Hochtief peaufine sa défense contre l'OPA d'ACS

Une réunion extraordinaire du conseil de surveillance de Hochtief est prévue dans la journée pour examiner ce dossier.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Hochtief se prépare à contrecarrer l'offre hostile de son actionnaire espagnol ACS, a fait savoir lundi Dietrich Müller, qui dirige le comité d'entreprise du groupe de BTP allemand.

Dietrich Müller a ajouté que les salariés de Hochtief soutenaient la direction face à l'OPA d'ACS. Une réunion extraordinaire du conseil de surveillance de Hochtief est prévue dans la journée pour examiner ce dossier.

"Nous prévoyons des manifestations ainsi que d'autres mesures", a expliqué Dietrich Müller. ACS, qui détient déjà 29,9% du capital d'Hochtief, a présenté en septembre une offre que le président du directoire Herbert Lütkestratkötter a rapidement rejeté, la jugeant hostile.

Par cette offre, ACS vise un tout petit peu plus de la moitié du capital du groupe allemand, ce qui lui conférerait le contrôle du cash flow de la filiale australienne Leighton.

En proposant huit titres ACS pour cinq titres Hochtief détenus, le groupe espagnol s'est conformé au prix minimum requis par la réglementation allemande. Cette offre valorise l'action ACS à 32,85 euros et celle de Hochtief à 50,97 euros. Selon les calculs de Reuters, ACS devrait débourser environ 735 millions d'euros pour acquérir une part majoritaire au capital d'Hochtief.

Le président du directoire de Hochtief cherche un "chevalier blanc" pour contrecarrer l'approche d'ACS, qui l'a pris au dépourvu. Dans une interview au magazine WirtschaftsWoche, il précise qu'il était en vacances quand la nouvelle est tombée.

ACS a tenté de rassurer Hochtief et ses investisseurs sur ses intentions en confirmant que le groupe serait toujours coté à la Bourse de Francfort avec un flottant important.

Pour prouver sa bonne foi, ACS a annoncé que ses deux représentants au conseil de surveillance de Hochtief, Angel Garcia Altozano et Marcelino Fernandez Verdes, n'assisteraient pas à la réunion prévue ce lundi, pour éviter tout conflit d'intérêt.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.