Fiat affiche des profits honorables grâce à Chrysler

 |   |  376  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Le bénéfice net de l'ensemble italo-américain a atteint 1,65 milliard d'euros au titre de 2011, en forte progression... grâce notamment à la firme du Michigan dont il a pris le contrôle en juin dernier. Mais le groupe prévoit des résultats en baisse pour 2012.

Le groupe automobile italien Fiat affiche un bénéfice net de 1,65 milliard d'euros au titre de 2011, en forte progression? grâce notamment à Chrysler dont il a pris le contrôle en juin dernier. Sans l?américain, le profit net du groupe piémontais serait encore de un milliard d'euros (sans Fiat Industrial qui regroupe désormais les activités non automobiles de l?ancien consortium turinois), contre 222 millions en 2010. Ce bénéfice est honorable. Le constructeur automobile d'Auburn Hills (Michigan) est revenu aux profits, une première depuis sa mise sous protection de  la loi sur les faillites (Chapitre XI) en 2009.
 

Grâce à Chrysler, intégré à mi-année, le chiffre d?affaires du groupe est en hausse de 66% à 59,5 milliards. La marge opérationnelle atteint 4% (2,8% sans le groupe américain), contre 3,1% un an auparavant. Le  seul Fiat a enregistré un chiffre d?affaires stable à 28 milliards. Les ventes se sont montées à 2,03 millions de véhicules (-2,4%). La hausse de 7,6% de l?activité véhicules commerciaux, un point fort de l?italien, a compensé le recul de 4,6% des voitures particulières. Chrysler, pour sa part, a affiché un chiffre d?affaires de 23,6 milliards d?euros sur les sept mois de consolidation, avec des ventes sur la période de 1,19 million d?unités. Sur l?année, Chrysler a écoulé 2 millions de véhicules (+26%).

Fiat fait généralement ses marges sur ses petites voitures (Fiat 500, Panda...), les utilitaires et les activités au Brésil. Quant à Chrysler, il profite de sa forte croissance aux Etats-Unis, où sa marque de 4x4 Jeep a réalisé de belles performances. Grâce à une forte hausse escomptée de ses ventes, Chrysler, dont Fiat possède la majorité du capital, a annoncé qu'il visait un bénéfice net de 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) en 2012 et une progression de 18% de son chiffre d'affaires. Il prévoit de livrer environ 2,4 millions de véhicules. L'ensemble italo-américain vise au total pour cette année un chiffre d'affaires global de 77 milliards. et un bénéfice net de 1,2 à 1,5 milliard d'euros, qui devrait donc être en baisse par rapport à 2011. Vu les profits escomptés chez Chrysler, le seul Fiat risque de réaliser de touts petits profits cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :