Clariant évoque une stabilisation de certains de ses marchés

 |   |  267  mots
Le groupe chimique suisse a publié une perte nette de 91 millions de francs suisses (60 millions d'euros) au premier trimestre. Clariant souligne que quelques marchés ont commencé à se stabiliser, avec une légèrement amélioration en Amérique latine et en Asie.

Le groupe chimique suisse Clariant annonce ce mercredi une perte nette de 91 millions de francs suisses (60 millions d'euros) au premier trimestre, contre un bénéfice de 41 millions un an plus tôt, affecté par plusieurs mois de demande atone. Le groupe a ainsi enregistré une perte d'exploitation (Ebit) de 68 millions de francs et un chiffre d'affaires de 1,60 milliard de francs (1,05 milliard d'euros), en baisse de 24% en monnaies locales sur un an, indique-t-il dans un communiqué.
 

Ces résultats sont en deçà des prévisions des analystes, qui tablaient sur une perte moins marquée de 80 millions de francs. Malgré un environnement difficile avec une demande très affaiblie, Clariant souligne que quelques marchés ont commencé à se stabiliser, avec une légèrement amélioration en Amérique latine et en Asie. Mais il estime que la demande devrait rester à son faible niveau actuel et envisage de "nouvelles réductions de coût" de 200 à 300 millions de francs pour l'année en cours ainsi que la poursuite de sa restructuration.

Au total, le groupe "anticipe toujours un faible développement des ventes pour les mois qui viennent", explique-t-il encore. En 2008, Clariant avait enregistré une perte nette de 37 millions de francs suisses (24,9 millions d'euros), contre un bénéfice de 5 millions en 2007, avec une quatrième trimestre, particulièrement difficile en raison de la baisse de la demande due à la crise économique.  Le groupe, qui avait déjà annoncé en 2006 la suppression de 2.200 emplois - dont 1.650 ont été effectifs - a indiqué en janvier qu'il allait réduire de 1.000 postes supplémentaires ses effectifs.

(retrouvez le communiqué Clariant).
 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :