Volkswagen lance son OPA sur MAN

 |   |  215  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le constructeur automobile allemand a lancé son offre pour reprendre la totalité du capital de MAN. Le groupe qui détient aussi une participation dans le capital du suédois Scania, veut constituer un grand groupe de poids-lourds, pour concurrencer Daimler et Volvo.

Volkswagen a officiellement lancé ce mardi son offre de rachat de MAN, qui pourrait donner naissance au premier constructeur de poids-lourds européen. Histoire de rivaliser avec Daimler, numéro un mondial, et Volvo (propriétaire de Renault Trucks). Le constructeur de Wolfsburg envisageait depuis longtemps un rapprochement des deux fabricants de camions, l'allemand MAN et le suédois Scania. 

Volkswagen avait déjà annoncé début mai avoir porté sa participation dans MAN au-dessus de la barre des 30%, ce qui, selon la législation allemande, l'obligeait à lancer une offre sur la totalité du capital. L'offre à 95 euros par action MAN est perçue comme délibérément peu attractive. Si quelques investisseurs acceptaient cette offre, qui valorise le groupe cible à environ 13,8 milliards d'euros, Volkswagen serait autorisé à progressivement acheter des titres MAN sur le marché et pourrait recevoir l'autorisation des régulateurs pour un rapprochement entre MAN et Scania.

Volkswagen, qui détient une réserve de 20 milliards d'euros, déboursera environ 1,5 milliard d'euros pour obtenir de 35% à 40% des droits de vote. MAN se prononcera sur cette offre dans les deux semaines à venir, a déclaré un porte-parole, ajoutant que le groupe était favorable sur le principe à une coopération avec Volkswagen. Ce dernier détient 70,9% des droits de vote de Scania, MAN en possède 17,4%.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2011 à 16:23 :
et les marques françaises dans tout çà ???
j'ai peur qu'on roule tous à l'avenir Allemand étant donné les marques que VW possède
a écrit le 31/05/2011 à 12:01 :
Man-Scania-VW n'hésitera pas à demander 50% de sa part de marché aux acteurs allemands du transport qui sont les premiers du monde. Cette démarche ne manquera pas de faire de l'ombre aux résultats de la branche correspondante de Daimler. Or juqu'à présent c'est beaucoup cette dernière qui soutient celle de l'automobile. D'ou une intention vive du constructeur allemand au travers de son accord technique avec Renault de décliner rapidement une gamme complète particulièrement dans les petites voitures. A son tour cette extension soudaine viendra mordre sur la part de VW....
Réponse de le 31/05/2011 à 13:05 :
Corso, vous ne comprenez rien à l'automobile - VW-Man-Scania-Audi-Porsche-Bugatti-Benthley-Lamborghini-Skoda-Seat-Suzuki-+ 2 carossiers, Karman-ItalDesign voilà l'industreil VW ... à côté, les accords Daimler Renault font pâle figure et finiront comme tous les accords de Daimler avec Mistusbishi et Chrysler, c'est à dire à la poubelle dans quelques mois ... avec une image hyper négative pour Renault bas de gamme pendant que les dirigeants de Renault bavardent dans les radios, les journaux et à la télévision, les vrais Patrons de l'automobile, dans le groupe VW, ils travaillent à batir un groupe mondial, les patrons de VW savent ce que c'est une auto, un camion ... Renault a eu bien tord de brader ses camions aux suédois et ses bus à des italiens ... quelle gestion brouuillonne, approximative
Réponse de le 31/05/2011 à 13:58 :
Suzuki ne fait pas partie du lot, VW n'en détient qu'une participation minoritaire. Au niveau mondial le chiffre d'affaire de Renault-Nissan est relativement proche de celui de VW qui comptabilise des actifs Porsche pas encore payés. Bon courage à VW et ses vrais patrons. Que le meilleur gagne.
Réponse de le 31/05/2011 à 14:24 :
VW fait des profits enviables lorsque Renault fait des pertes et brade ses casseroles et brouettes à 45 voir 70 % de remise ...VW détient 20% de Suzuki, ce qui en fait une participation très significative. VW est implanté solidement en Asie, la participation dans Suzuki donne à VW une avance en Inde, VW investit au USA dans de nouvelles usines, avec le VW Amarok, AUDI envisge de construire une usine aussi aux USA, Nissan va souffrir aux USA comme partout, ... Renault est sur la pente de la régression, Renault c'est plus que de la communication, c'est à dire du vent, de l'air, de la gloriole en Formule pour gaspiller inutilement...
Réponse de le 01/06/2011 à 12:19 :
Les bénéfices exceptionnels de VW sont le fait d'injections faites par les actionnaires de Porsche pour racheter progressivement la société en levant leurs options. Avec cet argent qui n'a rien à voir avec une performance industrielle, VW rachète à son tour les actions de la société Porsche qu'il intègre au groupe. Rien de bien glorieux.
Réponse de le 01/06/2011 à 13:39 :
Quelques chiffres?
VOLVO TRUCKS c?est un chiffre d?affaires de 30M de ? (RENAULT en possède 21%),
C?est le deuxième constructeur MONDIAL de poids lourds derrière DAIMLER.
ALLIANCE RENAULT/NISSAN c?est un chiffre d?affaires de plus de 100M de ? (RENAULT en est le principal actionnaire)
Le chiffre d?affaires est équivalent à VOLKSWAGEN.
C?est le quatrième constructeur MONDIAL en termes de production avec plus de 7 millions de véhicules, juste derrière WW.
Cherchez pourquoi DAIMLER a choisi d?y inviter en en prenant 6,2 %

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :