Peugeot 308 se relance sur le petit (mais très robuste) marché du break

La célèbre berline française est déclinée dans une version dite SW qui représente un tiers de ses ventes. Peugeot estime avoir un potentiel à rattraper sur ce segment qui, contrairement à celui de la berline classique, a largement résisté à la mode des SUV et dispose d'une clientèle fidèle.
Nabil Bourassi

3 mn

(Crédits : Peugeot)

Sans surprise, la nouvelle Peugeot 308 aura bien une version SW (Station Wagon) ou plus connue sous la dénomination « break ». À l'heure de la mode des SUV, cette silhouette peut paraître désuète, et pas très sexy... En réalité, ce segment est plus important qu'on ne le pense.

Peugeot 308 SW

Un marché hermétique à la mode des SUV

Vera Charpentier, chef de produit 308 chez Peugeot, rappelle toutefois que le segment du break reste essentiellement européen (90% du marché mondial). Elle reconnaît également qu'avec 5% de parts de marché, c'est un marché de niche. Pour autant, elle souligne que, contrairement à la berline classique, qui a perdu énormément de terrain (passant de 15% à 9% entre 2012 et 2021 sous les coups de boutoir du segment des SUV qui a grimpé de 7% à 22% dans la même période), le break, lui, est resté étonnamment stable.

Lire aussi 6 mn"Peugeot va continuer à créer de la valeur pour ses clients" (Linda Jackson, DG)

« Ce qui caractérise le client de break, c'est sa fidélité. Il avait un break avant d'en acheter un, et il en rachètera un après », explique Vera Charpentier.

Selon elle, ce client très rationnel recherche de la modularité mais aussi l'agrément d'une position de conduite basse, soit deux critères antagonistes au SUV.

Peugeot 308 SW

En retard sur les breaks

Peugeot veut rattraper son retard sur ce segment où il pointe à la sixième place en Europe, soit une position beaucoup plus défavorable que la version berline où la 308 est à la troisième place (hors modèles premium). Pour cela, la 308 SW veut apporter une dose « d'expressivité » face à une concurrence qui s'est contenté de dessiner des versions rallongées « très fonctionnelles », d'après Vera Charpentier. « Un break, ce n'est pas seulement un coffre, c'est d'abord une voiture », reprend d'ailleurs Benoît Devaux, le directeur de projet 308 SW. Autrement dit, la 308 SW se veut aussi sexy.

Lire aussi 3 mnPeugeot lance une nouvelle 308 et monte encore en gamme...

L'enjeu est important pour la marque au lion qui entame une nouvelle phase dans sa stratégie de repositionnement haut de gamme avec le lancement de la nouvelle 308 en mars dernier. Il s'agit d'aller encore plus haut que le cycle précédent en matière de prix, de rentabilité, mais aussi de volumes. De ce point de vue-là, la 308 est un modèle majeur pour Peugeot puisqu'il amorce une nouvelle impulsion haut de gamme que la marque a voulu caractériser avec un nouveau logo sous forme de blason. Impossible néanmoins de faire sans une version break, qui représente environ un tiers des ventes de ce modèle.

Lire aussi 8 mnPeugeot est-il devenu une marque Premium ?

Nabil Bourassi

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.