Ford dévoile une nouvelle Fiesta pensée pour monter en gamme

 |   |  640  mots
La nouvelle Fiesta aura pour mission de se positionner sur le haut-de-gamme.
La nouvelle Fiesta aura pour mission de se positionner sur le haut-de-gamme. (Crédits : Ford)
Quelques mois après avoir abandonné le segment des micro-citadines en ajoutant 30 cm à sa Ka, Ford lève le voile sur sa nouvelle Fiesta qui trônera aux côtés de la désormais Ka+ mais qui aura l'ambition d'aller chercher une clientèle plus haut-de-gamme.

Ford dégaine la seconde lame de sa stratégie autour du segment B. Quelques mois seulement après la révélation de la Ka+, la nouvelle Fiesta a été présentée mardi 29 novembre au grand public à Cologne (Allemagne). La marque américaine ne s'est pas contentée de rafraîchir son modèle, qui est la voiture la plus vendue dans le monde dans sa catégorie. Elle lui a confié une nouvelle mission tactique, celle de monter en gamme, à charge pour la Ka+ (qui a été agrandie pour l'occasion) de s'occuper de l'entrée de gamme.

Une Fiesta crossover pour la première fois

A peine plus grande que la précédente (4,04 cm de longueur), la huitième génération de Ford Fiesta aura donc un enjeu particulier pour le groupe automobile américain. Pour justifier ce repositionnement, elle embarquera ainsi beaucoup plus de technologies liées à l'assistance de conduite, mais également de connectivité.

Elle se dotera également de quatre versions dont un crossover. La Fiesta Active (en photo ci-dessous) sera ainsi la première Fiesta-crossover. Toutes proportions gardées toutefois, puisqu'elle aura une garde au sol surélevée de 1,8 mm. Des barres de toit et des parements supplémentaires viendront accentuer son côté baroudeur. La Fiesta ST-Line sera, elle, parée d'atouts très sportifs. Elle sera assortie de suspensions raffermies et son châssis sera abaissé de 1cm pour plus de sensations au sol. Deux finitions hauts de gamme sont également prévues : Vignale et Titanium. La finition Ambiant, qui était la version entrée de gamme de l'ancienne génération, passe à la trappe.

Ford Fiesta Active

La Fiesta veut assumer un véritable virage haut de gamme, générateur de profits et de meilleures marges pour la marque. Pour rappel, Ford a enregistré au dernier trimestre une marge opérationnelle de 5% en Europe, soit un niveau très élevé pour une marque généraliste.

Une plateforme très compétitive

Le groupe compte sur toute la nouvelle gamme tirée d'une même plateforme pour améliorer la  compétitivité de ses produits. Ainsi, pas moins de quatre modèles ont été développés de la plateforme modulable de la Fiesta : la Ka+, l'Ecosport et le B-Max. Ford espère tirer un volume de deux millions de voitures sur cette plateforme, et ainsi afficher un excellent retour sur investissement.

La Fiesta une des voitures les plus vendues par Ford. Lancée en 1976, elle a été vendue à 17 millions d'exemplaires. Elle est la voiture la plus vendue sur son segment dans le monde. Depuis le début de l'année, la génération précédente a encore été vendue à 270.000 exemplaires en Europe, alors même que celle-ci vit ses derniers instants.

|Lire aussi: Ford lance une nouvelle Ka et revisite sa stratégie dans les citadines

Si le segment B n'est pas le plus dynamique, notamment en Europe où les B-SUV ont cannibalisé la croissance de leur cousine de plateforme (l'Ecosport dans le cas de la Fiesta), il n'empêche que le segment reste très important en termes de volumes avec un bon tiers des ventes.

Des prix pas encore divulgués

En abandonnant l'entrée de gamme, la Fiesta pourrait néanmoins voir ses volumes s'éroder. Peu importe. D'abord, parce la Ka+ est censée capter cette perte de volumes, ensuite parce que la priorité c'est de dégager de la marge. "Il était impossible de faire le grand écart en termes de prix avec un même modèle, nous avons donc choisi de tirer la Fiesta vers le haut", nous explique un porte-parole de Ford France.

Pour l'instant, Ford n'a pas communiqué la grille tarifaire qu'il compte appliquer à sa Fiesta qui sera commercialisée l'été prochain en Europe. Le suspense perdurera jusque-là...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :