Marché automobile français : les immatriculations en hausse en novembre

 |   |  368  mots
(Crédits : FABIAN BIMMER)
Renault tire son épingle du jeu, au contraire de PSA.

Le marché automobile français a retrouvé la route de la croissance en novembre, les immatriculations progressant de 8,5% par rapport au même mois de 2015, a annoncé jeudi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Alors que 163.170 voitures particulières neuves ont été mises en circulation le mois dernier, le groupe Renault a vu ses immatriculations s'envoler avec une hausse de 23,3%, en particulier grâce à sa marque Dacia (+60,4%). De son côté, son concurrent PSA a perdu du terrain: ses volumes se sont contractés de 2,8%, selon la même source. Le constructeur paye les mauvaises performances de Citroën (-5,6%) et le sévère recul de DS (-24,9%). La maigre progression de Peugeot (+0,7%) ne compense pas.

Deux millions d'immatriculations en 2016 ?

Sur 11 mois, la hausse des livraisons de voitures particulières neuves s'établit à 5%, une progression conforme aux prévisions du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Cela représente 1,82 million d'unités sur 11 mois.

Le seuil symbolique des deux millions d'immatriculations pourrait donc être atteint en 2016, après 1,91 million en 2015 et 1,79 million les deux années précédentes. Mais après des mois de croissance ininterrompue, 2016 a vu le marché hoqueter, notamment avec -2,5% en septembre et -4% en octobre.

Toujours sur l'ensemble de l'année, PSA reste le n°1 en France avec 28,3% du marché des voitures particulières neuves, Renault suit avec 25,6%. Les deux constructeurs monopolisent logiquement le "top 3" des véhicules les plus vendus : la Renault Clio arrive en tête, devant les Peugeot 208 et 308.

Les Allemands suivent

Derrière les groupes tricolores, le groupe Volkswagen demeure le premier importateur. Ses immatriculations ont progressé de 6,7% en novembre, un mieux par rapport au début de l'année marquée par les conséquences de la triche aux moteurs diesel. Sur 11 mois, ses livraisons ne croissent que de 1,3%, la marque Volkswagen, dans le rouge (-2,1%) étant compensée par la bonne performance d'Audi (+9,2%).

Le groupe BMW (avec Mini) arrive à la quatrième place sur 11 mois avec 4,23% du marché, même s'il est distancé par VW qui a écoulé trois fois plus de voitures en France. Les livraisons du groupe bavarois progressent de 13,4% depuis début 2016, mais seulement de 3,3% en novembre.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2016 à 14:46 :
"le groupe Renault a vu ses immatriculations s'envoler avec une hausse de 23,3%, en particulier grâce à sa marque Dacia (+60,4%)."
Dacia réalise moins de 1/6 des ventes du Groupe Renault en France.
Renault seul, progresse en novembre de 16,8%.
a écrit le 01/12/2016 à 13:16 :
Volkswagen est déposé en novembre et ne suit pas le marché, +1,1%, Audi est lui dépassé par Mercedes de 11 points, Renault confirme sa grande forme du moment au plan national et mondial...

Les français redressent la tête et débordent les allemands au plan fiabilité dans l' analyse de Capital qui note que "depuis six à huit ans, plusieurs classements placent les marques françaises en meilleure position. Dans la dernière enquête sur la fiabilité du magazine "Que choisir" début 2016, Renault est ainsi à égalité avec Mercedes"

http://www.capital.fr/art-de-vivre/conso/fiabilite-psa-et-renault-ont-enfin-rattrape-leur-retard-1189846

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :