Pourquoi les ventes d'automobile ont plongé en août en France

 |   |  709  mots
(Crédits : iStock)
En août, les ventes d'automobile ont plongé de 14% en France, sur un marché dont la tendance est plutôt au tassement depuis le début de l'année. En réalité, le mois d'août est victime d'un effet de comparaison défavorable avec l'exercice de l'année dernière.

Décidément, le mois d'août n'est pas un mois comme les autres pour les constructeurs automobiles. Celui qui vient de s'écouler fait apparaître une importante chute des immatriculations sur le marché français: -14%. Ce plongeon est plus marqué par rapport au rythme moyen du marché depuis le début de l'année. D'ailleurs, la baisse depuis le 1er janvier reste contenue à -3%, elle est même de seulement 1,51% si on ajoute les véhicules utilitaires légers (qui représentent tout de même 320.000 immatriculations).

Effet de comparaison défavorable

En réalité, les chiffres du mois d'août souffrent d'un effet de comparaison très particulier puisque l'an dernier, ce même mois avait été l'objet d'un destockage massif des constructeurs automobiles, alors que la norme WLTP entrait en vigueur au 1er septembre. Les ventes avaient alors explosé de 46% sur cet exercice! De très nombreux modèles n'étaient pas compatibles avec la nouvelle norme, ce qui avait conduit les concessionnaires à destocker et surtout à brader ces modèles non conformes tant que c'était encore autorisé. Du coup, le retour à un exercice normal se caractérise par un effet de comparaison défavorable.

Les groupes français ne sont pas épargnés par cette correction statistique puisqu'ils voient leurs ventes baisser de 15%. Le groupe Renault est particulièrement touché avec une baisse de 25% de ses immatriculations, dont 29% pour la marque Dacia qui pourtant n'est en baisse que de 4 % depuis le début de l'année. La marque au losange recule de 24% en août et de 6% depuis le début de l'année. Les ventes de la marque Renault sont sauvées par ses utilitaires légers puisque sans eux, la baisse atteindrait 32% sur le mois!

PSA gagne des parts de marché

De son côté, PSA limite largement la casse, et va même jusqu'à gagner des parts de marché puisque ses ventes n'ont baissé que de 5,4%. A l'inverse de Renault, le groupe emmené par Carlos Tavares a été pénalisé par ses utilitaires légers sans lesquels, la baisse n'aurait été que de 4,8%. Depuis le début de l'année, les ventes totales de PSA progressent de 1,48%, ce qui lui permet de gagner quasiment 1 point de parts de marché. Dans le détail, Citroën baisse de 9% (+6,71% depuis janvier) et Peugeot recule de 5% (-2% sur huit mois). Enfin, Opel qui n'avait absolument pas profité du destockage en août 2018, annonce une baisse limitée de 1,11% en août, confirmant une progression de 4,8% sur l'année.

C'est DS qui sort réellement du lot puisque la marque premium française affiche une hausse de 30% de ses immatriculations en août ce qui permet de lisser le résultat de ces huits derniers mois sur un modeste +0,77%. Il semblerait que cette performance aoûtienne traduise le lancement réussi de la DS3 Crossback, le nouveau petit SUV de la marque.

Les marques étrangères n'ont pas été épargnées par la saignée du mois d'août. Parmi eux, le groupe Volkswagen s'inflige une baisse de 14,76%, dont 25% pour Audi. Seul Seat s'en sort avec une hausse de 7,5%. Le groupe automobile allemand a néanmoins engrangé une hausse de 2,22% de ses immatriculations depuis janvier.

Fiat s'écroule

L'autre grand perdant de cet exercice, et plus encore de l'exercice cumulé depuis janvier, c'est le groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) dont les immatriculations se sont effondrées de 35% en août. Depuis le début de l'année, les ventes ont également fortement baissé (-13%) soit pas loin d'un point de parts de marché en moins. Dans le détail, la marque Fiat a livré 10% de voitures en moins sur huit mois (-28% en août), la marque Jeep s'effondre de 21% (-50% en août) tandis que les ventes d'Alfa Romeo se sont écroulées de 65% depuis janvier et accuse -84% en août.

Enfin, à noter également la très mauvaise performance de Nissan qui enregistre des ventes en baisse de 65% sur le mois, et de 40% depuis le début de l'année. Parmi les belles progressions, Daimler affiche une hausse de ses immatriculations de 60% en août, confirmant la tendance de l'année (+17%, notamment porté par Smart qui a engrangé 76% de ventes en plus).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2019 à 7:38 :
Les consommateurs ne veulent plus investir dans des technologies polluantes et obsolètes. La stigmatisation des automobilistes et la répression routière n'arrange pas non plus les choses...
a écrit le 02/09/2019 à 17:38 :
Pourquoi les ventes plongent???mdr
La question est déjà une blague à elle seule.
Aujourd'hui pour exemple je suis rentré dans une concession multi marques du groupe VW, je commence par Skoda me pose dans la voiture que je recherche, j'ouvre...10.min personne. 3 vendeurs, pas un ne bougent !! je passe chez Seat, idem...2 vendeurs, pas un ne bougent.
Me direz vous je suis allé chez VW, nada!!
l'incompétence, un service déplorable en France et des commerciaux, enfin des vigiles qui préfère le net.
Alors vive les mandataires, garanties européennes...et des prix accessibles bien que je veuille à la base faire marcher le commerce local.
Douce France...
Réponse de le 03/09/2019 à 8:46 :
J'ai vécu la même chose il y a quelques années, chez VW aussi, et un peu après chez Renault.
a écrit le 02/09/2019 à 15:02 :
"Pourquoi les ventes d'automobile ont plongé en août en France"

Ben dites donc elle était bonne ma blague non ? Un distrait certainement je la remets... :-)

C'est vrai que l'on se demande bien pourquoi !?

Allez hu !
a écrit le 02/09/2019 à 10:06 :
Les ventes d'automobiles sur un mois ne veulent vraisemblablement pas dire grand chose.
Mais ça permet de gloser à l'infini, et d'alimenter les conversations de bistro : c'est déjà beaucoup.
a écrit le 02/09/2019 à 9:17 :
Je me demande vraiment moi aussi hein !?

Allez hu !
a écrit le 02/09/2019 à 9:05 :
A l'été 2018 certains constructeurs ont accordé de gros rabais sur des véhicules qui n'auraient plus pu être commercialisés à partir de septembre. Ce déstockage massif avait essentiellement consisté pour certains constructeurs à immatriculer les véhicules auprès de leurs propres concessionnaires afin de les écouler plus tard. Au regard des chiffres parfois impressionnant on voit bien les constructeurs qui étaient loin, voir très loin des nouvelles normes WLTP et ceux qui avaient anticipés.
a écrit le 02/09/2019 à 4:56 :
Car les Francais prévoient d'acheter un voilier et un beau vélo.
Réponse de le 02/09/2019 à 10:41 :
Bravo TousAvelo!! Oui la voiture est bientôt morte... et vivement un réseau de transports collectifs dense comme en Suisse, qui dessert jusqu'aux vallées alpines les plus éloignées!!!
a écrit le 01/09/2019 à 16:40 :
Toyota +12%, Kia +19,4%, Suzuki affole les compteurs avec +130,6% à 5 408 unités, idem pour Mitsubishi +101,6% à 1 309 unités.
a écrit le 01/09/2019 à 12:28 :
Normal vu que le gouvernement n'arrête pas d'envoyer des signaux négatifs à la population : genre 1) j'interdis les critair 3 de rouler (4 fois cet été) alors que les principales lignes de transports en commun sont arrêtées pour rénovation... avec "en même temps" 2) la baisse des aides pour changer de voiture !!!
L'incohérence au pouvoir !
Réponse de le 01/09/2019 à 14:10 :
A varant92
Avez-vous lu l’article? Ce bon vieux réflexe de critiquer tout le temps...
Réponse de le 01/09/2019 à 15:35 :
Le gvt ne fait qu’habituer la populasse à ce qui lui attend: L’interdiction de circuler, de se chauffer et de s’éclairer, à court terme, pour la bonne cause (laquelle personne ne sait). Il est loin le temps de la liberté pour tous les français. Maintenant il faut faire parti de l’élite financière pour avoir le droit de vivre décemment. On se croirait revenu au temps des mines de charbon, la dignité et la fierté en moins.
Réponse de le 01/09/2019 à 15:39 :
@nico : et vous qu’avez vous compris de l’article ? Que les ventes sont en hausse depuis le début de l’année ? Que sans les utilitaires les ventes augmentent ? Que Renault nissan est en croissance ? Que psa est en croissance ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :