Caterpillar va supprimer 10.000 emplois dans le monde d'ici à 2018

 |   |  352  mots
Le groupe américain, numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier, prévoit de supprimer 4.000 à 5.000 postes d'ici la fin 2016, pour la plupart dès cette année.
Le groupe américain, numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier, prévoit de supprimer 4.000 à 5.000 postes d'ici la fin 2016, pour la plupart dès cette année. (Crédits : reuters.com)
Le fabricant d'engins de chantier Caterpillar a annoncé la suppression de 10.000 emplois dans le monde afin de faire face à la détérioration de la conjoncture économique.

Caterpillar a annoncé jeudi 24 septembre son intention de supprimer 10.000 emplois dans le monde, soit 9% de ses effectifs, d'ici 2018.

Le groupe américain, qui espère économiser 1,5 milliard de dollars par an, a par ailleurs précisé que la suppression de la moitié des emplois concernés interviendra d'ici fin 2016. Mais pour l'instant, le fabricant d'engins de chantier ne donne aucun détail ni sur les régions, ni sur les postes, qui vont être affectés. De son côté, l'agence Reuters rapporte que cette restructuration pourrait toucher plus de 20 sites dans le monde, et qu'elle n'épargnera aucun des trois principaux métiers du groupe, la construction, les ressources de base et l'énergie/transport.

"Nous faisons face à une convergence de conditions de marché difficiles dans des régions et des secteurs industriels clefs, notamment les mines et l'énergie", explique le PDG Doug Oberhelman, cité dans le communiqué.

Le dirigeant se dit toutefois "confiant" que les nouvelles mesures de réductions de coûts vont permettre à son groupe d'être en pole position pour profiter d'une "amélioration de la demande", actuellement en berne.

Plus de 30.000 emplois supprimés en trois ans

La forte faiblesse du secteur minier, le déclin des commandes pour l'industrie pétrolière du fait du plongeon des prix du pétrole et une érosion des ventes liées au secteur de la construction dans les économies émergentes en difficulté (Chine et Brésil) plombent Caterpillar. A ceci s'ajoute le renchérissement du dollar, qui rogne ses revenus engrangés à l'étranger et rend chers ses engins pour des clients hors zone dollar.

Caterpillar a par ailleurs abaissé jeudi d'un milliard de dollars son objectif de chiffre d'affaires annuel 2015, désormais attendu à 48 milliards de dollars, contre 49 milliards en juillet.

Le groupe de 90 ans est ainsi bien parti pour enregistrer sa troisième baisse consécutive de revenus et de bénéfices. Et l'année 2016 ne devrait pas échapper à cette dynamique négative, prévient Caterpillar (de l'ordre de 5% selon Reuters). En trois ans, le groupe a déjà supprimé 31.000 emplois.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2015 à 12:46 :
quand caterpillart licencie c est que L economie mondiale et en baise, le probleme c est quel est le secteur le plus toucher, seul un secteur se porte bien c est celui de l armement ce qui predit un avenir mondial deseperant, car si des guerres se preparent QU ELLES SERONT LES CONSECANCES???
Réponse de le 02/10/2015 à 17:49 :
Tu le sais très bien, pas la peine de le demander ! Si ça arrive, l'humanité disparait, c'est simple.
a écrit le 24/09/2015 à 18:24 :
la santé de Caterpillar est un des vrais indicateurs de l'économie mondiale ... et c'est pas beau à voir.
Réponse de le 25/09/2015 à 7:21 :
Pas faux.
Le secteur minier et pétrolier est à la ramasse.
Réponse de le 25/09/2015 à 11:00 :
Tout comme les ventes de semi-remorques

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :