Sekurit mise sur le pare-brise du futur « made in France »

 |   |  1520  mots
Le pare-brise du futur, conçu par Sekurit, filiale de Saint-Gobain, dans son usine de Chantereine (près de Compiègne). [A l'intérieur de l'article, image agrandissable plein écran]
Le pare-brise du futur, conçu par Sekurit, filiale de Saint-Gobain, dans son usine de Chantereine (près de Compiègne). [A l'intérieur de l'article, image agrandissable plein écran] (Crédits : Infographie La Tribune)
REPORTAGE. Pour la filiale de Saint-Gobain, la connectivité et la demande grandissante de confort dans les automobiles font de son produit un véritable gisement d'innovations.

Il est vrai que le temps n'était pas des plus favorables... La grisaille et l'humidité ont jeté une lumière cruelle sur cet agglomérat de vieux bâtiments qui rappellent les vestiges abandonnés de la France industrielle de jadis. Pourtant, après avoir gravi quelques marches, le visiteur découvre ici un univers inattendu d'innovations les plus pointues. Il est d'autant plus surpris qu'il venait voir la conception et la fabrication de pare-brise, un produits tout ce qu'il y a d'ordinaire dans une automobile. Et pourtant, ici, dans l'usine de Chantereine, située à quelques kilomètres de Compiègne, on ne se contente pas de fabriquer des pare-brise, on prépare celui du futur.

Nous sommes chez Sekurit, la filiale du groupe Saint-Gobain, spécialisée dans ce produit indispensable à l'industrie automobile. En matière de verre, le groupe français est riche d'une histoire illustre. Fondée en 1665, par Colbert, le ministre des Finances de Louis XIV, la Manufacture royale des glaces, devenue Saint-Gobain en 1692, a été l'artisan de la célèbre Galerie des Glaces à Versailles, un des symboles du raffinement à la française.

Au coeur de l'ADN du groupe

Trois siècles et demi plus tard,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2019 à 8:17 :
Attention quand même il ne faut pas que notre parebrise se transforme en écran.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :