Ford double GM sur le marché américain pour la première fois en 12 ans

 |   |  229  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Pour la première fois depuis 1998, Ford a écoulé plus de véhicules que son grand rival sur le marché américain. Malgré les problèmes à répétition, Toyota a mieux résisté que prévu.

General Motors n'est plus le roi sur le marché américain. Après avoir déjà perdu son rang de premier constructeur automobile mondial en 2008 face à Toyota - rang qu'il avait occupé pendant 77 ans -, le géant américain a été détrôné outre-Atlantique par Ford. En février, GM a pourtant enregistré une hausse de 11,5% (inférieure aux attentes toutefois) de ses ventes, écoulant 141.951 véhicules.

Mais dans le même temps, son grand rival américain a vu ses immatriculations accélérer de 43% par rapport à février 2008. Ford a vendu 142.285 unités le mois dernier, retrouvant donc, d'une courte tête, une première place sur le marché national qu'il n'avait plus connu depuis 1998 (GM avait été victime à l'époque d'une grève de ses sous-traitants). Sur un mois, les ventes ont augmenté de 22%, progressant chez toutes les marques du groupe. 

Plus que GM, Ford a bénéficié des déboires rencontrés par Toyota, à qui il avait déjà ravi en janvier la place de numéro deux. Le constructeur japonais a été contraint de rapeller environ 6 millions de véhicules aux Etats-Unis, en raison de problèmes sur les pédales d'accélération et de freinage. Malgré tout, Toyota mieux résisté que prévu, accusant un repli de ses ventes limité à 8,7%. Il a ainsi écoulé 100.027 voitures sur le mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :