Le portugais Carlos Tavares prend les rênes de Renault

 |   |  240  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le constructeur français l'a annoncé ce lundi. C'est bien Carlos Tavares qui devient directeur général délégué aux opérations de Renault.

Celui qui va prendre les rênes de Renault est un homme du sérail. Le portugais Carlos Tavares a en effet passé 23 ans au sein de l'ex-Régie avant de rejoindre en 2004 son partenaire japonais Nissan, dont il dirigeait jusqu'ici la zone Amériques. Grand amateur de voitures de sport, cet ingénieur de formation, âgé de 53 ans, a occupé divers postes de gestion de programmes chez Renault. 

Coordinateur du réseau de chargeurs de batteries pour véhicules électriques au Portugal, où Nissan a un partenariat avec l'Etat, son compatriote Joao Dias, le décrit comme un visionnaire : "Il a l'oeil vif, il est très enthousiaste, il vous transmet beaucoup d'énergie" a assuré ce dernier à l'agence Reuters. Carlos Tavares passe pour un bosseur, mais on le dit décontracté et abordable "J'ai eu affaire à de nombreux constructeurs, mais je n'ai jamais vu quelqu'un avec une largesse de vue comme Carlos Tavares. Il a compris que ce n'est pas une question de technologie", ajoute Joao Dias.

Comme Carlos Ghosn, le PDG de Renault et de Nissan né au Brésil d'une mère Française et d'un père Libanais, Carlos Tavares a un profil international et parle indifféremment le portugais, le français et l'anglais. En tant que patron de la zone Amériques de Nissan, où il siège au conseil d'administration, il partageait jusqu'ici son temps entre Nashville, dans le Tennessee, et Tokyo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2011 à 7:40 :
question ,il n'y a donc pas de français prendre cette direction nous avons un argentin un portugais et le reste beurck!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 31/05/2011 à 7:24 :
C'est vrai ,ça n'est pas une question de technologie d'aller fabriquer des brouettes en Roumanie et maintenant en Chine.
a écrit le 31/05/2011 à 6:31 :
Renault : mais où sont donc nos grands génies Français ? tous dans des fonctions d'etat ou quoi ?
Réponse de le 31/05/2011 à 8:11 :
ou est le probleme si ces personnes sont plus compétentes que les génies français?!!! ce qui compte sont les compétences peu importe la nationalité. les anglais l'ont bien compris i guess.
Réponse de le 31/05/2011 à 8:53 :
tout à fait d'accord. Le problème potentiel n'est pas dans cette éventuelle compétence, mais dans la lisibilité de la stratégie. Or, malgré son aura et son exceptionnelle image, on peut se demander ce que cherche vraiment à faire Carlos Ghosn.
a écrit le 31/05/2011 à 5:30 :
Oui mais, est-il low cost ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :