PSA pourrait verser jusqu'à 40 millions d'euros d'arriérés de retraite

 |   |  328  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Environ 3.000 anciens salariés de PSA peuvent prétendre à plusieurs milliers d'euros au titre du réajustement de leurs indemnités de départ anticipé,

Environ 3.000 anciens salariés de PSA peuvent prétendre à plusieurs milliers d'euros au titre du réajustement de leurs indemnités de départ anticipé, a-t-on appris jeudi auprès de syndicats et de la direction. Le constructeur automobile pourrait avoir à débourser jusqu'à 40 millions d'euros. Les salariés concernés sont ceux qui ont adhéré au dispositif de cessation d'activités des salariés âgés (CASA, sorte de préretraite pendant laquelle le salarié reste dans les effectifs) et qui doivent prendre leur retraite ou l'ont prise après juillet 2008, date à laquelle la prime de départ a été valorisée à la faveur d'une nouvelle règle de calcul.

Un salarié a soulevé la question

Un salarié de Poissy qui liquidait son CASA après 2008 a soulevé la question, exigeant de bénéficier du nouveau mode de calcul, et a obtenu gain de cause devant la justice à l'automne, a expliqué à l'AFP Christian Lafaye, délégué syndical central FO, selon qui d'autres actions en justice ont été menées. Christian Lafaye indique avoir posé le problème lors du CCE du 25 mai et obtenu l'accord de la direction pour indemniser toutes les personnes qui se manifesteraient.

10 à 15.000 euros par salarié


"Cela doit être une erreur de la part de PSA qui n'oppose pas aujourd'hui de résistance (pour verser les indemnités réclamées). Aujourd'hui on part à la pêche aux salariés, car un certain nombre de CASA sont retournés au pays pour leur retraite, au Maroc, en Tunisie et en Algérie", explique le délégué syncical, précisant que les derniers "CASA" à avoir intégré le dispositif l'avaient fait en 2006.  Selon les sources syndicales interrogées, chaque salarié concerné pourrait toucher entre 10.000 et 15.000 euros. Du côté de la direction, un porte-parole explique que  dès 2011 PSA avait provisionné dans ses comptes pour environ "40 millions d'euros" au cas où "une mauvaise interprétation de la législation" s'avérerait.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2012 à 14:09 :
et qui va payer ? Peugeot ? pas du tout y a plus de sous. C'est l'état Français. Donc les impot donc moi, jeune au travail qui n'aurait pas de retraite. C'est vraiment dégueulasse. Les vieux ont eu une grosse part, il ont fait des loi a leur profit. Allons nous jeunes laisser faire et nous saigner pour eux ?
Réponse de le 15/06/2012 à 14:58 :
@toto : tu t'énerves pour rien mon petit, PSA avait provisionné l'argent nécessaire, donc cela veut dire que l'argent est déjà là, pas besoins de l'état, ni de tes maigre impôts, maintenant je constate que toi le forçat du travail tu as le temps de venir sur les forums....
Réponse de le 15/06/2012 à 16:05 :
bien sûr d'autant plus qu'on a dû mal lire les dernières infos, PSA et Renault qui pleurent misère et demandent une aide urgente de l'état.
Réponse de le 15/06/2012 à 16:15 :
jouer les cosettes est beaucoup plus facile que de ce creuser les méninges pour faire un plan produit attractif pour le consommateur. et depuis 20 ans c'est maintenant ancré dans leurs gènes.
a écrit le 15/06/2012 à 8:35 :
C'est pas beau le Capitalisme? Un patron reconnait une erreur sans discuter, et pas à son profit!...
a écrit le 14/06/2012 à 20:55 :
Les anciens ont eu du boulot toute leur vie (dans la même entreprise bien souvent), ils ont exploité et pollué notre planète à fabriquer des voitures. Ils sont en retraite, tranquille, pépère. Et maintenant il réclame de la tune en + grâce à un nouveau calcul. En attendant, les boites vont mal et les jeunes ne trouvent pas de CDI, ni de boulot stable et change d'entreprise tous les 2 mois, en intérim sans oser investir le peu d'argent qu'ils gagnent. Et maintenant les profiteurs d'anciens, veulent profiter du système jusqu'au bout et tirer un coup de fusil dans la boite qu'il leur a donné du boulot jusqu'au bout ! Bravo, bravo...
Réponse de le 14/06/2012 à 21:04 :
j'ai oublié de corriger les fautes, désolé.
Réponse de le 15/06/2012 à 14:24 :
euuuuh un peu démago ton post amigo, 40 ans sur les chaines de montage automobiles avec le SMIC toute la vie comme seule gratification, cela fait un peu léger pour les traiter de profiteur. je les verrais plutôt dans la catégorie des exploités que des exploiteurs.
Réponse de le 15/06/2012 à 16:18 :
au SMIC ? laisse moi rire. Avec un place certe à la chaîne mais une bonne place !
Réponse de le 15/06/2012 à 16:18 :
et surtout en CDI
Réponse de le 15/06/2012 à 16:37 :
t'as pas du y aller souvent sur les chaines de montage pour faire ce genre de commentaire.
Réponse de le 15/06/2012 à 18:45 :
Ah bon ? je suis électromécanicien, je répare les automates, je suis au contact des chaines 7h par jour.... et les employés ne sont pas à plaindre comparé à d'autres boites.
Réponse de le 17/06/2012 à 9:11 :
les automates ne se réparent pas ( ils se plantent parfois ! ), les installations que les automates commandent tombent en panne !!
Réponse de le 17/06/2012 à 22:53 :
Il a utilisé le mot automate pour citer le système entier. Un électromécanicien pouvant travailler sur l'API en lui même, mais sur le système, la partie opérative. Tu joues sur les mots "mimi = ++" puisque tu n'avais plus rien à dire.
Réponse de le 18/06/2012 à 8:39 :
@billy, non mimi n'est pas ++; @looo si tu trouves les postes en chaine à ce point formidables, n'hésite pas à changer, troque ta place d'automaticien contre celui de monteur. pour ta gouverne moi aussi je travaille dans l'indutrie automobile, j'ai imprimé tes contributions, et à ma prochaine rencontre avec les syndicats de l'usine au sujet des cadences infernales et des salaires minables je vais bien rigoler et leur mettre des posts sous le nez, ciao !
Réponse de le 18/06/2012 à 11:36 :
tu bosses chez Aixam ?
Réponse de le 18/06/2012 à 11:44 :
@billy : t'inquiète donc pas de savoir ou je travaille, j'ai déjà distribué copie de vos contributions, notre prochaine réunion RH + Syndicats va être un bon moment de franche rigolade. si vous vous êtes crus drole, j'en connais qui vont rire jaune en voyant vos affirmations, notre direction n'en demandais pas tant, merci.
Réponse de le 18/06/2012 à 14:29 :
Franchement, chez nous sur les chaînes, bonne ambiance en permanence, chef sympa, bien payé.

Par contre chez vous, ça a l'air bien pourri. Dommage. Ma première pause va se terminer. A+
Réponse de le 18/06/2012 à 15:30 :
tant mieux pour toi, bonne journée ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :