À Tours, Sanofi fait la chasse aux faux vaccins

 |   |  304  mots
Depuis 2008, le laboratoire de Sanofi fait subir des tests à 38.000 produits pharmaceutiques.
Depuis 2008, le laboratoire de Sanofi fait subir des tests à 38.000 produits pharmaceutiques. (Crédits : Benoit Rajau pour Sanofi)
Créé il y a dix ans, le laboratoire central d'analyses des contrefaçons (LCAC) de Sanofi à Tours renforcera en 2019 sa traque des médicaments falsifiés, qui sera étendue aux vaccins.

Adossé au site de production tourangeau du laboratoire Sanofi, le LCAC, qui oeuvre pour l'ensemble du groupe pharmaceutique, se lancera en 2019 et 2020 dans la chasse aux faux médicaments d'origine biologique. Concentré jusqu'à présent sur les produits d'origine chimique (Doliprane, Plavix, etc.), le laboratoire dirigé par Nathalie Tallet adaptera ainsi son process...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2019 à 8:54 :
Ah la liberté d'expression en oligarchie hein... C'est bien à cela que l'on reconnait les grandes démocraties !

C'est bien, continuez de ne pas vouloir voir ce que tout le monde peut voir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :