Feu vert des autorités américaines pour la fusion entre Merck et Schering

 |   |  122  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Commission fédérale américaine du Commerce a autorisé la fusion entre les deux groupes pharmaceutiques sous conditions. Merck et Schering vont devoir céder des actifs.

Alors que la Commission européenne a donné son feu vert la semaine dernière, c'est au tour de la commission fédérale du Commerce (FTC) des Etats-Unis d'approuver la fusion entre les deux groupes pharmaceutiques américains Merck et Schering-Plough.

Les autorités américaines ont autorisé jeudi soir cette OPA de 41,1 milliards de dollars de Merck sur Schering-Plough mais sous condition. Chacun des deux groupes pharmaceutiques va ainsi devoir céder des actifs.

De fait, Schering-Plough a accepté de vendre le rolapitant, un traitement des nausées chez les patients sous chimiothérapie, à Opko Health. Merck a, lui, accepté de vendre ses parts dans Merial, une société de santé animale, à Sanofi-Aventis, son associé français dans cette coentreprise.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :