Vaccin Moderna : le Japon découvre (et suspend) de nouveaux lots contaminés

Au lendemain de l'enquête lancée par le ministère de la Santé japonais à la suite de la mort de deux hommes (de 30 et 38 ans) en août ayant reçu des injections du vaccin Moderna provenant de lots qui présentaient des impuretés, deux préfectures ont suspendu les injections après avoir découvert de nouveau lots contaminés. La nature des particules découvertes dans les flacons, qui ont été fabriqués par un sous-traitant de Moderna en Europe, n'est pas encore connue. L'UE a déjà reçu 70 millions de doses (sur les 450 prévues), l'EMA enquête.

6 mn

Cette décision intervient au lendemain de l'ouverture d'une enquête par le ministère japonais de la Santé après la mort de deux hommes (de 30 et 38 ans) ayant reçu des injections du vaccin Moderna provenant d'autres lots, qui présentaient des impuretés.
Cette décision intervient au lendemain de l'ouverture d'une enquête par le ministère japonais de la Santé après la mort de deux hommes (de 30 et 38 ans) ayant reçu des injections du vaccin Moderna provenant d'autres lots, qui présentaient des impuretés. (Crédits : Reuters)

Trois jours après la suspension de l'utilisation de quelque 1,63 million de doses du vaccin de Moderna contre le Covid-19 pour cause d'agents contaminants détectés dans certains lots, les régions d'Okinawa et de Gunma au Japon ont déclaré dimanche avoir découvert de nouveaux lots contaminés et suspendu en conséquence les injections avec les doses provenant de ces lots.

Cette décision intervient au lendemain de l'ouverture d'une enquête par le ministère japonais de la Santé après la mort de deux hommes ayant reçu des injections du vaccin Moderna provenant d'autres lots présentant également des impuretés.

Lire aussi 4 mnVaccin Moderna: l'agent contaminant serait une particule métallique

La préfecture d'Okinawa, située dans le sud du Japon, a annoncé avoir suspendu les injections dans un important centre de vaccination dans la ville de Naha.

La vaccination se poursuit avec les doses de Moderna des lots non suspendus

"Nous suspendons l'utilisation des vaccins Moderna contre le Covid-19 car des substances étrangères ont été repérées" dans certains lots, selon un communiqué.

Les lots concernés par cette contamination, détectée samedi à Okinawa, sont différents de ceux suspendus jeudi dernier après la découverte d'impuretés dans certaines fioles de ce produit, selon les médias locaux.

La préfecture de Gunma, située au nord de Tokyo, a également indiqué avoir suspendu l'utilisation de lots contaminés.

"Nous continuons d'utiliser les lots Moderna qui ne sont pas affectés par l'incident", a précisé un responsable.

Une enquête est nécessaire car la cause réelle des deux décès n'est pas établie

Samedi, le ministère japonais de la Santé a annoncé qu'il ouvrait une enquête sur le décès, en août, de deux hommes, âgés de 30 et 38 ans, ayant reçu une deuxième dose du vaccin Moderna, afin de déterminer la cause de leur décès car a-t-il précisé "le lien de cause à effet avec la vaccination reste à ce jour inconnue". Les doses que ces hommes avaient reçues provenaient de l'un des trois lots suspendus (soit 1,63 million de doses) par le gouvernement jeudi dernier.

"Pour l'instant, nous n'avons aucune preuve que ces décès ont été causés par le vaccin Moderna contre le Covid-19, et il est important de mener une enquête pour déterminer s'il y a un lien", ont déclaré samedi dans un communiqué commun le laboratoire Moderna ainsi que la société Takeda, qui importe et distribue ce vaccin dans l'archipel nippon.

La nature des particules incriminées pas encore connue

La nature des particules découvertes dans les flacons, qui ont été fabriqués par un sous-traitant de Moderna en Europe, n'est pas encore connue.

"Les fioles ont été envoyées à un laboratoire pour analyse et les premières conclusions seront connues en début de semaine prochaine", ont déclaré Moderna et Takeda.

Cependant, la chaîne japonaise NHK, de source ministérielle avance que la substance étrangère incriminée serait de nature métallique:

Lire aussi 4 mnVaccin Moderna: l'agent contaminant serait une particule métallique

Fabriqués par un sous-traitant européen, les lots suspects ont été distribués seulement au Japon

L'entreprise américaine suppose que le problème provient d'une ligne de production de son sous-traitant en Espagne, Rovi, qui produit ses vaccins contre le Covid-19 pour les marchés hors Etats-Unis.

Rovi, dont les actions ont chuté de 13,38%, a déclaré le 26 août dans un communiqué qu'il enquêtait et "travaillait pour fournir toutes les informations" sur l'incident possible. Il a ajouté que le lot en question était destiné à être distribué uniquement au Japon et que deux autres lots traités avant et après avoir été retenus par prudence.

L'UE a déjà reçu 70 millions de doses (sur 450 prévues), l'EMA enquête

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré qu'elle enquêtait sur l'incident de contamination et évaluait s'il y avait un impact sur les approvisionnements de l'UE.

"L'EMA enquête sur la question et a demandé au titulaire de l'autorisation de mise sur le marché de fournir des informations sur tout impact potentiel sur les lots fournis à l'UE, ainsi que des détails sur l'enquête en cours sur les causes profondes", a déclaré l'agence dans un communiqué à Reuters.

Moderna a jusqu'à présent livré à l'UE plus de 70 millions de doses de son vaccin Covid-19, selon les données publiques de l'UE. La société a deux contrats avec le bloc des 27 nations pour une fourniture totale de jusqu'à 460 millions de doses.

Yoshide Suga, le Premier ministre qui perd la face

Environ 44% de la population japonaise a été entièrement vaccinée, alors que le pays fait face à une augmentation record du nombre de cas de virus liés au variant Delta, plus contagieux. Plus de 15.800 personnes sont décédées du Covid-19 dans le pays, soumis en majeure partie à des restrictions sanitaires pour tenter d'endiguer la pandémie. La nouvelle pourrait constituer un nouveau revers pour la campagne de vaccination -très en retard- du Japon alors qu'il lutte pour persuader de nombreuses personnes - en particulier les plus jeunes, les 16-39 ans - de se faire vacciner. Mais en fait, cette désaffection n'est qu'une hypothèse car c'est plutôt un afflux de cette population qui était constaté vendredi par la chaîne de télé NHK.

De fait, le pays, qui faisait figure de cancre tout début juillet à trois semaines des JO, avec seulement 12% de sa ​population totalement vaccinée (alors que ce taux oscille entre 31% et 50% pour les pays du G7), avait dû mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard.

Au plan politique, malgré le fait que la majorité des vaccinations sont réalisées avec le vaccin de Pfizer/BioNTech, la décision de suspendre des injections de Moderna tombe mal pour le Premier ministre Yoshihide Suga: sévèrement critiqué pour la lenteur de la campagne de vaccination depuis le début de l'année, lui qui était arrivé au pouvoir en septembre 2020 avec 70% d'opinions favorables voit aujourd'hui son taux d'opinions favorables chuter bien en dessous des 30%. Témoin, sa déculottée aux élections municipales de Yokohama, son fief électoral et la deuxième plus grande ville du pays.

(avec AFP et Reuters)

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 31/08/2021 à 18:42
Signaler
Le Japon avec 125000000 habitants, le double de la France a eu 15800 décès COVID. L'un des meilleurs élèves. Les morts d'une grippe. Pourquoi iraient ils se faire vacciner !? Bien étonnant. Déjà que le bénéfice risque n'est pas génial en France alors...

à écrit le 31/08/2021 à 0:01
Signaler
Fake news? En France on nous dit que le vaccin sauve des vies...

à écrit le 29/08/2021 à 20:39
Signaler
"décès, en août, de deux hommes, âgés de 30 et 38 ans" Deux par ci, deux par la sans parler de tous ceux que l'on ne connait pas ou que les familles ne disent rien sachant que les labos et politiques ce sont protégés dès le début de ce cirque.De...

le 31/08/2021 à 0:06
Signaler
C'est un peu comme l'absence de preuve pour la justice aveugle américaine au sujet des irrégularités ayant abouties sur une victoire pas si éclatante de Biden...

à écrit le 29/08/2021 à 16:20
Signaler
"Plus de 15.800 personnes sont décédées du Covid-19 dans le pays" Bon vu que vous êtes trop faible pour assumer mon analyse de notre dictature financière je la retire mais j'insiste sur le fait qu'il y a 126 millions de japonais et que c'est un p...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.