Les Citroën DS haut de gamme vont être fabriquées... en Chine

 |   |  412  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pékin autorise le constructeur français à créer sa société commune avec Changan. Celle-ci démarrera la production de la DS5 fin 2012-début 2013. Une grande voiture statutaire y sera lancée ensuite. Une marque à bas coûts est aussi prévue.

Les autorités de Pékin auront pris leur temps. La création de la deuxième co-entreprise de PSA en Chine a été enfin approuvée par la Commission nationale de développement et de réforme chinoise (NDRC) le 12 juillet dernier, a fait savoir lundi le constructeur français. Baptisée Changan PSA Automobile (CAPSA) et détenue à parité par les deux groupes, celle-ci disposera à Shenzhen, dans la province du Guangdong, d'une capacité de production initiale de 200 000 véhicules et moteurs par an. Le montant de l'investissement initial se monte à 8,4 milliards de RMB (935 millions d'euros).

Dans un premier temps, les efforts se concentreront sur l'introduction de la ligne DS de la marque Citroën. Fin 2012-début 2013, démarrera ainsi la production locale de la DS5, une moyenne supérieure originale de 4,52 mètres de long et 1,5 de haut, dont la version européenne sera commercialisée avant décembre prochain. 30.000 exemplaires devraient être produits annuellement en Chine, selon Citroën. Une grosse DS, plus statutaire, devrait être lancée ultérieurement, peut-être dès 2013. Une première : elle serait réexportée vers les marchés d'Europe occidentale où elle tiendrait le rôle de haut de gamme !.

Mais la co-entreprise doit aussi lancer, à l'autre extrémité de son offre, une nouvelle marque spécifique à bas prix, comme l'impose la politique chinoise, avec des plates-formes aux coûts de production très inférieurs à ceux de l'Europe. Cette marque de modèles plus simples pourrait aussi commercialiser ses véhicules en Asie du sud-est, en Inde, en Afrique du nord, en Amérique latine, et même sur le Vieux continent. Même si la stratégie de PSA à cet égard n'est pas claire. Jean-Marc Galès, Directeur des marques du groupe, affirmait au dernier salon de Genève, début mars, que cette « marque à bas coûts (serait) forcément mondiale et (couvrirait) donc l'Europe de l'ouest ». Mais, un mois et demi plus tard, au salon de Shanghai, Philippe Varin, patron de PSA, se montrait bien plus évasif.... La co-entreprise doit enfin produire et vendre des utilitaires, dont Changan est le deuxième spécialiste chinois.

PSA ne détient aujourd'hui que 3,2% du marché local avec DPCA, sa première et historique co-entreprise en Chine avec Dongfeng. Il y a écoulé au premier semestre 194.566 véhicules (+10%), pour l'essentiel produits à Wuhan, dans le centre du pays. Avec sa deuxième co-entreprise, il vise une pénétration de 8%.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2013 à 15:45 :
J'ai regardé TURBO su M6 ce matin et ils ont montré que là-bas elles sot largement mieux finies et équipées pour 3000? de moins pour la DS5 par rapport au prix français??????
Et nous ce n'est pas grave si il y a des défauts de carrosserie?
De qui se moque t-on???
C'est inadmissible!!!!
a écrit le 20/07/2011 à 14:06 :
Bon, si les travailleurs français se mettent au riz, ce ne sera qu'un échange de bons procédés :-)
a écrit le 20/07/2011 à 8:29 :
wai ! Mais nous on a la D S ....K !
a écrit le 20/07/2011 à 7:41 :
Question : Est-ce que le prix de ces modèles va s'adapter au coût de fabrication et de mains d'oeuvre ?? On connait la réponse : NON ..... vivement 2012 et réjouissons nous devant toutes ces promesses intenables !!!
Réponse de le 20/07/2011 à 8:50 :
je ne vois pas très bien ce que viens faire 2012 , Vous pensez que les véhicules seront gratuits?
Réponse de le 20/07/2011 à 9:37 :
On n'en n'aura plus besoin !!
a écrit le 20/07/2011 à 5:51 :
oui ont se demandent pourquoi ils partent de france, 35 h, charges patronales et salariales qui double le salaire net, une production par francais qui baisse depuis 5 ans, un marche francais qui se tourne vers les constructeurs allemands plustot que francais... donc moi je peut les comprendre, si les francais demande toujours du low cost, des produits moins cher, et bien ils le payent aujourd hui.
et si vous pensez qu il suffit que les francais boycottent psa ou des revoltes pour changer la donne, alors vous etes des petits naifs qui vivent dans leurs cloches, car dans ce cas la prochaine etape, ne sera pas la délocalisation, mais la dénationalisation ( comme google qui en a eu marre des parlementaire us et qui est partie en irelande ), et une fois que l entreprise ne sera plus francaise, vous n aurez plus votre mot à dire, en plus PSA vend déja plus en chine aujourd hui, qu en France.
Réponse de le 20/07/2011 à 6:10 :
Les francais vivent dans leurs cloches, et se consolent en se dissant qu ils sont productifs et agréable et intélligent ... mais pas modeste, car s ils sortaient de leurs cloches, ils verraient une vérité qu ils ne veulent pas voir, si la france baissent c est parceque les francais la tire vers le bas (et pas que les elites, principallement la populace).
et la chine produit des produits de biens qualité que la france aujourd hui sur de nombreux secteur, comme les panneaux solaires, les puces informatiques,...
a écrit le 19/07/2011 à 20:55 :
La Chine a envahie la planète c'est trop tard.... Vive les industriels qui s'en mettent plein les poches ?
Depuis 40 ans les politiques vendent tous les brevets aux chinois et nous les paierons " PAS CHER " jusqu'au jour ou il y aura une révolte !!
a écrit le 19/07/2011 à 17:11 :
Il faut arrêter de se regarder le nombril. Les chiffres sont sans appel !
Le marché automobile chinois c?est 10 millions de véhicules en 2010 et vraisemblablement 40 millions en 2015.
Le haut de gamme en chine c?est 25% de ce marché.
Soit 10 millions de véhicules en 2015.
Même si CITROEN ne capte que 5% de part de marché sur le haut de gamme, cela fait quand même 500 000 voitures à comparer avec les malheureuses 4 000 Citroën C6 produites actuellement en France.
Et du point de vue écologique, il vaut mieux transporter 4000 voitures de Chine vers l?Europe que 500 000 de France vers la Chine.
C?est quand même mieux pour la planète !
Réponse de le 20/07/2011 à 14:10 :
@ c'est quand mème..: et puis, il faut dire qu'il est plus difficile de presser le CITR(E)N chinois qui est déjà payé à coups de lance-pierres que le travailleur bien gras français :-)
a écrit le 19/07/2011 à 17:08 :
Hallucinant certains commentaires ! Qui en France, dans quelques années, pourra encore s?offrir une voiture de haut de gamme. A part nos élus et nos hauts fonctionnaires je ne vois pas grand monde ! Nous n?arrêtons pas de combattre la richesse. Les gens aisés n?aspirent qu?à partir et nous les remplaçons par des plus pauvres attirés le plus souvent par nos régimes sociaux bientôt en faillite !
Réponse de le 19/07/2011 à 20:34 :
Rassurez vous les riches ne se barrent pas de france. On les aime trop. Et vous pourrez encore admirer leur voitures haut de gamme.
On a les joies que l'on merite.
Réponse de le 20/07/2011 à 15:02 :
Faux...les riches sont déjà partis depuis bien longtemps ;-) et pas prêt de revenir !
Réponse de le 31/01/2015 à 19:20 :
FredLux, faux tout court.
a écrit le 19/07/2011 à 16:48 :
la Chine est plus riche que la france.....
Réponse de le 20/07/2011 à 6:56 :
la chine est plus riche que la france mais pas les chinois seulement 10% ont le niveau de vie des europeens pour le reste certains vivent au moyen âge sans electricité sans eaux courante il y a encore du chemin a faire
a écrit le 19/07/2011 à 16:45 :
la Chine est plus riche que la france. A bas les jaloux. vs etes obliges de consommer ce qui est produit dans ce beau et merveilleux pays. 2e puissance economique mondiale
a écrit le 19/07/2011 à 16:16 :
Cette politique qui vise à rechercher des coûts les plus bas induit une perte de pouvoir d'achat dans les pays victimes de cet appât du gain. Les marchés occidentaux notamment européens seront de moins en moins solvables. Est-ce à dire que les constructeurs automobiles sont prêts à faire l'impasse aux profits des "BRIC" ? sont-ils les précurseurs d'un mouvement qui ne va que s'amplifier (voir les médicaments génériques fabriqués en Inde , Chine...) ?
On a beau nous dire que la France reste attractive sur la plan des investissements étrangers le constat est là : l'emploi industriel ne cesse de décroître. Ces investissements ne seraient-ils pas la porte d'entrée pour mieux piller notre savoire-faire?
Jean PETRILLI
a écrit le 19/07/2011 à 12:43 :
J'ai une DS3, petite voiture très sympa fabriqué en France, mais si les prochaines productions DS5 ne sont plus fabriquées en Europe bye bye Citroen j'acheterai de nouveau Allemand, car ils gardent leur production chez EUX !
Réponse de le 19/07/2011 à 14:07 :
Même si c'est loin d'être complet, vous pouvez trouver ici les principaux modèles de véhicule et leur pays d'assemblage.

http://www1.les-produits-francais.fr/index.php/produit/resultats/from/categories/id/74
Réponse de le 19/07/2011 à 15:35 :
tout constructeur qui veut vendre en Chine est tenu de produire en Chine. La "berline statutaire" dont parle l'article, qui serait produite en Chine et éventuellement importée en Europe remplacerait la C6 actuelle. Citroën a plus de chance sur ce segment en Chine, alors qu'en Europe ce n'est pas la cas, faute d'image haut de gamme. Cette politique de Citroën a donc un sens. Par rapport à la DS5, celle-ci sera produite en France et en Chine. Pour ce qui est de vendre des voitures en Chine, les fameux groupes Allemands ont la même contrainte que tous les autres constructeurs qui veulent aller en Chine: ils se doivent de produire sur place.
Réponse de le 24/07/2011 à 0:26 :
J'ai une Citroen C6 !!! Si tel est le cas, mon prochain véhicule sera une LADA !!!
a écrit le 19/07/2011 à 10:35 :
Le scandale des délocalisations d?Eric Laurent, chez Plon

Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l?emploi. Des milliers de postes même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme aux Etats-Unis, pour être transférés en Chine et en Inde. Une quête du profit à court terme où les salaires sont sacrifiés à l?avidité des actionnaires.

Le scandale des délocalisations entraîne le lecteur dans les coulisses d?une réalité, dont l?ampleur et la gravité sont soigneusement occultées par les dirigeants d?entreprises et les responsables politiques. Il découvrira comment un fond créé par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la crise finance les délocalisations. Il apprendra comment l?Union Européenne, déjà impuissante à créer des emplois, s?empresse de détruire ceux qui existent.

En délocalisant massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piège, soigneusement tendu par l?Inde et la Chine, et les bénéfices de la mondialisation leur échappent désormais.
Au terme de cette enquête emplie de révélations, Le Scandale des délocalisations pose une question : un pays peut-il perdre ses emplois et continuer de prospérer ?
Réponse de le 19/07/2011 à 11:10 :
Delocalisations: la réponse à votre derniere ligne est NON bien entendu ;avec également , des retours de baton pour nos dirigeants un jour ou l'autre car un peuple malheureux ,encore éduqué peut et va devenir violent .Pour l'instant ils craignent le FN mais bientot avec ce qu'ils nous font , il y aura révoltes sanglantes je le crains ....
a écrit le 19/07/2011 à 10:35 :
Le scandale des délocalisations d?Eric Laurent, chez Plon

Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l?emploi. Des milliers de postes même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme aux Etats-Unis, pour être transférés en Chine et en Inde. Une quête du profit à court terme où les salaires sont sacrifiés à l?avidité des actionnaires.

Le scandale des délocalisations entraîne le lecteur dans les coulisses d?une réalité, dont l?ampleur et la gravité sont soigneusement occultées par les dirigeants d?entreprises et les responsables politiques. Il découvrira comment un fond créé par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la crise finance les délocalisations. Il apprendra comment l?Union Européenne, déjà impuissante à créer des emplois, s?empresse de détruire ceux qui existent.

En délocalisant massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piège, soigneusement tendu par l?Inde et la Chine, et les bénéfices de la mondialisation leur échappent désormais.
Au terme de cette enquête emplie de révélations, Le Scandale des délocalisations pose une question : un pays peut-il perdre ses emplois et continuer de prospérer ?
a écrit le 19/07/2011 à 10:26 :
Construire le futur haut de gamme DS (DS6?) en chine est plutôt intelligent de la par de PSA, car ils en vendront sûrement bien plus en Chine qu'en France.

De plus rien ne leur interdit d'avoir une ligne de production en France pour l'Europe s'il y avait une forte demande (ce qui n'est pas garanti, vu la cadence de production de l'actuelle C6).
Réponse de le 19/07/2011 à 11:12 :
raf :il y aura de moins en moins de demande en France car de plus en plus de chomage ,pas plus difficile à comprendre .Nous sommes dans une spirale descendante et cela va s'accélérer .
Réponse de le 19/07/2011 à 11:44 :
Le chomage n'explique pas pourquoi il se vend plus de Serie 5, A6 et classe que de C6 en France.
Réponse de le 19/07/2011 à 12:36 :
Nous sommes surtout un pays d'envieux et de jaloux incapables de produire efficacement, incapables de créer des richesses .Alors laissons faire ceux qui savent et continuons de critiquer tout et n'importe quoi et faisons des grèves a répétition.
a écrit le 19/07/2011 à 8:27 :
Renault affirme vouloir garder le haut de gamme en France striellevec la conception et la fabrication ....et le low cost à l'étranger.... celà préfigure t'il un changement chez renault de politique industrielle?
a écrit le 19/07/2011 à 8:05 :
Notez acheteurs potentiels d'automobiles qu'il faudra éviter d'acheter une DS et lui préférer la citadine yaris japonaise fabriquée dans le Nord de la France
Réponse de le 19/07/2011 à 8:36 :
Les DS3, DS4 et DS5 sont assemblées en France (respectivement Poissy, Mulhouse et Sochaux), comme la majorité des modèles PSA et 80% des organes mécaniques du Groupe.
Quel est le contenu (les différents composants dont les composants mécaniques à forte valeur ajoutée) français ou européén de la Yaris assemblée à Valenciennes ? Assembler une voiture ou fabriquer une voiture, cela peut être assez différent.
Pour aller plus loin, regardez plutôt les produits courants que vous achetez tous les jours (habillement, vaisselle, électronique, etc ..) et vous constaterez que vous achetez déjà moultes produits chinois qui malheureusement pour nous voyagent bien plus facilement qu'une voiture.
Cessons donc de cracher dans la soupe de PSA qui tente de conquérir le marché chinois et examinons de plus près notre comportement quotidien, nous serons sûrement surpris du résultat !
a écrit le 19/07/2011 à 7:58 :
Fabriquer en Chine pour des clients euroépens notamment français !!
waouh !! c'est la meilleure stratégie pour engranger des profits énormes : en même temps on profite des bas coûts en Chine mais après on vend à des riches en europe .
donc en gros : ce sont les français qui perdent dans tout çà , en même temps l'emploi mais aussi en terme de qualité ?? faut aussi voir
Réponse de le 19/07/2011 à 9:14 :
La qualité ? Chez PSA ? On aura tout vu....
a écrit le 19/07/2011 à 7:02 :
Et que vont devenir les fournisseurs & équipementiers Francais ou européens ?
Les constructeurs vont les forcer à délocaliser en Asie afin d'être au plus proche des unités d'assemblage.
C'est sincèrement une honte...
Assembler en chine pour le marché chinois pourquoi pas!!! mais assembler en chine pour exporter en europe NON --- il faut augmenter les taxes douanières de 200%
Réponse de le 19/07/2011 à 7:40 :
Vous allez devoir partir vivre en Chine si vous voulez garder votre emploi. A 150 euros le mois de travail, vous allez très vite regretter la France. La seule chose qui pourrait vous sauver : si le prix du baril explose, le prix des importations explosera aussi et donc les délocalisations seront moindre.
Réponse de le 19/07/2011 à 7:50 :
Vous me faite rire, vous achetez tous les jours des produits Chinois car moins cher que les produits Francais, alors cessez de vosu "indigner"
Si on vous propose demain la meme Citroen fabriquée en Chine sur une base 100 et en France sur une base 125 , laquelle acheterez vous ?
La Farnce doit cesser de se plaindre et surtout de vivre a crédit,doit baisser ses charges et redynamiser sa recherche et sa production, c'est la seule issue possible face a la mondialisation
Réponse de le 19/07/2011 à 8:07 :
Expliquez nous pour quoi les japonais trouvent plus compétitif de fabriquer leur petite citadine yaris dans le Nord de la France?
Réponse de le 19/07/2011 à 10:33 :
Pour s'en vanter et vendre le reste de la gamme (Aygo made in Rep Tchèque avec PSA!). Sinon aucun Japonais ne reproche à Toyota ses usines aux Etats Unis pour les Etats Unis.
a écrit le 18/07/2011 à 17:14 :
pendant la crise on a donné des sous aux constructeur francais pour les aider .moralites ils font faire contruire a l'etranger .
pour moi il est hors de questions d'acheter francais comme dit archy17 achetons toyota fabriquer en france
Réponse de le 18/07/2011 à 22:17 :
Vous confondez fabriquer et assembler... La valeur ajoutée et les emplois de Toyota ne sont pas en France.
Réponse de le 19/07/2011 à 1:48 :
Arrètons de croire qu'il n'y a pas de valeur ajoutée dans la fabrication. Enormément d'entreprises ont perdu leur "savoir faire" avec une telle politique. Fabriquer le modèle haut de gamme en Chine signifie aussi la mort de toutes les unités d'assemblage en France car -dixit le constructeur- seuls des modèles à forte valeur ajoutée donc à fortes marges permettent de maintenir les emplois dans l'assemblage sur le sol national.
Réponse de le 19/07/2011 à 7:54 :
Et oui, c'est l'exemple Moulinex. Les syndicats se sont opposés a la délocalisation des produits a faible cout en Asie, moralité, Moulinex n'existe plus et Seb qui l'a repris apres faillite fait fabriquer en Asie tous ses produits d'entrée de gamme.
Moralité, syndicats et dogmatisme ont gagné, tous les ouvriers sont au chomage
a écrit le 18/07/2011 à 17:13 :
encore une fois on délocalise alors qu'il y a plein de chomeurs en France.
Je suggère que l'on boycotte ce véhicule lorsque il sortira en France
Réponse de le 19/07/2011 à 14:39 :
jboycotte deja les rolls royce et les mercedes, si je boycotte aussi citroen, ca va faire beaucoup !!
a écrit le 18/07/2011 à 17:06 :
Soutenez l'économie Chinoise, achetez Français !!!
a écrit le 18/07/2011 à 16:54 :
dommage moi qui pensait en achetez une...... la qualite poduite en chine n atteindra jamais celle de la france.
Réponse de le 18/07/2011 à 17:06 :
Tu rêves toi :D Bien sure que la qualité en Chine sera pareil qu'en France... Voir bien meilleure ... t'es chauvin :D
a écrit le 18/07/2011 à 16:37 :
Il ne faut pas acheter de voitures fabriquées en Chine et de toute façon acheter une voiture aujourd'hui est ruineux à l'entretien et en fonctionnement. Laisse tomber va !
a écrit le 18/07/2011 à 15:15 :
Bon je voulais changer ma voiture par la ds3, je vais rester Français je prendrai une toyota construit pas les copains du Nord. ou alors j?achète un pousse pousse bridé bien sur pour éviter de me faire flascher
Réponse de le 18/07/2011 à 23:42 :
La DS3 est fabriquée en France .... Que la Chine impose aux constructeurs Européens de fabriquer en Chine pour la Chine est de bonne guerre .... Mais j'espère que lorsque les marques Chinoises viendront en Europe ont leur imposera aussi de fabriquer en Europe (je rêve ...) ... Quand a Toyota hormis la Yaris rien du reste de la gamme n'est fabriqué en France, bon ils ont un centre de style à Nice mais delà à acheter Toyota les yeux fermés ....
a écrit le 18/07/2011 à 12:58 :
Il faudra s'en souvenir pour que lorsque dans 2 ou 3 ans les chinois vont vouloir vendre leurs voitures en Europe ... Il faudra leur imposer la création de coentreprises avec des Européens si elles n'existent pas déjà et surtout des usines de fabrication en Europe !! ainsi que des centres de R&D en Europe ! Mais là le gros Barroso ... on ne l'entendra pas ...
a écrit le 18/07/2011 à 9:11 :
Le discours "officiel" sur la mondialisation: "la délocalistion est une nécessité, on délocalise le bas de gamme, il faut miser sur le développement et la qualité pour la France". Et que fait PSA: délocaliser le haut de gamme en Chine (marque DS)... Que va-t'il rester en France?
Réponse de le 18/07/2011 à 16:49 :
les dindons de la farce ... ceux qui n'ont rien compris à la mondialisation, à savoir que la chine est en guerre (économique certes mais en guerre) et que nos bisounours de dirigeants de tout bord tentent d'amadouer en leur cédant nos bijoux. grave erreur que nous payons déjà mais qui lorsque tout sera cédé ne leur otera pas l'envie de venir nous coloniser comme nous l'avons fait pour eux au 19e... l'histoire est une grande roue et pour l'instant nous sommes en dessous
Réponse de le 18/07/2011 à 17:08 :
Je possède une "vraie" Citroën DS 23 IE Pallas de 1973 et pour rien au monde je ne changerais pour une Chinoise!
Réponse de le 19/07/2011 à 8:01 :
ca tombe bien, ils ont pas prévu d'en relancer la production

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :