Le repli de la construction de logements neufs s'accélère et le pire est à venir...

 |   |  376  mots
Sur les douze mois écoulés entre décembre 2012 et novembre 2013, le nombre de logements neufs mis en chantier est toujours en net repli de 6,2%, à 337.872 unités.
Sur les douze mois écoulés entre décembre 2012 et novembre 2013, le nombre de logements neufs mis en chantier est toujours en net repli de 6,2%, à 337.872 unités. (Crédits : Bloomberg)
Les mises en chantier de logements neufs en France ont diminué de 5,5% de septembre à novembre, par rapport à la même période l'an dernier. Le nombre de permis de construire a chuté de 18,8% sur la même période

Le repli de la construction de logements neufs en France s'est de nouveau accéléré de septembre à novembre, par rapport à la même période de 2012. Les mises en chantier de logements neufs en France ont ainsi diminué de 5,5% sur un an, pour tomber à 85.131 unités, sur les trois mois allant de septembre à novembre, selon les statistiques du ministère du Logement publiées ce mardi.

Un tendance qui se dégrade en cette fin d'année

La tendance se dégrade en cette fin d'année, puisqu'un mois plus tôt, sur la période allant d'août à octobre, le recul était moindre (-2,8%) et limité à 0,6% entre juillet et septembre. Le petit rebond de l'été (+2,1% de juin à août) a donc fait long feu.

De septembre à novembre, les mises en chantier de logements ordinaires sont en baisse de 7,7% sur un an à 78.214 unités, tandis que le segment des logements en résidence (seniors, étudiants...) a connu un bond de 28,6% à 6.917 unités. Sur les douze mois écoulés entre décembre 2012 et novembre 2013, le nombre de logements neufs mis en chantier est toujours en net repli de 6,2%, à 337.872 unités.

Des perspectives sombres en ce qui concerne les futures mises en chantier...

Du côté des permis de construire accordés aux logements neufs, qui représentent les futures mises en chantier, la situation est encore plus sombre. En effet, leur nombre a chuté de 18,8% de septembre à novembre, à 105.096 unités, comparé à la même période un an plus tôt.

...mais pour les permis de construire accordés aux logements neufs, le recul est moindre comparé à la période allant d'août à octobre

Toutefois, ce recul est moindre que celui constaté un mois plus tôt, sur la période allant d'août à octobre (-23%). Le décrochage est plus fort pour les permis de construire accordés aux logements en résidence (-31,1% à 6.850 unités) que pour les logements ordinaires (-17,8% à 98.246 unités). Là encore, les chiffres publiés pour la période août/octobre étaient pires (-42,8% et -21,3%).

Sur douze mois, la tendance est toujours à la baisse, avec un repli cumulé de 15,7% à 433.282 unités entre décembre 2012 et novembre 2013, comparé à la même période un an plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2014 à 18:24 :
Ils n'ont cas arrêter avec les normes 2012 qui ont fait grimper le prix des maisons neuves idiotement. L'imposer sans que mes constructeurs ne soit prêt a créer les nouvelles normes sans surplus tarifaire est idiote. Ils auraient du encourager cette norme progressivement. Cette norme coute beaucoup trop cher a l'heure actuelle. Ce que veulent les propriétaires c'est une maison assez grande pour accueillir confortablement leur famille actuelle et future et pas payer beaucoup plus cher pour avoir une facture EDF qui finalement est toujours la même!!!
a écrit le 06/01/2014 à 14:06 :
Quand je vois des jeunes primos-accédants qui se font pigeonner aujourd'hui et se sacrifient pour des parpaings surévalués, je les plains.
En plus ils devront se farcir des impôts que nous n'aurions jamais imaginés il y a encore 10 ans.
Et ils ne connaîtront même pas la hausse des prix dont j'ai bénéficié, bien au contraire.
Y a-t-il encore un intérêt à devenir propriétaire aujourd'hui?
a écrit le 03/01/2014 à 9:32 :
A la lecture de ce résultat inquiétant ,il faudrait savoir la part des investisseurs immobilier ?Ces derniers ,rappelons le , étaient SUBVENSIONNES par l'Etat donc par nous ! Un marché autant aidé était-il porteur d'avenir alors que les finances publiques se font rares ? L'avenir est à la RENOVATION et non à la construction ! Face à la flambée des prix de l'énergie et du vieillissement de la population ,nous avons ce devoir.
a écrit le 02/01/2014 à 11:30 :
Duflanc a encore frappé !
a écrit le 02/01/2014 à 9:29 :
gâce à hollande- duflot arrêt de l'investissement immobilier pour tous
ou comment en un an on tue un marché par incompétence et dogmatisme
a écrit le 02/01/2014 à 9:11 :
merci cecile duflot
a écrit le 01/01/2014 à 23:16 :
la construction de camps duflot ou manuel
a écrit le 01/01/2014 à 17:43 :
mince alors ! que fait la Duflot ?
a écrit le 01/01/2014 à 16:07 :
Laissez-moi virer un locataire indélicat (ou payez à sa place si ça vous chante!) et là , je serai BEAUCOUP plus souple en terme de contrat de travail (CDI exigés, fonctionnaire de préférence, ...), de garants, de dépôt de garantie etc !!! D'ici là, ce gouvernement continuera à exclure du logement les plus fragiles !!! (à l'opposé de son discours bien sur !!) Bon courage à tous !!
a écrit le 01/01/2014 à 12:15 :
Moi président avec Mme Duflot je serais le présidence de la relance do logement pour tous
Je fixe un objectif de 500.000 logements neufs par an
Bilan 18 mos après 300.000 le niveau le plus bas jamais attend
Merci Duflot hollande les tueurs de l.immobilier
a écrit le 01/01/2014 à 12:12 :
Les taux n'ont jamais été aussi bas .Alors merci à notre brillante ministre du logement !
a écrit le 01/01/2014 à 11:49 :
Dites-moi d'où vient cette photo! De France?
Et puis, beaucoup de chiffres; pourquoi pas des graphes?
Réponse de le 01/01/2014 à 14:49 :
de Chine je suppose...
Réponse de le 02/01/2014 à 13:40 :
C'est effectivement une photo d'un chantier chinois sur lesquels les ouvriers triment 7 jours sur 7, et 50 semaines par an...
a écrit le 01/01/2014 à 11:26 :
Mais qui est assez fou pour investir dans l'immobilier:
massacre réglementaire
massacre fiscal (CSG et consort, Impôts fonciers, IR, plusvalues ....)
Pas de protection des biens loués (1 mois de caution)
Pas de protection juridique, le locataire a toujours raison même s'il détruit un bien neuf et le rend insalubre!
Alors les rendements nets après quelques années se rapprochent de 1% c'est à dire moins que la caisse d'épargne.
Achetez à l'étranger du locatifs c'est plus rentable et moins risqué.
Réponse de le 02/01/2014 à 0:03 :
Et j'ajouterai le "prévisible" refus des Services fiscaux d'appliquer la LOI quant aux travaux que l'on peut réaliser sur 3 ans et qui se déduisent des loyers lorsque la maison est louée ! En effet les Services fiscaux de Montpellier se permettent de dire que pour une maison louée dans l'Aveyron, l'immobilier n'en vaut pas la peine, et y faire des travaux que l'on peut déduire des loyers, ce ne sera pas possible ?! ...... Pour ma part j'envisageais, après la réfection de la salle de bains et des peintures de cet été, de refaire la façade de cette maison en 2014 et 2015, eh bien déçue je ne sais plus quoi faire ?! ........ Mais par contre la Commune a fait sur les logements des gendarmes une isolation par l'extérieur, qu'avec mes taxes foncières, je paye ! ..........J'ajoute que les impôts veulent bien que je déclare les loyers !??? Les consignes reçues par les Services fiscaux : faire rentrer de l'argent par tous les moyens !
Réponse de le 02/01/2014 à 8:29 :
@Jeff06
Loue en meublé, à la semaine.
a écrit le 01/01/2014 à 11:25 :
TOUT VA BIEN a parlé - Il est buté sur son BON CAP - Il est têtu quitte à nous mener à notre perte .......
a écrit le 01/01/2014 à 11:06 :
Selon les statistique de l'insee sur l'évolution de la population entre 2006 et 2011, les zones ou la population augmente et donc ou le besoin de logement est existant se limites a la région parisienne , les grandes villes de l'ouest/ sud ouest (Rennes, Nantes , Bordeaux , Toulouse) , Lyon et la région frontalière suisse et la région méditerranéenne ( Perpignan , Montpellier , Marseille) .
Pour le reste de la France , c'est la stagnation voire le repli démographique. Donc sur zones qui représentes plus des trois quart du territoire la demande de logement est forcément très faible.
a écrit le 01/01/2014 à 5:49 :
NON à La France béton, des villes pieuvres où il faut des heures pour en sortir... des cités dortoirs de tours HLM... où les gens se déplacent avec des diésels qui nous asphyxient dès la naissance (bronchiolites du nourrisson, allergies respiratoires, asthmes, pneumopathies...) !
Stop aux politiques natalistes et à l'immigration massive qui nous appauvrissent car totalement incitées et financées par les aides sociales avec des loyers bloqués à cause du chômage de masse et des bas salaires subventionnés par l'Etat.
Stop aux politiques girouettes du matraquage fiscale et de la surprotection des locataires décourageant tout investisseur du promoteur aux particuliers qui n'ont plus intérêts mais que des ennuis, contraintes à acheter pour louer.
a écrit le 31/12/2013 à 22:29 :
Cette diminution est une très bonne chose car on construit beaucoup trop, on bétonne 1 département tous les 7 à 10 ans en moyenne c'est intenable. Il faut apprendre en plus à mieux construire et c'est long de former des professionnels performants dans le bâtiment. De même il y a énormément à faire en rénovation et pour un meilleur urbanisme. Le raisonnement du toujours plus quitte à faire n'importe quoi a vécu.
Réponse de le 31/12/2013 à 22:34 :
Tout à fait exact en effet. Très bien vu.
a écrit le 31/12/2013 à 21:05 :
Une politique logement ambitieuse!!!
Réponse de le 31/12/2013 à 22:34 :
Merci mais on a déjà largement donné. Le bâtiment doit se prendre en charge tout comme le secteur automobile, tous deux très lourds à porter depuis trop longtemps.
Réponse de le 01/01/2014 à 9:59 :
moins les gouvernements en font et mieux on se porte.
a écrit le 31/12/2013 à 18:48 :
....Et ça va aller de pis en pis compte tenu du nombre croissant des normes, des autorisations nombreuses et variées émanant du mille-feuille administratif, communes, préfectures, DDE, multi-communalité, services des eaux, assainissement etc....ETC...
On simplifie et ça va tout de suite aller mieux, et en plus on fera des économies de fonctionnaires.
Réponse de le 31/12/2013 à 19:04 :
Les DDE n'existent plus depuis janvier 2007...Mais ce que j'en dis...
Réponse de le 31/12/2013 à 19:59 :
C'est la simplification administrative énarquiène ! loooooooooool
Réponse de le 02/01/2014 à 8:26 :
@Bof
Le temps passe...Et j'ai un mauvais souvenir avec une DDE. La dénomination DDE a été supprimée, pas l'administration de ce qui fût en d'autres temps les "Ponts et Chaussée".
a écrit le 31/12/2013 à 18:29 :
La fin du baby boom a eu lieu en 1975.
a écrit le 31/12/2013 à 18:26 :
Sur la Côte Azur toiture, les promoteurs vont tous un excellent chiffre d'affaire.
"la crise" on a bien du mal à la constater dans cette région.
a écrit le 31/12/2013 à 18:24 :
sur la Côte Azur le secteur du BTP se porte à merveille vous savez.
le nombre de logements neufs en construction est innombrable.
les chantiers immobiliers sont nombreux que ce soit sur le littoral ou vers l'arrière pays.
a écrit le 31/12/2013 à 17:44 :
Normal la loi DUFLOT commence a faire ressentir ses premiers effets
Réponse de le 31/12/2013 à 22:35 :
Rien à voir avec la loi Duflot, la crise du bâtiment n'est pas propre qu'à la seule France.
a écrit le 31/12/2013 à 17:12 :
En ce qui concerne le logement, peut-on justifier que des ingénieurs de qualification mathématique sont employés en quart temps précaire-contrat de 4 mois- dans l éducation? Et que des citoyens français qui ont passé des concours administratifs ont été rejetés alors qu ils l avaient réussi sous prétexte de réseau non existant ou encore qu il faille faire anti chambre (à gaz puisqu on parle usines à gaz au sujet des entreprises françaises de basse technologie) pour créer une entreprise? On cuisine à l étranger? Certains sont poussés au suicide au travail: un salarié d une grande entreprise française, a fait 15 jours d hopital parce qu il a été persécuté. On peut aussi parler des actifs toxiques dans les banques qu on fait sauter?
a écrit le 31/12/2013 à 17:02 :
Normal, les placards à balais se vendent mal.
Puisque les 'libéraux' se plaignent de l'interventionnisme de l'Etat, parfois à juste raison, que l'on supprime toutes les aides, et quelles soient orientées uniquement vers l'acquisition d'un premier logement, plus de loi Sellier et autres. Et laissons faire le marché.
Réponse de le 01/01/2014 à 10:01 :
tout à fait , moins de taxes et plus du tout d'aides et de subventions , c'est cela le vrai libéralisme et l'économie fonctionnera plus sainement.
Réponse de le 02/01/2014 à 11:29 :
Voila : plus de taxe ni de regulation etatique, qu'on nous rende notre argent et notre liberte, plus de "subventions" de 10 apres nous avoir pique 100, Et ca ira. Retour a la regulation par le marche, vite !
a écrit le 31/12/2013 à 17:01 :
Le logement, c est comme les français, ça empire. Si le président chinois a qualifié les français de peuple paresseux, certains font du présentéisme jusqu à en mourir. Le but est-il de rendre les gens pauvres ou torturés au travail? Alors le régime français a réussi, ça empire! On en reparle demain?
a écrit le 31/12/2013 à 16:40 :
Étonnants commentaires...
Si les promoteurs ne construisent plus, c'est peut être qu'ils n'arrivent plus à vendre leur stocks ?
Et donc qu'il n'y a pas de pénurie de logement ?
On m'aurait menti !
Réponse de le 01/01/2014 à 10:02 :
il y a surtout pénurie d'envie de construire et d'investir
ceux qui achètent ne sont pas forcément ceux qui habite.
a écrit le 31/12/2013 à 16:12 :
Mais nous avons une ministre qui réussit le tour de force, Grace a son plan ALUR, de faire monter les prix et s'effondrer les mises en chantier ! Chapeau l'artiste !
Réponse de le 31/12/2013 à 22:37 :
Où voyez-vous les prix monter ? Analysez en détail en France vous allez voir une baisse.
a écrit le 31/12/2013 à 16:01 :
Quand on organise la pénurie , faut pas s'étonner qu'elle s'installe, il y a des choses qui réussissent dans ce pays quand même.
a écrit le 31/12/2013 à 15:29 :
Trop cher ... le marché doit s'assainir en 2014, sans aide fiscale de l'état !!
Réponse de le 31/12/2013 à 15:37 :
chine / hk in dirait
Réponse de le 31/12/2013 à 16:39 :
En chine surement! C'est des grue Zoomlion
Réponse de le 01/01/2014 à 16:18 :
Et des échafaudages typiquement chinois (des tuyaux en acier).
a écrit le 31/12/2013 à 15:22 :
La photo qui illustre l'article a été prise en France ? Où ?
Réponse de le 31/12/2013 à 15:37 :
Chine hk on dirait
a écrit le 31/12/2013 à 15:13 :
D'un ton ironique les français s'installent à l'étranger, donc le besoin en logement neuf est moindre. Il faudrait juste construire un peu plus de logements sociaux autour d'Aubervilliers pour palier à l'immigration décidée par le gouvernement actuel.
a écrit le 31/12/2013 à 13:58 :
SI c'est pour faire des merdes en béton et parpaings, ce n'est pas un malheur.
a écrit le 31/12/2013 à 13:54 :
L'IMPOT TUE L'IMPOT :
J'ai un bien immobilier acquis il y a 18 ans que j'avais prévu de revendre pour financer la construction d'un collectif de 5 logements sur un terrain à bâtir que je possède en ville.
La nouvelle loi sur les plus values qui passe à 30 ans a tout bloqué.
Résultat : pas de rentrée fiscale sur la revente, pas de rentrée fiscale de TVA sur la construction, pas de boulot pour le secteur du bâtiment.
Merci les politiques à la courte vue.
Réponse de le 31/12/2013 à 18:08 :
On s'en fout du bâtiment! Investissez plutôt votre argent dans les entreprises technologiques qui investissent en R&D et exportent et arrêtez de nous les briser avec vos soucis de bailleur privé fainéant vivant de ses rentes et faisant trop de gras néfaste à votre santé. Seules les entreprises créent de l'emploi, les bailleurs privés n'en créent pas. Le dicton stupide "quand le bâtiment va tout va" est mort et enterré : c'était valable au 20ème siècle mais plus au 21ème. Mort aux rentiers!
a écrit le 31/12/2013 à 13:53 :
et quand nous aurons bétonné toute cette planète, qu'il n'y aura plus un cm2 pour y construire on va faire quoi ?
pathétique
Réponse de le 31/12/2013 à 14:01 :
Ne nous affolons pas, la planète commence à manquer de sabla à béton.
Réponse de le 31/12/2013 à 15:58 :
on fera des etages supplementaires ,comme ca on verra la mer !!
a écrit le 31/12/2013 à 13:30 :
il faut plus de taxes , d'impôts, de contributions ,de droit ...il faut tout prendre : bientôt Kim Hollande notre grand leader va nous en sortir une nouvelle pour nous calmer définitivement.
oui j'en veux ..je suis un peu sado maso en fait
a écrit le 31/12/2013 à 13:05 :
La construction comme la croissance décroche, c est la ruine et la décadence, alors bonne année pire!
a écrit le 31/12/2013 à 13:04 :
la Loi Duflot su les plus-values de terrain a bâtir a fait sortir quantité de terrain du marche!
Les Vendeurs étaient effrayes par les taxes a payer....entre 34.5 et 66% du prix de vente.
Duflot doit partir de ce ministère...elle est incompétente et dangereuse pour l économie et nos emplois.
Réponse de le 31/12/2013 à 15:01 :
cela a été censuré par le conseil constitutionnel
a écrit le 31/12/2013 à 12:57 :
Il faut taxer plus les revenus de ceux qui ne construisent pas ! voila une solution "intelligente" qui ne va pas tarder à être voté !
a écrit le 31/12/2013 à 12:42 :
Puisqu on parle construction, cela pose deux question: la cherté des logements qui est une constante depuis les années 90 et la pénurie organisée par l administration. On peut souhaiter une bonne année pire aux français: 91, 64 et 52 ce sont les chiffres de ceux qui veulent une autre politique, pas de chômage ou de fermetures de sites, de ceux qui parlent du déclin absolu, enfin de ceux qui souhaitent une autre offre politique... Alors sommes-nous en démocraSSie? Nous devons parler aux Nations Unies des gouvernements qui font disparaitre les citoyens! Si en France il n existe pas de revenus avant 25 ans, nous pouvons dire humanisme de m ou économie sans offre. Alors bienvenue en enfer fiscal chez les chauves souris à la grosse tête chauve anti jeune du sud européen! On subventionne la croissance à crédit, on récessionne et on importe, la balance est payée à crédit! Alors vive le suicide européen en monnaie forte en bande organisée. Il parait qu on truque les comptes et que les riches s évadent mais que les français passent à la caisse! Le banditisme et la pire-aterie seraient à l Assemblée? On parle des 75%... mais on annonce 80 milliards de déficit en 2014 et le pire est à venir! Les salariés se battent contre les organisations de l Etna pour le travail, on croit rêver! Nie-t-on le déclin? Comme en 40, on part en guerre sans armes? On subventionne le poulet, mais notre thésard, 50% de diplômés, dits pômés dans la paperasserie du 1000 feuilles et la réforme du tas est souhaitée par la société..., ils seraient pas bons? Ne fait-on pas dans l exécution sommaire d une génération sur la croissance nulle et la réduction du PMI? Parle-t-on de la quenelle des françois ou de la querelle des français concernant le genre singulier ou pluriel? Pourtant une faute est lourdes... Croissance de quoi? Des dettes ou de la décadence par le chômage des jeunes? Elle monte, elle monte la dette et les dépenses sont combattues par l assemblée des citoyens, on parle peréquation? Nous voici à l ostérité! Si l anglais est la langue du commerce comme Marco Polo ou Galilée, condamnés, la bureauland plombe la zone, à l ouest rien de nouveau, moi ne fait rien et minimoi fait pire! Des rossignols qui s enrichissent sur la pauvreté, vampires des forces vives! Alors bonne année? Ou bonne sonté? Sans thé... Qui subventionne-t-on la poularde et la banque saute? Le golem écrase les schtroumps, rien de neuf, ça ira ou pas? On fait dans la piraterie et la maximisation du chômage! C est un système caduc!
a écrit le 31/12/2013 à 12:41 :
Merci de la politique gouvernementale .... l'immobilier est devenu de la merde ... avec les emmerdements qui croissent !
Réponse de le 31/12/2013 à 15:39 :
il faut surtout virer Hollande le plus rapidement possible, un incapable prêt à tout pour ruiner la France et les Français, que ceux qui ont votés pour lui payent.
Réponse de le 01/01/2014 à 6:02 :
pfff pfff , et c'est sans doute à cause de lui aussi que le logement est cher, qu'on se marre un peu?
a écrit le 31/12/2013 à 12:36 :
Typiquement chinois, ces immeubles. Décidément, tout vient de Chine aujourd'hui.
a écrit le 31/12/2013 à 12:28 :
C'est comme la pendule de Jules qui avance et puis recule. Et après? Des prédictions!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :