé au plan de restructuration de GM

 |   |  124  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le président du comité d'entreprise du constructeur automobile allemand juge "inacceptable" le plan de restructuration de sa maison-mère GM.

Le comité d'entreprise d'Opel rejette le plan de restructuration de GM. Le constructeur automobile est contre le plan présenté par sa maison-mère GM. C'est en tout cas ce qu'a affirmé ce mardi le président du CE Klaus Franz dans un entretien au quotidien Frankfurter Rundschau.

"En ce qui nous concerne, la perte de près de 9.000 emplois en Europe est inacceptable. C'est un non-sens économique car d'ici 2013 quelque 10.500 emplois doivent de toute façon disparaitre". GM avait affirmé vouloir supprimer environ 8.300 sur près de 50.000 emplois en Europe, mais était resté flou sur la répartition de la facture sociale entre les différents sites.

Des négociations sur l'avenir d'Opel et Vauxhall doivent reprendre à la deuxième semaine de janvier.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :