Michelin prévoit la suppression de près de 1.500 emplois en France

Dans le cadre de son projet de réorganisation mondiale, le leader français des pneumatiques, ne va pas remplacer qu'une partie de ses départs en retraite en France et Etats-Unis.
Michelin devrait supprimer plus de 1.500 postes en France dont 1.000 à Clermont-Ferrand.
Michelin devrait supprimer plus de 1.500 postes en France dont 1.000 à Clermont-Ferrand. (Crédits : Regis Duvignau)

Michelin a annoncé,dans un communiqué ce jeudi 22 juin, la suppression de près de 1.500 postes en France dont environ 1.000 à Clermont-Ferrand. Le géant du pneumatique justifie cette décision par la mise en place d'un projet de réorganisation mondiale "visant à améliorer la réactivité du groupe". Ce programme avait été présenté aux salariés en mars 2017, et prévoyait notamment une nouvelle structuration en dix grandes régions ainsi que la création de "14 lignes produits".

Dans les détails, il s'agit pour Michelin de ne remplacer qu'une partie des départs en retraite attendus d'ici 2021 et de mettre en place un dispositif de pré-retraite volontaire.

Les États-Unis sont également concernés par cette baisse de postes puisqu'entre 2018 et 2021, 450 départs en retraite pour la plupart, ne devraient ne pas être remplacés.

Pour l'année 2016, le leader mondial du pneumatique annonçait un bénéfice en forte hausse (+43,3 %) à 1,667 milliard d'euros. Le résultat opérationnel était également en progression de 4,4 % à 2,692 milliards d'euros.

Le communiqué de presse concernant le projet annoncé par Michelin ci-dessous :

(avec agences)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 23/06/2017 à 9:22
Signaler
Dommage, michelin se plie à la logique financière mais on se doute qu'à partir d'une certaine taille il est difficile de ne pas céder au dogme néolibéral. C'est une mauvaise nouvelle à court terme certes avec 1500 emplois en moins mais également ...

à écrit le 22/06/2017 à 17:46
Signaler
@ BONJOUR : Ben dis donc sieur MACRON la baisse du nombre de demandeurs d'emplois n'est pas prête de baiser : encore 1500 chômeurs de plus ... plus ceux dont on ne parle pas ... Pas brillant comme début de quinquênat mais après tout lorsqu'on est u...

le 22/06/2017 à 19:52
Signaler
Il s'agit de NON remplacement de départ en retraite (ou pré-retraite) - pas de licenciement. Il faut lire plus lentement, faire une pause de temps en temps car je sais qu'il fait très chaud aujourd'hui!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.