Automobile : la performance en trompe-l'oeil du marché français en mai

 |   |  529  mots
Peugeot profite du rebond du marché automobile français.
Peugeot profite du rebond du marché automobile français. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Les immatriculations ont augmenté de 22,3% en mai en France. En réalité, ces chiffres ont été gonflés par l'absence de jours fériés, et plus encore par l'absence de "ponts". En données corrigées, le marché n'a augmenté que de 4%.

Le marché automobile français est décidément plein de surprises ! Le mois de mai affiche une hausse de plus de 22% des immatriculations. Une véritable performance lorsqu'on se souvient qu'analystes et constructeurs tablaient sur une année 2016 modeste avec une croissance de 2 à 5% pour les plus optimistes. Or, depuis le début de l'année, les ventes n'ont cessé de croître à un rythme soutenu si bien que sur cinq mois, la hausse atteint 10,5% en données brutes.

Le coup de l'année bissextile

La classique explication des jours ouvrables peut expliquer en partie ce rebond inattendu. En février, le Comité des constructeurs français automobiles (CCFA) qui publie chaque mois les statistiques des immatriculations en France, avait expliqué que la présence d'un 29 février expliquait pour beaucoup la hausse de 14% des livraisons ! Le mois de mai pourrait avoir une excuse similaire avec trois jours ouvrables supplémentaires. Le CCFA indique qu'à calendrier comparable, le marché n'est en hausse de seulement 4%.

En réalité, il se pourrait que ce soit bien moins lorsqu'on le compare avec le mois de mai 2015 qui était criblé de "ponts". Autrement dit, avec deux vendredis fériés, les samedis suivants avaient beau être ouvrables, les Français étaient, eux, en vacances. C'est donc quasiment avec cinq jours ouvrables que le mois de mai 2016 a ainsi pu assurer une telle performance.

Les marques françaises ressortent gagnantes

Même dans ces conditions exceptionnelles, il y a des gagnants et des perdants. Parmi les premiers, les marques françaises font mieux que le marché en mai. PSA grimpe de 27,7%, tiré par Citroën (+30,4%), tandis que Peugeot et DS montent un peu moins vite mais tout de même au rythme de 26%. A l'inverse, la performance de PSA sur cinq mois se situe en-deçà du marché (+9,6%) notamment pénalisé par Citroën (+8,2%) tandis que Peugeot affiche une hausse de 10,5%.

La marque Renault enregistre également une bonne dynamique en mai (+29%) et fait mieux que le marché depuis le début de l'année (+11,4%). Le groupe français peut également se satisfaire du rebond de sa filiale Dacia dont les livraisons se sont envolées de 37% en mai (+14% sur cinq mois).

BMW survole le marché

Les marques Premium poursuivent leur ascension à la faveur d'un marché encore beaucoup tiré par les flottes d'entreprises, mais performent diversement. Ainsi, BMW survole clairement le marché en enregistrant une hausse de 29% de ses livraisons. Audi, lui, se situe légèrement en-dessous du marché avec une hausse de 21,8%, tandis que Mercedes fait moins bien avec une progression de 16% "seulement". Sur cinq mois, les livraisons de BMW explosent de 25% soit 2,5 fois le marché.

Volkswagen et Opel font grise mine

A noter, la contre-performance de la marque Volkswagen qui continue à perdre du terrain. La marque allemande se contente d'une progression de seulement 9% sur le mois de mai, tandis que sur cinq mois, ses immatriculations avancent d'à peine 4%. Enfin, Opel marque le pas avec une hausse très limitée de 3,3% en mai, alors que la marque qui vient de remporter le prix de la voiture de l'année pour sa dernière Astra, monte de 13% depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2016 à 18:54 :
Les achats de véhicules, c'est la somme des particuliers et des professionnels ? La part des ménages croit ou stagne ?
Il faut prendre le start&stop, le moteur arrêté à l'arrêt (feu tricolore, travaux, passage à niveau, lecture d'une carte (papier), ..) c'est magique et utile en ville (piétons, vélos, ...), même Euro6(a,b,c).
a écrit le 01/06/2016 à 11:53 :
Et bientot de nouveaux modèles made in France !
a écrit le 01/06/2016 à 11:46 :
J'achète VW, tu achètes KIA, il est au chomage

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :