Volkswagen lève le voile sur la nouvelle Beetle

 |   |  314  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La troisième génération de la célèbre coccinelle a été présentée simultanément par le constructeur allemand à Berlin, New York et au salon de l'automobile de Shanghai.

Après douze ans de bons et loyaux services, la "new Beetle" va laisser la place à un modèle plus au goût du jour. A première vue, les différences sont minimes, mais la troisième génération de la célèbre Coccinelle est pourtant un peu plus longue et un peu plus large que l'ancien modèle. Elle se veut également plus sportive. A New York, elle a été présentée avec un moteur cinq cylindres de 2,5 litres affichant pas moins de 170 chevaux.

Dévoilée simultanément ce mardi à Berlin, New York et au Salon automobile de Shanghai, cette nouvelle génération arrivera d'abord cet automne dans les concessions de Volkswagen aux Etats-Unis. Elle fera ensuite son apparition en Europe à partir d'octobre et sur les marchés asiatiques en février 2012.

Volkswagen, qui a gagné du terrain ces dernières années sur les leaders mondiaux du secteur Toyota et General Motors, a atteint l'an dernier la barre des sept millions de véhicules vendus pour la première fois.

La Beetle a toujours été très appréciée aux Etats-Unis

Désormais troisième constructeur mondial, il est numéro un sur le marché européen mais sa présence aux États-Unis reste toujours relativement réduite avec une part de marché proche de 3%, en incluant les ventes de sa marque haut de gamme Audi. A sa sortie en 1998, la Beetle a rapidement séduit les Américains habitués à voir circuler la "Cox" d'origine dont les derniers exemplaires sont sortis des usines mexicaines de Volkswagen en juillet 2003.

Sans assigner d'objectif de vente précis à sa nouvelle Bettle, le constructeur allemand se montre très ambitieux pour les années à venir sur le marché américain. Il entend propulser à un million le nombre d'exemplaires vendus d'ici 2018, dont 800.000 pour la marque Volkswagen et 200.000 pour Audi.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :